Appel à TOUS les Français: – Encore un peu de temps et la ville de PARIS est DÉTRUITE

     

 


Message du Seigneur à christvie laetia (ou Christie Laetitia ?):

LE MESSAGE DU SEIGNEUR POUR LES AUTORITÉS FRANÇAISES
     

Diffusé par la chaine:   peniel-gospel TV  le 22 octobre 2021



« Encore 11 mois [en octobre 2021]

et la CAPITALE de l’île de FRANCE est DÉTRUITE »

 

Appel à tous les Français:
        

si vous aimez votre pays,
« Déchirez non pas vos vêtements, mais votre coeur »

 

SE REPENTIR, PRIER, JEÛNER. 

         

 

         
Le Seigneur ne veut pas que cela se produise

     
ne pas dire comme les incrédules:
« Nous verrons bien si cela arrive ou pas » 

S.V.P prendre le message au sérieux.

 

Extrait du message: 

      

« la bombe frappera  dans la capitale […] le feu frappera jusqu’à villeneuve-saint-georges.fr »

           

« Que le chef de l’État, président de la France, doit lui demander pardon publiquement,
et demander pardon au peuple qu’ils ont fait du mal autrefois, dans un journal télévisé en direct. »

             

« Si le président de la République Française fait cela,
l’Éternel Dieu ne permettra pas que cette bombe soit frappé en France par la Turquie,
néamoins il y aura quand même la guerre civile »

 

        

      Prions tous pour que le Président de la République française SAUVE PARIS en demandant pardon PUBLIQUEMENT et en DIRECT. Que Dieu bénisse la France.

 

 

 

 

 

Catégories : AVERTISSEMENT POUR LA FRANCE, Messages du Ciel | Mots-clés : ,

La Sainte Eucharistie et la communion spirituelle

         

PDF pour télécharger et imprimer l’article au complet: La Sainte Eucharistie et la communion spirituelle -document complet

pour imprimer seulement la partie de l’article qui vous intéresse, voir ci-dessous.


1.  Prière inspirée de St Alphonse de Liguori pour une communion spirituelle
2.  Message sur la Sainte Eucharistie et prière donnée par Jésus: le 23 février 2020 à Lucie du Quebec 
3.  Article du diocèse de Montréal sur la communion spirituelle
4.  Recevoir la Sainte Eucharistie – Message à Soeur Beghe du 4 décembre 2021
5. Ne donnez plus la Sainte-communion, Mon Corps Sacré dans les mains des fidèles, plus jamais, plus jamais !
    Message de MaranatheJesus.net du 10 novembre 2019
6. Croyez-vous à ma Présence en mon Corps, en mon Âme, en ma Divinité, en mon Sang, en l’Eucharistie ?
     Message du 3 mars 2014 de MaranathaJesus.net

 

            

PDF pour télécharger et imprimer:  Communion spirituelle – La prière inspirée de St Alphonse de Liguori – MaranathaJesus


Prière inspirée de St Alphonse de Liguori

       

Seigneur Jésus, je crois en ta présence dans le Saint Sacrement.
Je t’aime plus que toute chose
et je désire que tu viennes aujourd’hui encore en mon âme.

 

Comme bien d’autres chrétiens dans le monde,
je ne peux te recevoir sacramentellement aujourd’hui dans mon Coeur.
Eloigné(e) de ma communauté, je suis pourtant avec chacun de mes frères et soeurs,
disponible aujourd’hui à Ta Parole.

 

Je sais que Tu es là, véritablement présent,
à l’écoute de la clameur du monde.

 

Viens me visiter spirituellement.
Viens me parler comme à chacun de tes amis.
      
Tiens-moi dans la communion de tous les saints.
Tiens-moi uni(e) à toute l’Eglise du ciel et de la terre.
        
Je veux m’unir à toi tout entier(e).
Ne permets pas que je sois séparé de toi.
Amen
        
        

Lire tout le message sur le site de MaranathaJesus.net

⇒ PDF pour télécharger et imprimer:  2020-02-23 message de MaranathaJesus du 23 février 2020


2. Message et prière donnée par Jésus le 23 février 2020 à Lucie du Québec

          
de MaranathaJesus.net – SPÉCIALEMENT pour les prêtres et aussi pour toutes les âmes, enfants de Dieu: « Tous Mes enfants peuvent bénéficier de Mes grâces »
       

         

[…]  Ma Sainte-Hostie peut guérir, Mes bénédictions peuvent vous guérir, Mon amour vous guérit l’âme, Ma vérité vous libère des mensonges, Mes onctions vous guérissent et vous soulagent.  Mes paroles du Saint-Esprit vous sont offertes pour vous guider, vous donner Ma paix, Ma joie, de l’espérance et bien plus encore, car Je suis présent auprès de vous comme au temps du cénacle.  […]
       
Oh! âme, reconnais d’abord tes péchés devant Moi avant d’être guérie par ton Seigneur!  Viens avec ton brancard, toi le malade!  Si tu as de sincères regrets de ta vie mauvaise et pécheresse alors, qui sait, Je te dirais peut-être à toi aussi : va tes péchés te sont pardonnés!  Va ta foi t’a sauvé!   Va et sois dans la joie, Je t’ai guéri!   […]
          
Laissez-vous donc toucher par mes onctions du Feu du Saint-Esprit et vous trouverez la paix par Moi votre Seigneur.  Mon feu d’amour veut vous brûler jusqu’aux entrailles, mais J’ai besoin de votre oui, un simple petit «oui» qui dit : 
         
Viens Seigneur Jésus, viens en moi, viens Esprit-Saint,
brûle-moi de ton amour, viens,
prends possession de mon âme, de tout mon être,
Je t’appartiens, Je suis enfant de Dieu!

 

Viens par ton Eucharistie,
brûle-moi de tout ton Feu du Saint-Esprit,
Je te désire Jésus,
j’ai soif de ton amour,
j’ai soif de tes paroles de vie, j’ai soif de toi!

 

Jésus, j’ai confiance en toi,
Jésus, je t’aime,
Jésus j’ai besoin de toi, de ta présence.

 

Viens Seigneur Jésus
enflamme-moi de ton Feu ardent du Saint-Esprit,
donne-Moi tout ce que tu désires
afin que Je sois ton instrument docile entre tes mains!

     

Tout ce que Je désire,
c’est toi Jésus, toi seul est mon sauveur,
toi seul est mon libérateur, toi seul peut tout guérir en Moi.
Gloire à Dieu, trois fois saint  Amen!

          

Vous n’avez qu’à ouvrir les portes de vos cœurs pour y recevoir une abondance de Mes grâces pour être soulagés Mes enfants, mes prêtres.  Cette abondance de grâces, Je la tiens en mon Cœur par miséricorde pour chacun de vous.

Mais hâtez-vous de recourir à Ma médication généreuse pour vous guérir en vous laissant toucher par le Feu de Mon Saint-Esprit que Je déverse en ces temps précieux pour vous aider dans vos guérisons de l’âme et du corps.
         
Tous Mes enfants peuvent bénéficier de Mes grâces, mais pas tous en recevront la manne, car on n’a pas toujours assez confiance en Moi. Votre amour est parfois trop tiède et votre foi de même envers Moi, votre Seigneur Dieu.

     


Source:  https://diocesemontreal.org/fr/actualites/nouvelles/communion-spirituelle
PDF pour télécharger et imprimer: Communier spirituellement – article du Diocèse de Montréal

3. Article du diocese de Montréal sur la communion spirituelle

       

Comment communier spirituellement, lorsque nous sommes empêchés de communier sacramentellement.

 

Qu’est-ce que la communion spirituelle ?
          

C’est la Communion au Christ présent dans l’Eucharistie, non pas en le recevant sacramentellement, mais par le seul désir procédant d’une foi animée par la charité. La valeur de la communion spirituelle repose sur la foi en la présence du Christ dans l’eucharistie comme source de vie, d’amour et d’unité. Elle est un moyen privilégié de s’unir au Christ pour ceux qui ne peuvent pas communier corporellement.
Jn4, 15 La Samaritaine dit à Jésus « Seigneur, donne-moi de cette eau, que je n’aie plus soif,… »

         

Une petite méthode simple pour vivre la communion spirituelle
                  

1. Faire acte de foi à la présence réelle de Jésus-Christ dans l’eucharistie, dans sa Parole, et dans la communion qui unit les priants.
2. Faire acte de désir, en se rendant totalement disponible à sa Parole et à ce qu’Il veut nous dire. Désirer que le Seigneur fasse sa demeure en nous. Ici, nous recommandons de lire l’Evangile du jour, de le méditer, et de dire la prière inspirée de St Alphonse de Liguori (ci-dessous)
3. Faire action de grâce de la même façon que si l’on avait réellement communié au Corps de Christ, en rendant grâce au Père et en lui demandant par son Esprit de déployer en nous tous les fruits de charité.
           
Ps 41,2 : « Comme un cerf altéré cherche l’eau vive, ainsi mon âme te cherche… »
          
Le Christ est toujours là auprès de son Église, surtout dans les actions liturgiques. Il est là présent dans le sacrifice de la messe, et dans la personne du ministre, « le même offrant maintenant par le ministère des prêtres, qui s’offrit alors lui-même sur la croix » et, au plus haut degré, sous les espèces eucharistiques. Il est présent, par sa puissance, dans les sacrements au point que lorsque quelqu’un baptise, c’est le Christ lui-même qui baptise. Il est là présent dans sa parole, car c’est lui qui parle tandis qu’on lit dans l’Église les Saintes Écritures. Enfin il est là présent lorsque l’Église prie et chante les psaumes, lui qui a promis : « Là où deux ou trois sont rassemblés en mon nom, je suis là, au milieu d’eux » (Mt 18, 20). ( De la constitution conciliaire sur la Liturgie SC7)

       
Prière inspirée de St Alphonse de Liguori
          

Seigneur Jésus, je crois en ta présence dans le Saint Sacrement. Je t’aime plus que toute chose et je désire que tu viennes aujourd’hui encore en mon âme. Comme bien d’autres chrétiens dans le monde, je ne peux te recevoir sacramentellement aujourd’hui dans mon Coeur. Eloigné(e) de ma communauté, je suis pourtant avec chacun de mes frères et soeurs, disponible aujourd’hui à Ta Parole. Je sais que Tu es là, véritablement présent, à l’écoute de la clameur du monde. Viens me visiter spirituellement. Viens me parler comme à chacun de tes amis. Tiens-moi dans la communion de tous les saints. Tiens-moi uni(e) à toute l’Eglise du ciel et de la terre Je veux m’unir à toi tout entier(e). Ne permets pas que je sois séparé de toi. Amen

     

                   

Recevoir la Sainte Eucharistie

Message à Soeur Beghe du 4 décembre 2021

       

Source: https://srbeghe.blog/2021/12/04/recevoir_la_sainte_eucharistie/
PDF Pour imprimer:  2021-12-04- Recevoir la Sainte Eucharistie – La Sainte Eglise – SoeurBeghe.blog

          

Je suis le Très Haut, le Tout Puissant et Je veux dire à tous Mes enfants que Je les aime, comme dit dans le message du 2 décembre. Je vous ai créés par amour et seul l’Amour est source de vie.
   
Si vous M’aimez, vous suivrez Mes lois. Si vous M’aimez, vous penserez à Moi tout le jour. Si vous M’aimez, vous voudrez vous unir à Moi or comment vous unir vraiment, intensément à Moi sinon par la Sainte Eucharistie.
     
Ne Me prenez pas dans vos mains, chers enfants, prenez-Moi immédiatement en vous en Me recevant sur la langue. C’est par respect parce que vos mains n’ont pas été ointes pour toucher le Saint des saints. Rappelez-vous : après Ma Résurrection, la première femme qui Me vit, hormis Ma Mère, fut Marie-Madeleine et Je lui dis lorsqu’elle s’approcha de Moi : « Ne me touche pas ! ». Je n’ai pas dit cela hautainement, non, mais Dieu est Dieu et l’homme est Sa créature. Seuls peuvent Le toucher ceux qui ont eu les mains ointes lors du sacrement de l’Ordre, eux seuls sont Mes représentants, eux seuls consacrent en Mon Nom la Sainte Eucharistie car c’est Moi le Consécrateur, c’est Moi qui, à la dernière Cène, consacre le pain et le vin en Mon Corps et en Mon Sang. Ils sont Ma personne au moment précis de la consécration et lorsqu’ils distribuent la sainte communion, ils sont encore Mes intermédiaires entre Dieu et les hommes.
        
Le pape Jean-Paul II a souvent réaffirmé que la communion devait être donnée aux fidèles dans la bouche mais ni les évêques ni les prêtres ne l’ont écouté ; et lui-même a souvent cédé devant cette mauvaise habitude prise par les fidèles.
        
Mes enfants, vous qui Me lisez, soyez forts dans la foi, forts dans votre amour pour moi, dans votre immense respect pour le corps immolé mais vivant de votre Seigneur Dieu. Prenez-Le directement dans la bouche, sans passer par vos mains laïques et non ointes. Et si le prêtre vous refuse la communion, vous l’aurez reçue spirituellement ; Je Me serai donné à vous et votre communion spirituelle aura la même valeur que si vous M’aviez reçu physiquement. 

 

Soyez donc en paix, Je suis avec vous et Je ne vous quitterai pas. Je vous aime, tout ce que Je suis est Amour et la force de l’Amour vainc tous les obstacles.
        

Source : MaranathaJesus.net,  https://maranathajesus.net/2019/11/13 /pretres-eveques-obeissez-moi-cest-un-o-r-d-r-e/
PDF pour imprimer:  MaranathaJesus – La Sainte communion, pas dans les mains


Ne donnez plus la Sainte-communion, Mon Corps Sacré
dans les mains des fidèles, plus jamais, plus jamais !

de MaranathaJesus.net

10 novembre 201923h:15 dimanche

           

Prêtres, évêques du Québec, obéissez-Moi c’est un ordre,

Je suis le Roi des rois.  Prêtres et évêques du monde entier.
Je vous parle avec grande autorité. 


« Ne donnez plus la Sainte-communion,
Mon Corps Sacré dans les mains des fidèles, plus jamais, plus jamais !  »

            
Les ministres de communion, qu’ils prennent CONGÉ définitivement dans Mon Église!

                        

Faites votre devoir dès maintenant, dignement devant votre Roi le seul qui a droit d’exiger de vous l’obéissance. 
         
Votre volonté humaine, Je veux l’abattre à tout jamais, avez-vous compris?  Obéissez-Moi si vous voulez diminuer un peu ma colère et celle de Mon Père.  On ne se moquera pas de nous longtemps encore!
        
Je vous le dis!  Vous devez vivre dans notre Divine Volonté, c’est un ordre du ciel!
         
Prenez-garde à vous si vous n’obéissez pas dès maintenant lors des prochaines messes, car la colère de Mon Père est à son comble!  Vous nous avez trop offensés.
          
Amen, le Fils de Dieu a parlé au nom de son Père l’Éternel.


Un seul Dieu vous aurez!
          

Agissez maintenant dans notre Saint-vouloir!
        
Vous nous devez toutes choses en réparation de vos péchés et de vos nombreuses négligences sacerdotales exercées en notre Église.  N’allumez pas davantage notre colère en amplifiant nos peines! 
          
Faites et c’est tout!
         
  

Dieu trois fois saint a parlé, ne soyez plus sourds, vous êtes avertis.

         
Par notre fidèle servante, Lucie du Québec. 
          

Source de l’article: https://maranathajesus.net/2014/03/12/mon-peuple-ecoutez-moi/

PDF pour imprimer cet article: MaranathaJesus – Croyez-vous à ma Présence en mon Corps


Mon peuple, écoutez-moi…

Lundi 3 mars 2014

Source : https://maranathajesus.net/2014/03/12/
mon-peuple-ecoutez-moi/

Croyez-vous à ma Présence en mon Corps, en mon Âme,
en ma Divinité, en mon Sang, en l’Eucharistie ?
         

Sachez que mes 12 apôtres qui ont partagé et bu à Ma coupe, lors de Mon dernier repas avant ma mort, mon calvaire; Je ne l’avais point offert et partagé avec Mon peuple des synagogues de mon temps Vivant. 

Mes apôtres d’aujourd’hui à mes côtés, ce sont les âmes sacerdotales; c’est pourquoi, ce n’est que les prêtres qui doivent boire à la Coupe de mon Précieux Sang afin de respecter entièrement ce que j’avais demandé à la Cène du Jeudi Saint. 

Les disciples marchant à ma suite, c’est vous tous, les fidèles dans mon Église, vous êtes aujourd’hui mon peuple dans les paroisses, les basiliques, les cathédrales accueillant mon Eucharistie.

Mes enfants, mon peuple, mes âmes sacerdotales, écoutez-moi : mon très Précieux Sang est réservé qu’à mes apôtres-prêtres d’aujourd’hui.  

Si on avait respecté vraiment ma Parole, sans l’interpréter de différentes versions bibliques, telle que Je l’avais dite à son origine, il n’y aurait pas de confusion envers vous et des incompréhensions entre vous les fidèles et les prêtres. 

           

Pourtant, j’ai tout expliqué par l’Esprit Saint LA VÉRITÉ à ce sujet mais qui a su la Voir, l’Entendre, la Connaître, LA VÉRITÉ?

Oh! Si on M’avait écouté vraiment, mon Très Précieux Sang ne serait plus jamais qu’un simple signe ordinaire ou de plus, aux yeux de certains, de Ma Divinité totale et entière; et on aurait compris que seules les mains des prêtres consacrées peuvent prendre le Calice et boire de mon Précieux Sang. 

Ainsi, cesseraient de beaucoup les sacrilèges faits à mon Corps et à mon Précieux Sang.

Pourquoi mes enfants, dans mon Église, il vous est si difficile de M’obéir par amour pour Moi votre Seigneur Dieu? 

Le savez-vous? 

Croyez-vous à ma Présence en mon Corps, en mon Âme, en ma Divinité, en mon Sang, en l’Eucharistie?

Comment mon Corps pourrait vivre sans mon Sang en ma Présence réelle dans mon Eucharistie? 

Vous-même, humain, créé à la ressemblance de mon Fils, avez votre sang en votre corps. 

L’un ne peux vivre sans l’autre, n’est-ce-pas?

Que celui qui a la foi comprenne! Que celui qui m’aime, croit en Moi, en mes Paroles par mon Esprit Saint!

Cessez mes enfants de vous obstiner entre vous, car ceci n’est que de l’orgueil.

Regardez vos cœurs et consciences, car la charité dans la foi n’est point d’avoir raison à tout prix en argumentant sans fin vos convictions de foi et même MA VÉRITÉ.

Soyez témoins de mon Amour, car même devant mes ennemis, J’ai su me taire alors que l’on discutait de Mon sort pour être mis à mort.  

On n’était pas d’accord avec LA VÉRITÉ de Mon Père, avec la Sagesse de Mon Père. 

Vous vivrez ce que J’ai enduré en mon âme, mais serez-vous assez amour pour TOUT ACCEPTER, par amour pour Moi ? 

Porterez-vous votre croix jusqu’au bout comme Moi ?

Instruisez pour Moi, prononcez ma VÉRITÉ, mes Paroles, mais n’imposez rien à personne.  Sachez attendre la dernière de mes brebis marchant à ma suite, à son rythme.  Soyez patients, doux et humbles comme Moi.

Laissez-moi agir en vous, parler en vous. 

Soyez le reflet de mon Amour. 

Vivez mes Commandements, mon Évangile en Vérité.

Écoutez ma Voix, elle résonne quelque part par des choisis du ciel et n’ayez pas peur d’être interpelés dans vos consciences car la purification de votre chair est un cadeau de Dieu le Père pour le salut de votre âme.

Que celui qui a compris agisse en conséquence maintenant et ma joie, en votre cœur, vous sera donnée même dans les épreuves. 

Ainsi ma Présence brûlera davantage vos cœurs par mon Amour, flamme du Cœur de Dieu.

Que ma Paix vous accompagne et ma Lumière! 

Soyez bénis mes enfants. 

Jésus, Roi d’Amour, le Ressuscité.

En ce lundi 3 mars 2014, par ma fidèle messagère Lucie.

            

Catégories : communion spirituelle, La Sainte Eucharistie | Mots-clés : ,

Homélie du PAPE Benoît XVI – avril 2010 – l’obéissance à Dieu, la vie éternelle, la pénitence, la foi.

 copie du texte de: maranathajesus.net

pour imprimer:  Homélie du PAPE Benoît XVI


CONCÉLÉBRATION EUCHARISTIQUE AVEC LES MEMBRES DE LA COMMISSION PONTIFICALE BIBLIQUE

 

Chapelle Pauline du Palais Apostolique Vatican
Jeudi 15 avril 2010

 

Chers frères et sœurs,
                     
      Je n’ai pas trouvé le temps de préparer une véritable homélie. Je voudrais seulement inviter chacun à une méditation personnelle, en proposant et en soulignant certaines phrases de la liturgie d’aujourd’hui, qui s’offrent au dialogue de prière entre nous et la Parole de Dieu. La parole, la phrase que je voudrais proposer à la méditation commune est cette grande affirmation de saint Pierre:  « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Ac 5, 29).Saint Pierre se trouve devant l’institution religieuse suprême, à laquelle on devrait normalement obéir, mais Dieu se trouve au-dessus de cette institution et Dieu lui a donné un autre « règlement »:  il doit obéir à Dieu. L’obéissance à Dieu est la liberté, l’obéissance à Dieu lui donne la liberté de s’opposer à l’institution.

_________________________________

« Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Ac 5, 29)

« L’obéissance à Dieu est la liberté, « 

« l’obéissance à Dieu lui donne la liberté de s’opposer à l’institution. « 

______________________________________


       Et les exégètes attirent ici notre attention sur le fait que la réponse de saint Pierre au Sanhédrin est presque ad verbum identique à la réponse de Socrate au juge du tribunal d’Athènes. Le tribunal lui offre la liberté, la libération, à condition cependant qu’il ne continue pas à rechercher Dieu. Mais rechercher Dieu, la recherche de Dieu est pour lui un mandat supérieur, il vient de Dieu lui-même. Et une liberté achetée en renonçant au chemin vers Dieu ne serait plus une liberté. Il doit donc obéir non pas à ces juges – il ne doit pas acheter sa vie en se perdant lui-même – mais il doit obéir à Dieu. L’obéissance à Dieu a la primauté.
_____________________________________________

« Il doit donc obéir non pas à ces juges »

« il ne doit pas acheter sa vie en se perdant lui-même »

« mais il doit obéir à Dieu.

L’obéissance à Dieu a la primauté. »

_______________________________________________
            
     Il est important de souligner ici qu’il s’agit d’obéissance et que c’est précisément l’obéissance qui donne la liberté. L’époque moderne a parlé de la libération de l’homme, de sa pleine autonomie, et donc également de sa libération de l’obéissance à Dieu. L’obéissance ne devrait plus exister, l’homme est libre, il est autonome:  rien d’autre. Mais cette autonomie est un mensonge:  c’est un mensonge ontologique, car l’homme n’existe pas par lui-même et pour lui-même, et c’est également un mensonge politique et pratique, car la collaboration, le partage de la liberté est nécessaire. Et si Dieu n’existe pas, si Dieu n’est pas une instance accessible à l’homme, il ne reste comme instance suprême que le consensus de la majorité. En conséquence, le consensus de la majorité devient le dernier mot auquel nous devons obéir. Et ce consensus – nous le savons depuis l’histoire du siècle dernier – peut également être un « consensus du mal ».
                 
_____________________________________________

« L’époque moderne a parlé de la libération de l’homme, de sa pleine autonomie,
et donc également de sa libération de l’obéissance à Dieu.
L’obéissance ne devrait plus exister, l’homme est libre, il est autonome:  rien d’autre.
       

« Mais cette autonomie est un mensonge:  [..]
car l’homme n’existe pas par lui-même et pour lui-même, »
          

« En conséquence, le consensus de la majorité devient le dernier mot auquel nous devons obéir.
Et ce consensus – nous le savons depuis l’histoire du siècle dernier –
peut également être un « consensus du mal » » 

_____________________________________________
                         
     Nous voyons ainsi que la soi-disant autonomie ne libère pas véritablement l’homme. L’obéissance à Dieu est la liberté, car elle est la vérité, elle est l’instance qui nous place face à toutes les instances humaines.   Dans l’histoire de l’humanité, ces paroles de Pierre et de Socrate sont le véritable phare de la libération de l’homme, qui sait voir Dieu et, au nom de Dieu, peut et doit obéir non pas tant aux hommes, mais à Lui, et se libérer ainsi du positivisme de l’obéissance humaine. Les dictatures ont toujours été contre cette obéissance à Dieu. La dictature nazie, comme la dictature marxiste, ne peuvent pas accepter un Dieu qui soit au-dessus du pouvoir idéologique; et la liberté des martyrs, qui reconnaissent Dieu, précisément dans l’obéissance au pouvoir divin, est toujours l’acte de libération à travers lequel nous parvient la liberté du Christ.
            
_____________________________________________

« L’obéissance à Dieu est la liberté, car elle est la vérité, »

« Les dictatures ont toujours été contre cette obéissance à Dieu. »

« et la liberté des martyrs, qui reconnaissent Dieu, précisément dans l’obéissance au pouvoir divin,
est toujours l’acte de libération à travers lequel nous parvient la liberté du Christ. »

_____________________________________________
                         
     
      Aujourd’hui, grâce à Dieu, nous ne vivons pas sous une dictature, mais il existe des formes subtiles de dictatures:  un conformisme qui devient obligatoire, penser comme tout le monde, agir comme tout le monde, et les agressions subtiles contre l’Eglise, ainsi que celles plus ouvertes, démontrent que ce conformisme peut réellement être une véritable dictature. Dieu n’est pas un prétexte pour la propre volonté, mais c’est réellement Lui qui nous appelle et nous invite, si cela était nécessaire, également au martyre. C’est pourquoi, confrontés à cette parole qui commence une nouvelle histoire de liberté dans le monde, nous prions surtout de connaître Dieu, de connaître humblement et vraiment Dieu et, en connaissant Dieu, d’apprendre la véritable obéissance qui est le fondement de la liberté humaine.
             
_____________________________________________

« il existe des formes subtiles de dictatures:  un conformisme qui devient obligatoire »

« et les agressions subtiles contre l’Eglise, ainsi que celles plus ouvertes,
démontrent que ce conformisme peut réellement être une véritable dictature. »
         

« nous prions surtout de connaître Dieu, »

« et, en connaissant Dieu, d’apprendre la véritable obéissance
qui est le fondement de la liberté humaine. 

_____________________________________________
           
     Choisissons une deuxième parole de la Première lecture:  saint Pierre dit que Dieu a élevé le Christ à sa droite comme chef et sauveur (cf. v. 31). Chef est la traduction du terme grec archegos, qui implique une vision beaucoup plus dynamique:  archegos est celui qui montre la route, qui précède, c’est un mouvement, un mouvement vers le haut. Dieu l’a élevé à sa droite – parler du Christ comme archegos veut donc dire que le Christ marche devant nous, nous précède et nous montre la route. Et être en communion avec le Christ signifie être en chemin, monter avec le Christ, suivre le Christ, c’est cette montée vers le haut, suivre l’archegos, celui qui est déjà passé, qui nous précède et qui nous montre la voie.
                  
      Il est ici bien évidemment important que l’on nous dise où arrive le Christ et où nous devons arriver nous aussi:  hyposen – en haut – monter à la droite du Père. La « sequela » du Christ n’est pas seulement l’imitation de ses vertus, n’est pas seulement le fait de vivre dans ce monde, pour autant que cela nous soit possible, semblables au Christ, selon sa parole; mais c’est un chemin qui a un objectif. Et l’objectif est la droite du Père. Il y a ce chemin de Jésus, cette « sequela » de Jésus qui termine à la droite du Père. C’est à l’horizon de cette « sequela » qu’appartient tout le chemin de Jésus, également arriver à la droite du Père. 
          
     En ce sens, l’objectif de ce chemin est la vie éternelle à la droite du Père en communion avec le Christ. Aujourd’hui, nous avons souvent un peu peur de parler de la vie éternelle. Nous parlons des choses qui sont utiles pour le monde, nous montrons que le christianisme aide également à améliorer le monde, mais nous n’osons pas dire que son objectif est la vie éternelle et que de cet objectif proviennent ensuite les critères de la vie. Nous devons comprendre à nouveau que le christianisme demeure un « fragment » si nous ne pensons pas à cet objectif, qui est de suivre l’archegos à la hauteur de Dieu, à la gloire du Fils qui nous rend fils dans le Fils et nous devons à nouveau reconnaître que ce n’est que dans la grande perspective de la vie éternelle que le christianisme révèle tout son sens. Nous devons avoir le courage, la joie, la grande espérance que la vie éternelle existe, qu’elle est la vraie vie et que de cette vraie vie provient la lumière qui illumine également ce monde. 
          
_____________________________________________
          

« l’objectif de ce chemin est la vie éternelle à la droite du Père en communion avec le Christ.
Aujourd’hui, nous avons souvent un peu peur de parler de la vie éternelle. »

_____________________________________________

 

      On peut dire que, même en faisant abstraction de la vie éternelle, de la promesse des Cieux, il est mieux de vivre selon les critères chrétiens, car vivre selon la vérité et l’amour, même face à de nombreuses persécutions, est un bien en soi-même et mieux que tout le reste. C’est précisément cette volonté de vivre selon la vérité et selon l’amour qui doit également nous ouvrir à toute l’ampleur du projet de Dieu à notre égard, au courage d’éprouver la joie dans l’attente de la vie éternelle, de la montée en suivant notre archegos. Et Soter est le Sauveur, qui nous sauve de l’ignorance, qui recherche les choses ultimes. Le Sauveur nous sauve de la solitude, nous sauve d’un vide qui demeure dans la vie sans l’éternité, il nous sauve en nous donnant l’amour dans sa plénitude. Il est le guide. Le Christ, l’archegos, nous sauve en nous donnant la lumière, en nous donnant la vérité, en nous donnant l’amour de Dieu. 
_____________________________________________

Le Sauveur nous sauve de la solitude, nous sauve d’un vide qui demeure dans la vie sans l’éternité,

_____________________________________________
          
     Arrêtons-nous encore sur un verset:  le Christ, le Sauveur, a donné à Israël la conversion et le pardon des péchés (v. 31) – dans le texte grec le terme est metanoia – il a donné la pénitence et le pardon des péchés. Cela est pour moi une observation très importante:  la pénitence est une grâce. Il existe une tendance dans l’exégèse qui dit:  Jésus en Galilée aurait annoncé une grâce sans condition, absolument sans condition, donc également sans pénitence, une grâce comme telle, sans conditions humaines préalables. Mais il s’agit là d’une fausse interprétation de la grâce. La pénitence est grâce; c’est une grâce que nous reconnaissions notre péché, c’est une grâce que nous reconnaissions avoir besoin de renouvellement, de changement, d’une transformation de notre être. Pénitence, pouvoir faire pénitence, est le don de la grâce. Et je dois dire que nous chrétiens, également ces derniers temps, nous avons souvent évité le mot pénitence, il nous paraissait trop dur. A présent, face aux attaques du monde qui nous parle de nos péchés, nous voyons que pouvoir faire pénitence est une grâce. Et nous voyons qu’il est nécessaire de faire pénitence, c’est-à-dire de reconnaître ce qui ne va pas dans notre vie, s’ouvrir au pardon, se préparer au pardon, se laisser transformer. La douleur de la pénitence, c’est-à-dire de la purification, de la transformation, cette douleur est une grâce, car elle est renouvellement, elle est l’œuvre de la miséricorde divine. Et ainsi, les deux choses que dit saint Pierre – pénitence et pardon – correspondent au début de la prédication de Jésus:  metanoeite, c’est-à-dire convertissez-vous (cf. Mc 1, 15). Cela est donc le point fondamental:  la metanoia n’est pas une chose privée, qui semblerait remplacée par la grâce, mais la metanoia est l’arrivée de la grâce qui nous transforme.
           
_____________________________________________

« la pénitence est une grâce. Il existe une tendance dans l’exégèse qui dit:
Jésus en Galilée aurait annoncé une grâce sans condition,
absolument sans condition, donc également sans pénitence,
une grâce comme telle, sans conditions humaines préalables.
Mais il s’agit là d’une fausse interprétation de la grâce.
La pénitence est grâce; c’est une grâce que nous reconnaissions notre péché, »
         

« Et je dois dire que nous chrétiens, également ces derniers temps,
nous avons souvent évité le mot pénitence,
il nous paraissait trop dur.
A présent, face aux attaques du monde qui nous parle de nos péchés,
nous voyons que pouvoir faire pénitence est une grâce.
Et nous voyons qu’il est nécessaire de faire pénitence, »

_____________________________________________
         
     Et, enfin, une parole de l’Evangile nous dit que celui qui croit aura la vie éternelle (cf. Jn 3, 36). Dans la foi, dans cette « transformation » que la pénitence apporte, dans cette conversion, sur cette route de l’existence, nous arrivons à la vie, à la vraie vie. Et ici, deux autres textes me viennent à l’esprit. Dans la « Prière sacerdotale » le Seigneur dit:  cela est la vie, te connaître, ainsi que ton consacré (cf. Jn 17, 3). Connaître l’essentiel, connaître la Personne décisive, connaître Dieu et son Envoyé est la vie, la vie et la connaissance, la connaissance de réalités qui sont la vie. Et l’autre texte est la réponse du Seigneur au Saduccéens à propos de la Résurrection, où, à partir des livres de Moïse, le Seigneur prouve la Résurrection en disant:  Dieu est le Dieu d’Abraham, d’Isaac, de Jacob (cf. Mt 22, 31-32; Mc 12, 26-27; Lc 20, 37-38). Dieu n’est pas le Dieu des morts. Si Dieu est le Dieu de ceux-ci, ils sont vivants. Celui qui est écrit dans le nom de Dieu participe à la vie de Dieu, il vit. Et ainsi, croire signifie être inscrits dans le nom de Dieu. Et ainsi nous sommes vivants. Celui qui appartient au nom de Dieu n’est pas un mort, il appartient au Dieu vivant. C’est dans ce sens que nous devrions comprendre le dynamisme de la foi, qui est d’inscrire notre nom dans le nom de Dieu et ainsi entrer dans la vie.
             
_____________________________________________

« une parole de l’Evangile nous dit que celui qui croit aura la vie éternelle (cf. Jn 3, 36). »
          

« Dans la foi, dans cette « transformation » que la pénitence apporte, dans cette conversion,
sur cette route de l’existence, nous arrivons à la vie, à la vraie vie »
      

           
« Celui qui est écrit dans le nom de Dieu participe à la vie de Dieu, il vit.
Et ainsi, croire signifie être inscrits dans le nom de Dieu.
Et ainsi nous sommes vivants.
Celui qui appartient au nom de Dieu n’est pas un mort,
il appartient au Dieu vivant.
C’est dans ce sens que nous devrions comprendre le dynamisme de la foi,
qui est d’inscrire notre nom dans le nom de Dieu et ainsi entrer dans la vie. »

_____________________________________________
                   
     Prions le Seigneur afin que cela se produise et que réellement, avec notre vie, nous connaissions Dieu, pour que notre nom entre dans le nom de Dieu et que notre existence devienne vraie vie:  vie éternelle, amour et vérité.
         

© Copyright 2010 – Libreria Editrice Vaticana

           

Catégories : Pape Benoît XVI, Vie chrétienne | Mots-clés : ,

…Ce Noël [2021] vous réserve bien des surprises. Le Dragon est en marche. … Son objectif est Rome !

Message de Carbonia en Italie du 14 décembre 2021 à 09.26
Source: https://colledelbuonpastore.eu/
Pour imprimer: Ce Noël [2021] vous réserve bien des surprises


Message pour l’Italie et le monde

         

Le Vésuve est sur le point d’entrer en éruption. Naples pleurera…
Rome criera… Une guerre civile s’ensuivra…
Ce gouvernement est sur le point de tomber !

        

Mon Tabernacle s’est éteint, la Lumière a été cachée !

        

Le Vésuve est sur le point d’entrer en éruption.
Naples pleurera, ses enfants n’ont pas écouté la prophétie.

         


Italie : Un volcan géant caché pourrait tuer des millions de personnes

, source: http://www.cagou.com/blog/italie-un-volcan-geant-cache-pourrait-tuer-des-millions-de-personnes/

Selon des scientifiques italiens, un volcan géant caché par le Vésuve pourrait coûter la vie à de millions de personnes.

En 79 avant J-C, Pompéi disparaissait sous les cendres de l’éruption du Vésuve. 2 000 ans plus tard, l’Italie a encore une raison de trembler. Selon des scientifiques locaux, le Vésuve dissimulerait « un super volcan » possédant un potentiel meurtrier gigantesque. Aujourd’hui, l’ouest de Naples est très touristique en raison des jets de fumée sulfurique et de la terre bouillante qui se trouvent dans la région nommée Campi Flegrei ou Phlegraean Fields, un nom grec signifiant « brûler ». Déjà très dense en activité sismique, Naples pourrait reposer près d’un volcan encore plus dévastateur que le Vésuve.

« Semblable à une chute de météorite majeure »

⇒ Lire la suite de l’article

 


Maintenant les vents vont bouger, … le grand sultan va tomber !

      

Rome sera décapitée, ses ministres expulsés du peuple et mis au pilori.

       

Ce Noël refleurira en Moi, Je suis le Seul et Vrai Roi, le Dieu de l’Amour Éternel.
Tournez votre cœur vers moi, ô hommes,
car ce Noël vous réserve bien des surprises.

Le Dragon est en marche. … Son objectif est Rome !

Mettez-vous en prière, ô hommes, car la coupe amère de la souffrance est déjà sur vous.

      

Ce gouvernement est sur le point de tomber !
Une guerre civile suivra, la mort viendra pour tous ceux
qui ont joué avec la vie des hommes.

         

L’homme n’a pas peur de Dieu, il ne se tourne pas vers lui,
il a confiance en l’homme, … il dirige ses pas vers la mort.

     

La fin de cette ère est presque à nos portes ,…
un ouragan très fort mettra tous les capitalistes en fuite
et fermera la voie de la croissance économique mondiale.

          

Satan règne sur la Terre et l’homme l’accompagne,
il en a fait son dieu, maintenant il aura sa récompense.
                

Maudit soit celui qui se confie en l’homme… son cœur périra.
          

Montrez-moi, peuple ingrat, votre repentir car,

voici venu l’heure de la fin à pas de géant,
un nouveau monde est sur le point de naître,
une nouvelle vie pour mon peuple.
      

Énorme sera la fin pour ceux qui ne se sont pas réfugiés en Moi
car Je ne pourrai pas les aider…
dans leur libre arbitre ils auront décidé de leur sort. 
          

Des fleuves de sang couleront dans les rues de Rome,
mon peuple bien-aimé criera de désespoir
mais son choix était en celui qui n’est pas en Moi.
       

Très Sainte Marie, Vierge Épouse du Saint-Esprit,
ouvre son Manteau pour accueillir tous ses Fils.
        

            

Priez, priez, priez !

 

 

Catégories : De Carbonia en Italie, Messages du Ciel

Quelques messages du Ciel du mois de NOVEMBRE 2021

       

PDF pour imprimer tous les messages de novembre 2021:
2021-11 – NOVEMBRE – Messages du Ciel du mois – 112 pages

Pour imprimer les messages selon votre choix, voir ci-dessous.


 


 

 

 

 

 

 

          

      

Catégories : Message du Ciel par mois, Messages du Ciel

Le monde invisible – messages de Jésus-Christ à Sœur Beghe

         

Source: https://srbeghe.blog/

Pour imprimer: 2021- LE MONDE INVISIBLE – SoeurBeghe


Le monde invisible 2021
      

Les Messages de Jésus-Christ à Sœur Beghe

pour le monde du XXIe siècle

          

« Le Seigneur Jésus-Christ, par le site de Soeur Beghe, veut vous communiquer Ses paroles : « Des paroles pour vous, Mes enfants du XXIe siècle. Que chaque enfant qui Me lit soit certain que Je le regarde, et Je le bénis. »

« Mes enfants, Mes fidèles, c’est Jésus-Christ, le Verbe de Dieu, qui vous parle au moyen de ce support, et la créature [Soeur Beghe] qui écrit physiquement ces lignes n’est pas autre chose que Mon crayon, destiné à reproduire Mes paroles très saintes et très vénérables, afin que vous les lisiez et y apportiez l’attention et la ferveur des enfants de Dieu. 

Que Dieu vous bénisse et Moi, Jésus-Christ, Je vous bénis. »


Table des matières

     

1.  Le corps, l’âme Mercredi 29 septembre 2021 
2.  Les zones du monde invisible Jeudi 30 septembre 2021 
3.  L’âme Dimanche 3 octobre 2021 
4.  La procréation médicalement assistée Lundi 4 octobre 2021
5.  La personnalité Samedi 23 octobre 2021
6.  La connaissance du monde invisible Dimanche 24 octobre 2021,
      en la fête de saint Raphaël Archange
7.  La maturation d’une âme Dimanche, 1er novembre 2021
     en la fête de la Toussaint
8.  Pourquoi cette révélation de l’invisible ? Jeudi 4 novembre 2021
9.  Lecture de l’évangile selon saint Jean Dimanche, 14 novembre 2021
10.  Récapitulatif Le 28 novembre 2021

             


Le corps, l’âme

       
Mercredi 29 septembre 2021

 

Quand une âme quitte la terre parce que son temps de vie en son corps est terminé, le corps se délite et perd toutes ses propriétés. Le cadavre retourne à la poussière et il n’est plus rien. Les tombes conservent les ossements qui ne sont même plus attachés les uns aux autres. Si les corps sont mis en pleine terre, leur durée est encore réduite à peu de chose. C’est ainsi que la nature est renouvelée régulièrement et que le nouveau remplace l’ancien. Il en va ainsi des générations humaines et bien des hommes ne subsistent plus dans la mémoire des vivants. Mais dans la mémoire divine, ils demeurent ; leur âme est immortelle et puisqu’elle vit débarrassée du corps après la mort de celui-ci, cela ne pourrait-il pas signifier qu’elle a une vie d’étapes, l’une avec un corps, et d’autres différemment ? Qu’est-ce qui lie l’âme à un corps ? Qu’est-ce qui les rend inséparables et, d’inséparables, pourquoi l’âme survit-elle sans problème à la mort de celui-ci ? Toutes les âmes sont-elles affranchies de leur corps à la mort de celui-ci ? Les décès accidentels libèrent-ils une âme prête à rencontrer son Dieu au Jugement particulier qui scelle son destin éternel ; l’accident est-il un dommage réparable ou irréparable à une âme immature ?
            
Les enfants ou les jeunes qui meurent accidentellement sont au terme de leur vie corporelle, certes, mais leur âme est-elle prête pour la vie éternelle ? Certains enfants ou jeunes, oui, ont une maturité spirituelle exemplaire et de jeunes saints, comme saint Louis de Gonzague ou saint Dominique Savio et d’autres encore, sont prêts pour la vie éternelle. De jeunes enfants aussi dont la maturité spirituelle est exceptionnelle sont rappelés à Dieu par l’offrande de leur vie dans la maladie ou par le martyre (Sainte Agnès…) mais ces cas ne sont pas les plus fréquents.
           
Qu’arrive-t-il à tous ceux qui meurent dans des rixes, des accidents de toutes sortes ? Ces âmes immatures grandissent-elles ultérieurement ? Une belle âme prometteuse est lâchée dans le monde invisible alors qu’elle avait encore tout à apprendre … et une autre âme, moins prometteuse parce qu’établie dans un milieu défavorisé, est lâchée dans le monde invisible sans bagage ni connaissance… Il y en a tant de cette sorte.
            
Le péché originel en est la cause, oui, mais Dieu, Jésus-Christ, n’est-Il pas venu sur la terre pour nous appeler tous à Lui ? Laisserait-Il tant de millions, de milliards d’âmes à travers les siècles, se perdre par manque de soin ? Or celui qui n’a pas reçu de soin n’est pas fautif et il paraît contraire à la Bonté divine que tant d’âmes, dont le nombre est incalculable, n’aient pas accès au Sauveur.
          
Le fidèle : Confiant en Votre bonté, en Votre miséricorde, en Votre toute Puissance, en Votre créativité, en Votre connaissance de la faiblesse de Vos enfants et de Vos créatures qui n’ont pas reçu la grâce du baptême, nous ne pouvons imaginer que Vous n’ayez pas conçu un stratagème pour ne pas les abandonner le long du chemin. Le péché originel les a tous écartés de la vie éternelle et Vous-même êtes venu leur ouvrir le Ciel par Votre Sacrifice et Votre Mort sur la Croix. N’avez-Vous, Seigneur, fait un sacrifice divin que pour quelques uns ? Ou bien la création de l’homme n’enferme-t-elle pas quelque secret inconnu parce que se réalisant dans la sphère invisible ? Vous, Seigneur, qui connaissez la création et l’homme mieux que lui-même, pourriez-Vous nous expliquer ce qui arrive à ces innombrables êtres immatures dans la grâce et qui, non baptisés, ne peuvent prétendre à rien dans l’au-delà ?
          
Mes enfants, cette question a été posée par de nombreux philosophes et théologiens qui se sont essayés à des réponses, mais il en est peu qui se soient approchés de la vérité. Ils ont répondu principalement à des élèves, à des étudiants, à des adultes en quête de connaissance mais le temps n’a pas encore été accordé à l’humanité pour cette instruction. La sainte Eglise catholique possède les réponses destinés à ses enfants et son rôle est d’attirer à elle et à son divin Epoux, le plus grand nombre de fidèles, les convertissant, les instruisant et les nourrissant des sacrements, dépôt et trésor que lui a laissés le Seigneur Jésus-Christ.
               
Le secret de la vie dans l’au-delà ne lui a pas été révélé, car la sainte Eglise catholique et romaine est une institution voulue par le Seigneur Jésus-Christ pour la terre et seulement pour la terre. Il lui revient de faire naître des enfants à la vie divine, de les instruire, de les faire grandir en sainteté et de veiller sur eux tout au long de leur vie terrestre. Ensuite, dans l’au-delà, elle fait confiance à son Seigneur et Maître, créateur des mondes visibles et invisibles, et ce qui s’y passe n’est plus de sa responsabilité.
         
C’est pourquoi, s’il plaît au Seigneur de lever le voile sur la réalité dans l’au-delà, Il est le Maître de tout ce qu’Il dévoile et personne, ni sur la terre ni dans les Cieux, ne peut Lui ordonner de se taire ou Le contredire. Il a plu au Seigneur, par les avancées scientifiques et techniques de la médecine, de faire connaître au monde et à un nombre important d’hommes et de femmes certaines réalités invisibles, par le phénomène appelé EMI (expérience de mort imminente[1]). Ce phénomène a provoqué chez certaines personnes une conversion fulgurante car elles ont approché l’enfer et cette réalité est une grâce du Seigneur ; d’autres, sans connaissance religieuse, se sont sentis en grande harmonie mais sans plus. Ces derniers sont comme des âmes immatures qui doivent se convertir ; si elles ne sont pas mûres pour rencontrer Dieu, Dieu est patient à l’égard de Ses très petits enfants. Le chemin de chaque âme est comme le chemin de chaque corps qui naît, grandit, est adulte, vieillit et puis meurt parce qu’il est mortel. L’âme, née immortelle, grandit aussi, devient adulte, se fortifie et entre dans la Vie éternelle, à moins qu’elle ne refuse Dieu et ne se perde pour l’éternité.
            
Le corps a sa vie, l’âme à sa vie et l’esprit a sa vie. C’est la trilogie de la personne humaine, corps-âme-esprit, et chaque élément connu de Dieu intimement peut être expliqué par Lui.
            

[1]  Le mot ‘imminent’ est inapproprié car la mort du corps est actuelle quand, le cœur s’étant arrêté, l’âme s’en échappe; la mort est devenue réelle, non imminente, même si les médecins ou soignants parviennent à relancer les fonctions vitales, en quel cas l’âme est rappelée dans ce corps qui revient à la vie.


Les zones du monde invisible

Jeudi 30 septembre 2021
           

Oui, tout est nouveauté pour une âme qui franchit le seuil de l’au-delà. Des âmes qui s’y trouvent déjà l’accueillent et des membres de sa famille terrestre reçoivent de Dieu la permission de l’accueillir aussi parce qu’elle se trouve en terre inconnue. Alors, ce qui s’y passe ne fait plus partie de la théologie parce que cette science n’y a pas accès. Seules des âmes de l’au-delà peuvent raconter leur expérience et si elles ont la possibilité de le faire, comme le peuvent les personnes qui ont eu une EMI (expérience de mort imminente) ; il est frappant de constater combien ces expériences d’entrée dans le monde invisible diffèrent par rapport à chaque personne. La plupart, cependant, ont une version similaire relative à une entrée dans un tunnel et une rencontre souvent tamisée  avec une grande lumière et une forme humaine d’où rayonne une bonté et une chaleur affective hors du commun. De nombreuses personnes reviennent à elles dans la vie humaine avec un sentiment d’expérience fabuleuse et elles ne craignent plus la mort physique.

 

Qu’en est-il de cette vie qui continue après la mort du corps ? Certaines âmes incultes sont prises en charge par d’autres âmes de l’environnement dans lequel elles se trouvent et elles sont heureuses de cette sphère qui est la leur. D’autres âmes rejoignent le tribunal de Dieu où elles sont jugées mais Dieu leur laisse toujours la liberté qu’Il a donnée de manière absolue à toute âme. Elles se reconnaissent telles qu’elles sont parce que devant Dieu, aucun mensonge n’est possible et l’âme accepte le divin décret. Quel est ce décret ? Là encore, les théologiens n’en ont aucune expérience, seule leur sainteté et leurs méditations sur les vertus divines, leur apportent une réponse. Mais Dieu seul connaît l’exacte réalité et l’immensité des zones qui se répartissent le monde invisible.

 

Chaque zone est comme une région ou un pays, or sur terre des peuples qui ne se connaissent ni ne se fréquentent vivent en parallèle. Ainsi en est-il aussi du monde invisible mais dans une autre et très vaste mesure. Il existe différentes sphères destinés à accueillir telle ou telle catégorie d’âmes et, de même qu’un pays contient des enfants, des jeunes, des adultes et des personnes âgées, ainsi ces zones hébergent des âmes de toute nature mais avec un degré de maturité semblable.

 

Les limbes des enfants morts sans baptême est une de ces zones, les païens de bonne volonté occupent une autre zone, les âmes connaissant Dieu mais de manière totalement imparfaite peuvent faire un séjour dans une zone faite pour elles, et puis il y a aussi le purgatoire qui n’est pas pour tous, car Dieu seul est juge, et puis la sanctification des âmes dans le Paradis est une sphère de bonheur et d’épanouissement exceptionnels. Et enfin, hors de tout temps, le Ciel, la Demeure de Dieu, est la finalité de toutes les âmes qui acceptent, choisissent et recherchent la plénitude de la symbiose divine.

 

Lorsque le cycle de maturité de toutes les âmes aura été accompli, les mondes visibles et invisibles disparaîtront et seul le Ciel demeurera, car de l’enfer plus personne ne parlera plus. Les âmes damnées, les démons et tous les esprits du Mal seront oubliés de Dieu et leur éternité ne préoccupera personne.

 

 Il y a encore beaucoup à dire au sujet des sphères ou zones du monde invisible, de leur agencement, de leur organisation et de leur utilité.

 

Que Dieu soit béni et loué car Sa création est bonne au-delà de l’imaginable, miséricordieuse et juste dans sa variété, sa coordination et son inventivité.

 

Prions avec reconnaissance et humilité devant la grandeur et la perfection de la création. Qu’il en soit ainsi.

 


L’âme
           
Dimanche 3 octobre 2021
       

Je suis le Très Haut et le monde M’appartient malgré les dommages qu’y a provoqués l’Esprit du Mal. Cet Esprit est condamné depuis sa complète défaite lorsqu’il a voulu affronter Dieu, Père Fils et Saint Esprit, et que saint Michel Archange s’y est interposé. La chute du plus bel Ange de la création fut un coup dur pour la belle réalisation voulue par Dieu pour Sa création tout entière mais, ayant donné à toutes Ses créatures le grand don de la Liberté, afin de choisir librement le Bien et repousser le Mal, Dieu le laissa libre dans sa décision de choisir le Mal et rejeter le Bien.

 

Le premier homme et la première femme firent de même et Dieu fut le premier blessé par ce choix méprisant et révulsif. Il accorda Son pardon à la faiblesse de l’homme repenti et décida de relever l’humanité par l’offrande de Dieu le Fils et de conserver Sa faveur à cette humanité faible et déconnectée du bien véritable.

 

Il prit chair en la très sainte Vierge Marie quand les temps furent mûrs pour Son Incarnation et Il s’offrit par Amour, par respect et par vénération pour Dieu le Père, si cruellement offensé depuis les origines de l’humanité. Par Son offrande, Il rétablit l’humanité en Son étreinte, mais au cas par cas. Les bons chrétiens et les saints, en opposition avec les hommes avides et pervers.

 

Et il en est ainsi depuis cet Holocauste divin qui ouvrit le Ciel aux frères et aux sœurs du Seigneur Jésus-Christ. Les Anciens furent délivrés de leurs limbes, celui des Patriarches, et ils entrèrent dans les hauteurs de la divine Demeure. Tous n’y entrèrent pas car à certains il fallait encore acquérir la sainteté ; ils entrèrent dans le Paradis, lieu de sanctification et de bonheur préalables à la plénitude du Ciel. Le bon larron, lui aussi, entra dans le Paradis où il paracheva la nécessaire sainteté pour entrer dans la divine Demeure, But et Finalité de tout enfant de Dieu.

 

Le Paradis est la dernière sphère avant d’entrer dans la divine Demeure et il a, lui aussi, des paliers à franchir les uns après les autres par toutes les âmes qui s’y trouvent. Elles montent régulièrement, chacune à sa mesure ; au Paradis il n’est possible que de monter. Le Paradis est l’antichambre du Ciel et comme il est appelé lui aussi à disparaître à la fin du monde, il est nécessaire de ne pas s’y attarder. Les âmes qui s’y trouvent ne s’attardent pas, elles sont déjà saintes ou en passe de le devenir entièrement, mais l’approche de Dieu est tellement grandiose qu’une sanctification pleine et entière est nécessaire à toute âme.

 

La sainteté dans le Ciel est semblable à la sainteté de Jésus-Christ et de la très sainte Vierge Marie ; il ne faut donc plus posséder en soi le moindre attrait ni le moindre reliquat de la triste condition humaine pécheresse. Le Seigneur n’a-t-Il pas dit que même le juste péchait sept fois le jour (Ps 26,16), or la sainteté consiste à se détacher de tout ce qui est encore humain en soi.  La condition d’enfant de Dieu nécessite la pureté de la très sainte Vierge Marie, sa condition immaculée quoique bien alerte et bien présente.

 

Lorsque l’enfant de Dieu entre dans le Ciel, son émoi est à son comble. Il voit Dieu dans Sa réalité divine, il est proche de Lui, il est Son enfant et il est à Son image parfaite et éternelle. Il est non seulement Son enfant mais il est adulte et sa relation avec Dieu n’est plus celle de l’enfant, elle est celle de l’adulte sincère et dévoué.

 

L’entrée dans la divine Patrie est le but, la finalité de la condition humaine et toutes les âmes en leur corps glorieux y sont pour une éternité joyeuse, bonne, admirable et surnaturelle. Que Dieu soit béni pour Sa bonté, Son œuvre admirable, Sa patience exemplaire et Son extraordinaire créativité.

 

Et Moi Jésus-Christ, Je veux parler de Ma création. Qu’est-ce que l’homme ? Qu’est-il ? Comment est-il agencé ? Il est composé de trois entités, le corps, l’âme et l’esprit. Et c’est Moi, Dieu, qui explique Ma création ! Le corps d’abord : il est soumis à la douleur, à la pesanteur de la terre et, en lui-même, la médecine a découvert les nombreuses réactions : cardiaques, nerveuses, émotionnelles, musculaires, lymphatiques, et la vie corporelle prend sa source de manière corporelle. La vie du corps tourne sur elle-même, comme le balancier d’une pendule qui se meut par son propre mouvement. Ainsi en est-il de la vie corporelle : tant que le cœur bat, la vie corporelle se maintient, le cœur en est le balancier. D’autres fonctions peuvent s’affaiblir mais c’est toujours la fin du battement du cœur qui détermine la fin de la vie corporelle.

 

L’âme est la conscience du corps auquel elle est unie et elle se manifeste au corps par un réseau de connections cervicales. C’est elle qui régit le corps et devrait le diriger vers le Bien. Quand la connaissance inscrite dans le cerveau augmente, la conscience – qui est l’âme – s’en nourrit et acquiert peu à peu sa maturité, son expérience, sa personnalité. Si la conscience n’est pas formée, elle ne pourra pas juger de la valeur de ses actes ni de la valeur des choses.

 

C’est par l’instruction et la connaissance qu’une conscience bien formée atteindra la sainteté, à moins qu’elle ne se laisse influencer par les tentations et par les attraits corporels. Une conscience peut ressentir par elle-même ce qui est bien ou mal, mais c’est l’instruction, l’enseignement qui lui donnera les fondements nécessaires à la réflexion et à la recherche volontaire du vrai bien. L’âme immature doit apprendre ce qu’est le bien et le mal, l’âme mûre l’aura appris et elle sera ou non fidèle à sa conscience, qui est elle-même.

 

Que Dieu vous bénisse et vous garde. Ce thème sera continué.

          


La procréation médicalement assistée
      
Lundi 4 octobre 2021
       

Mes enfants, soyez en paix, c’est Moi votre divin Maître qui vous parle. Je désire que vous compreniez le désastre de la procréation médicalement assistée (PMA) et, pour cela, vous devez comprendre que l’union de l’âme et du corps est une nécessité vitale.

 

Le corps, s’il est reproduit en dehors de la volonté de Dieu, comme il l’est lors des expériences et des manipulations qui sont des péchés manifestes contre la loi divine – l’action de produire un germe masculin en dehors de l’union matrimoniale est une abomination, de même le prélèvement de la graine féminine par l’entremise médicale est une atteinte grave à la pureté féminine –, ce corps est vide parce qu’il n’est plus qu’une œuvre corporelle.

 

Dieu a donné à l’homme et à la femme le don de multiplier l’espèce humaine par leur union intime, et c’est Lui qui décide alors de faire éclore ou non cette union en un futur être humain, doué de raison dans l’unité d’une âme et d’un corps.

 

L’homme et la femme ne peuvent décider de cet aboutissement, Dieu seul en est le Maître. Certains couples ont peu d’enfants ou pas du tout, d’autres en ont beaucoup et la morale catholique a été soutenue et expliquée bien clairement dans l’encyclique du pape Paul VI « Humanae Vitae » du 25 juillet 1968. Cette encyclique vaut pour tous les âges de la terre et ce n’est pas parce que la médecine s’est engagée dans la recherche de la vie corporelle que cette encyclique devient désuète. Non, cette encyclique, récente dans l’histoire de l’Eglise suit de peu la légalisation de la pilule contraceptive (en France le 28.12.1967) qui va bouleverser la morale catholique et la morale tout court. Comme toute loi nocive, cette loi ouvrira la voie à d’autres lois de plus en plus immorales jusqu’à permettre le grand massacre des enfants par l’avortement. Et pendant ce temps, comme si l’homme en avait besoin, des hommes immoraux, médecins et chercheurs scientifiques, cherchent à créer la vie, voulant reproduire ce que la nature humaine a accompli depuis la nuit des temps.

 

Ils en sont venus à refaire au moyen d’aiguilles, de seringues, de liquide conditionné et d’un bocal le processus de fécondation d’un ovule. Croyant à une victoire digne du Créateur et en se substituant à Lui, ils donnent médicalement à la femme un gamète fécondé. Ce système de fécondation paraît identique au démarrage de la vie de tout futur enfant, mais qu’en est-il vraiment ? Le Bon Dieu a-t-Il donné Sa bénédiction à cet acte ? Le médecin est-il habilité selon la morale matrimoniale catholique et naturelle à effectuer ce plagia ?

 

Ainsi qu’il est dit dans Humanae Vitae, nr 17 : « Si on ne veut pas abandonner à l’arbitraire des hommes la mission d’engendrer la vie, il faut nécessairement reconnaître des limites infranchissables au pouvoir de l’homme sur son corps et sur ses fonctions ; limites que nul homme, qu’il soit simple particulier ou revêtu d’autorité, n’a le droit d’enfreindre. Et ces limites ne peuvent être déterminées que par le respect qui est dû à l’intégrité de l’organisme humain et de ses fonctions. »

 

Le médecin qui provoque en laboratoire la fécondation d’un ovule, est-il à l’intérieur ou à l’extérieur des limites infranchissables de l’homme sur son corps et sur ses fonctions ? Il est véritablement et indubitablement à l’extérieur puisqu’il est dans un laboratoire. Il s’ensuit que l’homme et la femme qui ont donné leur assentiment pour une telle fécondation sont entièrement, absolument, indiscutablement en dehors des limites voulues par le Créateur et enseignées par la sainte Eglise.

 

Dieu adhère-t-Il au mal ? Ou à tout acte qui défie Sa loi ? Ne laisse-t-Il pas plutôt les acteurs à leur péché sans n’y avoir Lui-même aucune part ?

 

Les époux ainsi que tout homme et femme qui, depuis le début des âges, se sont unis et ont donné naissance à un enfant, ont suivi la loi inscrite par Dieu dans la nature et l’être humain ainsi conçu a le droit de connaître et d’aimer son Seigneur et Maître. Mais l’enfant, s’il est un homme corporel issu d’une fécondation en laboratoire, a-t-il été conçu selon la volonté de Dieu et en collaboration avec le Créateur qui décide, Lui, de la venue à la vie destinée à devenir éternelle ?

 

Il est permis d’en douter et Moi, Jésus-Christ, Je déclare que ces malheureuses vies corporelles créées en dehors de toute loi naturelle et par la seule volonté humaine, sont vides d’âme ; le corps, si magnifiquement doué par le Créateur pour être en parfaite cohésion avec une âme destinée à la vie éternelle, en est privé. Le corps créé ainsi, par décision humaine et en dehors de toute soumission à la loi divine, est vide et, même s’il paraît vivant par le mécanisme si extraordinairement inventif du Créateur, il n’est que mortel et vide.

 

La première créature humaine a été créée dans la perfection de toutes les vertus et l’obéissance en était l’une d’elles. Adam et Eve ont été désobéissants et orgueilleux parce qu’ils ont voulu s’attribuer la connaissance du bien et du mal et depuis, l’homme touché et envoûté par le démon continue à vouloir se mesurer à la puissance de Dieu. Maintenant, il touche à la vie or « Dieu posta devant le jardin d’Eden les Chérubins et la flamme du glaive fulgurant pour garder le chemin de l’arbre de la vie  » (Gn 3, 24). Il s’ensuit que le péché actuel de l’homme est très grave car il tend à manger du fruit de l’arbre de la vie mais il n’en a ni le droit ni l’autorité.

 

La flamme du glaive des Chérubins est proche de tomber sur la terre car le péché de l’homme crie vengeance au Ciel et la voix en détresse des enfants avortés et lâchés sans baptême se mêle à cet appel vers le Très Haut.

 

L’incohérence humaine est sans pareille : d’un côté elle tue ses enfants à naître et de l’autre elle en crée, dépouillés éternellement.  Dieu Trinité, Père Fils et Saint Esprit, regarde la terre avec la plus grande pitié et, pour faire cesser cet amoncellement de péchés qui atteint un paroxysme, Il ne tardera plus à prendre les rênes de la purification et du renouveau de cette terre si abîmée.

 

Qu’Il soit béni, le Dieu d’Amour et de Pureté, qu’Il soit béni le Dieu Vengeur mais si Miséricordieux et Juste à la fois. Que la très sainte Vierge Marie, l’auguste Mère de Dieu, se réjouisse de ce qui vient et que les anges et les saints nous soient propices.

 


La personnalité

Samedi 23 octobre 2021
         

Mes enfants, après un temps de silence, Je reviens vers vous, Je ne vous ai pas abandonnés. Je suis aussi l’Esprit Saint, cette si belle colombe qui va et vient sans être atteignable. La colombe est l’emblème pour les hommes du Saint Esprit de Dieu, parce qu’Il est précisément inatteignable, Il est le souffle divin. Le Saint Esprit, 3e Personne de la Très Sainte Trinité, est Dieu, Il est tout en tous, Il est l’Inspirateur des prophètes, Il est la Force des martyrs, Il est la Lumière de la Sainte Eglise dont Jésus-Christ le Seigneur est la Tête.

 

Le Saint Esprit, 3e Personne de la Très Sainte Trinité détermine le Père et le Fils dont Il est l’Esprit, de même que votre Ange Gardien détermine la personnalité de toute personne humaine qui est corps, âme et esprit, à l’image et à la ressemblance de Dieu.

 

Que vous soyez chair et sang ne fait pas de vous une personne uniquement charnelle, non pas ! Vous êtes charnels à cause de votre corps mais vous êtes spirituels à cause de votre âme et de votre esprit, tous deux immortels et destinés à la vie éternelle.

 

Votre ange, tout en étant un avec vous ne quitte pas son environnement céleste, et votre âme, issue d’une création puisqu’elle a un commencement, est immortelle et fait son chemin de sanctification (ou de perdition) sur la terre par l’intermédiaire du corps auquel elle est attachée.

 

Le corps si imparfait, car lié à la matière, est précieux car il est la matière visible de l’âme tant qu’elle est sur la terre mais dès qu’il meurt, il libère cette âme qui poursuit son chemin. Elle ne dépend de ce corps que pendant un temps, mais elle lui est liée de manière si forte que la personne ne réalise pas sa double essence (corps, âme) et se croit une. Or elle est deux et même trois avec son esprit, comme une feuille de papier l’est avec une autre feuille sous un carbone qui lui permet de faire une copie absolument identique. Lorsqu’on sépare la copie de l’original, les lettres sont formées identiquement et c’est ainsi que le corps et l’âme sont un tout mais peuvent être séparés par la mort du corps. Le corps est la copie, l’âme est l’original et l’esprit auquel elle est unie est l’original supérieur qui imprime en l’âme sa personnalité.

 

C’est ainsi qu’après la Résurrection des morts, au Jugement dernier, les corps ressusciteront et seront réunis à leur âme et à leur esprit pour le plus grand bonheur de la créature en son Dieu, Créateur de toute chose. Mais de même que l’esprit (l’ange) se sépare de l’âme damnée et prend à sa charge une autre âme naissante, ainsi l’âme en voie de progression peut aussi se servir d’un nouveau corps pour continuer sa progression vers la sainteté ; la vie de l’âme est immortelle et à la fin d’une vie corporelle, elles ne sont pas légions à avoir acquis la sainteté.

 

La sainteté ne s’acquiert que par la vie corporelle, la sainteté ne s’acquiert pas dans le monde invisible. Pourquoi ? Parce que la vie corporelle a été créée par Dieu pour être une identité physique de l’âme qui, avant le péché originel, était destinée à la sainteté dans sa trilogie. Par le péché qui occasionna la chute de toute l’humanité naissante, la sainteté fut mise à mal par le démon tentateur et les âmes ne furent pas nombreuses à atteindre la sainteté selon le plan originel de Dieu. Elles trébuchèrent, elles furent la proie des démons et de toutes les attaches humaines qui vinrent contrecarrer le plan divin. Le purgatoire fut créé par Miséricorde divine, car il fallait un hôpital divin pour soigner et corriger les plaies humaines, mais la tare du péché fut si grande que Dieu le Père envoya Son divin Fils pour sauver cette humanité, déchue au point de ne pouvoir se relever seule.

 

Le propre de la terre et du monde visible est de donner l’instruction et la pratique de l’élévation spirituelle. Le propre de la vie dans le monde invisible est de se reposer, de gagner en maturité et de se solidifier. La différence entre le monde visible et invisible est importante. Dans le monde visible, la peine et l’effort sont des moyens pour s’unir à la Croix du Seigneur, tandis que dans le monde invisible, l’âme se repose, prend des forces et de l’agilité pour continuer sa marche vers l’Amour de Dieu. Le monde invisible est un arrêt, le monde visible est le trajet.

 

Sans le monde visible, l’âme ne pourrait se mobiliser pour se sanctifier; en ce monde visible, elle se frotte à la résistance du tangible, elle s’adapte, elle se mesure, elle réagit en bien ou en moins bien, ou même en mal, à qui lui résiste. La matière du corps et du créé l’oblige à se mesurer avec piété, douceur, contrition et charité ; elle acquiert ainsi les vertus qui lui permettront un jour de voir Dieu son Père, en face à face.

 

La vie dans le monde invisible est tout autre : dans l’immatière, l’âme se repose, réfléchit, se réjouit mais n’acquiert ni érudition, ni opposition. Elle est donc appelée à revenir dans le monde matériel pour lutter et grandir dans la vertu.

 

Les âmes qui reviennent dans des corps pour continuer leur périple sanctificateur, s’adaptent totalement à l’enfance corporelle de leur état, les souvenirs corporels – sauf exception – supplantent totalement leurs expériences antérieures. Ce n’est que dans le monde invisible qu’elles savent qui elles sont, d’où elles viennent et quel a été leur chemin.

 

Que Dieu vous bénisse, chers lecteurs, chers enfants. Soyez doux et aimants envers la grande bonté divine qui vous explique l’invisible.

 


La connaissance du monde invisible

Dimanche 24 octobre 2021,
en la fête de saint Raphaël Archange
       

Je suis le divin Maître de Mes enfants et Je les aime à cause de leur parenté avec Moi. Cette parenté est si importante : par le baptême, ils sont devenus les enfants de Dieu le Père, les frères de Jésus-Christ leur Seigneur et leur Dieu, et ils sont éclairés par la lumière du Saint Esprit qui les illumine et les sanctifie.

 

Le Saint Esprit est l’esprit prophétique de ceux à qui Je donne le don de prophétie et tu en es. Je t’ai donné ce don par pure gratuité et, pas plus que tout autre, tu n’en étais digne. Je donne le don de prophétie à qui Je veux, quand Je veux et où Je veux. Nul n’est en droit de le demander, nul n’est en droit de s’en glorifier. C’est Mon choix et Moi seul en suis le Déposant. Nul n’est en droit de M’en blâmer, nul n’est en droit de le contester, c’est Mon choix, Moi seul en décide. Si un prêtre ou même un évêque qui reçoit son autorité dans le sacrement de l’ordre et puis dans la réception du sacre, le conteste, il est hors de son droit ecclésiastique de vouloir le juguler. Le prophète est soumis à l’autorité ecclésiastique en tant que fidèle obéissant à la loi de Dieu mais le clerc serait hors de son pouvoir s’il s’applique à contrecarrer la mission donnée au prophète.

 

Le prophète dépend directement de Dieu dans les connaissances qu’il reçoit de Lui ; et dans ce cas, la Sainte Eglise a l’unique tâche de le garder sur les rails de la foi. La Révélation dit-on est close depuis la mort du dernier des apôtres, car la Révélation concerne tout ce que Jésus-Christ, Seigneur et Maître, a enseigné et révélé pendant Sa vie terrestre. Mais le Seigneur a-t-Il tout révélé ? Les hommes ont-ils été enseignés sur tous les sujets ? Le monde invisible leur a-t-il été révélé ? Les mondes de l’univers visible leur ont-ils été révélés ? Les réalités invisibles à l’œil nu de l’univers et ces réalités si lointaines qu’elles sont inatteignables même avec les télescopes les plus puissants, n’ont pas fait partie de l’enseignement du Seigneur Jésus-Christ de Son vivant sur la terre.

 

Le Seigneur a enseigné l’essentiel de ce qu’il nous était nécessaire de savoir pour parvenir à la sainteté et atteindre le bonheur éternel, et cela était suffisant. Il a parlé de la conduite à tenir, des vertus à exercer, des vices à éviter et à combattre, mais Il n’a pas donné d’information au sujet des sciences visibles ni de connaissance des réalités invisibles.

 

Quels sont les états dans le ou les mondes invisibles ? Quel est le périple des âmes après la mort de leur corps ? Rien de tout cela n’a été révélé et le Seigneur, à l’aube du grand  changement que connaîtra la terre, veut par Ses prophètes développer cette connaissance.

 

A-t-Il le droit de parler par Ses prophètes ? La sainte Eglise, épouse parfaite, sainte et soumise à Jésus-Christ son Epoux, n’est pas en position de le Lui défendre. Elle peut et doit étudier les dire de ces prophètes, mais elle n’a pas le droit de faire taire ni de contredire la sainte Parole divine. Le prophète a le devoir de parler lorsque le Seigneur le lui demande et s’il hésite par souci de demeurer dans la Vérité, le Seigneur sera heureux de lui. Mais s’il refuse de parler alors que le Seigneur le lui demande, est-il encore dans son droit ?

 

Révéler des choses nouvelles est une tâche difficile pour un prophète qui est catholique romain, fidèle à toute la tradition bimillénaire de la sainte Eglise car la nouveauté d’une science doit être abordée avec circonspection et grande prudence.

 

Le Seigneur a révélé depuis de nombreuses années à Son crayon de nombreuses connaissances sur le monde invisible. Ces connaissances ont reçu l’aval de son directeur spirituel mais elles sont restées non publiées à cause précisément de l’ignorance de la sainte Eglise catholique et romaine au sujet du monde invisible, de sa grandeur et de son inexploration.

 

L’unique connaissance de la sainte Eglise du monde invisible est : le Ciel, le purgatoire et l’enfer, les limbes des Patriarches et les limbes des enfants morts sans baptême avant l’âge de raison. Certains saints ou âmes du purgatoire se sont manifestés aux hommes et la sainte Eglise catholique a toujours manifesté une extrême prudence avant d’en attester la véracité. Il en est de même pour les apparitions de la très sainte Mère de Dieu.

 

La sainte Mère de Dieu, messagère du Père, du Fils et du Saint Esprit a souvent parlé à des hommes, des femmes ou des enfants de la terre et, là encore, la sainte Eglise a fait preuve d’une grande prudence avant d’en accréditer la véracité. Les prophètes de l’Ancien Testament ont été bien connus à travers les siècles de cette période précédant la Rédemption et ensuite, la sainte Eglise, sûre et certaine de son rôle d’épouse du Seigneur Jésus-Christ, a accompli son rôle d’enseigner la Vérité et de conserver précieusement le dépôt de la foi.

 

A travers ces deux millénaires, elle connut de nombreux soubresauts, elle fut attaquée à de nombreuses reprises, elle fut dépecée et meurtrie mais le Seigneur à ses côtés l’a toujours épaulée car « les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle » (Mt 16, 18). Ceci signifie-t-il qu’elle sera toujours fidèle ? Qu’elle ne trébuchera pas ? Qu’elle ne mourra pas ? En effet, cela ne signifie pas cela ; cela signifie qu’elle se redressera si elle a été infidèle, qu’elle se relèvera si elle a trébuché, qu’elle ressuscitera si elle a paru mourir.

 

Ce que le Seigneur a révélé au crayon qui écrit ces lignes a été donné pour être étudié et connu dans les nouveaux temps de la terre, lorsque les hommes et les femmes, pieux, fervents et dévots seront aptes à comprendre et à admirer le plan de Dieu en Sa création.

 

Oui, il y a d’autres mondes sur lesquels vivent d’autres créatures animées, oui il y a de nombreuses limbes dans le monde invisible, oui la pyramide de la vie est beaucoup plus complexe que ce que l’on croit savoir, oui Notre Seigneur Jésus-Christ s’est incarné en la très sainte Vierge Marie selon un processus naturel, le miracle étant qu’Il n’avait pas de père terrestre selon la chair. Ceci veut dire que la prise de possession de Son Corps par Son Ame et Son Esprit (Dieu) s’est faite selon le plan de Dieu pour tout corps.

 

Jésus-Christ tel qu’Il est de toute éternité (corps, âme, Esprit) s’est incarné, c’est-à-dire que Son Ame et Son Esprit ont pris possession d’un corps naissant et que ce processus est inscrit dans la nature habituelle du plan créateur de Dieu. Que l’Ame de Jésus-Christ ait été créée au moment de Son Incarnation est possible mais l’Eternité n’étant pas dépendante du temps car elle lui est supérieure, Jésus-Christ, le Sacré-Cœur, a été, est et sera de toute éternité.

 

Toutes ces choses doivent être révélées au monde afin que les hommes qui entreront dans le monde rénové les connaissent ou en soient instruits. Connaître le monde invisible, c’est-à-dire l’espace dans lequel entre tout homme après sa vie terrestre, est le désir de Dieu pour Ses enfants pieux et dévots. Cette connaissance les aidera aussi dans leur chemin de sanctification car, mûris et sages, ils seront désireux de connaître leur avenir invisible tandis que les hommes jusqu’alors n’en auraient eu nul profit.

 


La maturation d’une âme
      

Dimanche, 1er novembre 2021
en la fête de la Toussaint
      

Quand une âme est mûre, elle est prête pour le Ciel mais tant qu’elle ne l’est pas, elle a besoin du support corporel pour acquérir la maturité, celle de la sainte Vierge Marie et même celle de tous les saints, canonisés ou non.

 

La maturité signifie qu’une personne a grandi et que, par conséquent, elle est passée par la phase de naissance, de grandissement, d’adulte jeune et puis mûr, et elle finit par la vieillesse et la mort. L’âme a besoin de ces passages par le corps de la naissance à la mort : certains saints sont nés avec un attrait tout particulier vers Dieu dès leur plus tendre enfance, tandis que d’autres personnes semblent restées enfants sans avoir acquis une réelle maturité, comme si leur âme elle-même était immature. Or tel est bien le cas. Certaines âmes sur terre sont plus mûres que d’autres tandis que celles-ci, tout en étant de bonne volonté, n’accrochent pas à la vie spirituelle comme il le faudrait.

 

J’insiste, Moi, le Seigneur, sur les mots « tout en étant de bonne volonté » car Je ne parle pas ici des méchants, de ceux qui ont tourné le dos à Dieu, Je ne parle que de la maturité des âmes de bonne volonté. Il s’ensuit que des âmes sont mûres et d’autres moins, de même qu’un corps humain passe de la petite enfance à l’adolescence, à l’âge adulte et puis il s’éteint avec toute l’expérience de son âge avancé. Il en est de même pour l’âme qui naîtra, grandira, mûrira, entrera dans la connaissance de Dieu et puis grandira dans cette connaissance et s’y enveloppera. Le corps a sa vie, l’âme a sa vie et le temps de chacun leur est propre.

 

L’âme est immortelle et, à cause du péché originel, elle n’atteint pas la connaissance de Dieu ni la sainteté en une seule vie corporelle. Les âmes païennes doivent encore apprendre à connaître Dieu, elles ne le peuvent qu’en passant par le cycle terrestre dans lequel elles doivent exercer leur volonté et la maîtrise de leurs moins bons penchants. La colère est un vice à corriger, l’orgueil est un défaut dominant à maîtriser, la jalousie, la gourmandise, la paresse, l’avarice, l’impureté sont des vices, ou péchés capitaux, dont l’âme doit se défaire et la vie terrestre sert à cela. Certaines âmes païennes, c’est-à-dire qui n’ont pas connu Dieu de leur vivant sur terre, sont dirigées après leur mort dans une sphère de l’au-delà qui leur est propre, celle appelée Limbes des païens, mais il y a d’autres limbes dans le monde invisible. Chaque sphère du monde invisible peut être appelée ‘limbe’, destinée à accueillir une catégorie d’âmes en cours de maturité.

 

De même que l’Ame bien réelle de Notre Seigneur, qui est éternelle comme Il l’est Lui-même, a pris possession d’un corps dans le sein virginal de la très sainte Vierge Marie, ainsi les âmes des limbes peuvent, elles aussi, selon le Plan de Dieu, prendre possession d’un corps afin de continuer leur ascension vers la connaissance de Dieu et, à la fin de leur course, atteindre la sainteté.

 

C’est ainsi que naissent à la vie corporelle de vrais petits saints, attirés vers Dieu dès leur prime enfance, tandis que d’autres enfants n’ont pas cet attrait. En lisant la vie des saints, il est souvent manifeste que leur petite enfance était toute tournée vers la piété mais certains, tentés par le démon, ne reviennent à leur vrai Amour qu’après une conversion retentissante, tels saint Augustin, saint François-Xavier et bien d’autres…

 

L’enfer est l’Abîme dans lequel entrent des âmes indignes qui n’en ressortent plus, le purgatoire peut être considéré comme une sorte de limbe purgatif, le Paradis est une sphère contiguë au Ciel dont il est l’antichambre, et les autres limbes, celles des païens et d’autres qui abritent un temps les âmes dans leur chemin de maturité, sont l’œuvre de Dieu, si merveilleux et miséricordieux, en vue de peupler Son Ciel de Ses enfants.

 

Ceci ne contredit pas la réalité du Jugement particulier, car l’âme est jugée après son passage sur la terre, en fonction de sa maturité et de ses connaissances. La Justice divine est parfaite.

 

Je suis le Seigneur Dieu et Ma Parole est Vérité. J’ai demandé à Mon crayon d’aborder le thème de l’au-delà de la terre et Je veux dévoiler aux hommes, Mes enfants, la grandeur du Plan créateur de Dieu, la nature de l’au-delà, préliminaire nécessaire à leur fin : le Ciel et le bonheur éternel.

 


Pourquoi cette révélation de l’invisible ?

Jeudi 4 novembre 2021
        

Mon désir de faire connaître le monde invisible aux hommes en ce temps de grande incertitude dans le domaine de la politique, de la santé et de la religion, est l’Amour divin qui désire prendre en mains l’éducation de Ses enfants tandis que tout, à l’heure actuelle, est dans les mains de ceux qui veulent leur ruine et leur dépendance.

 

La révélation, pour beaucoup inattendue, que Je leur fais en levant le voile de l’invisible, est nécessaire car les moyens nouveaux de l’internet leur donnent cette connaissance or il est meilleur qu’elle soit révélée par Dieu plutôt que par des moyens humains insuffisants. Sur internet il est possible de trouver des témoignages sur ces sujets et il y a de tout : du vrai, mais aussi du moins vrai ou encore de la pure extravagance. Certains témoignages sont cependant vrais et il est important de connaître cette réalité avec une vue exacte de la Miséricorde de Dieu, de Sa Grandeur et de Son extrême Justice.

 

Dieu ne fait rien pour rien, Il ne badine pas avec la Vérité et si elle est difficile à admettre parce que la foi n’en a pas eu connaissance auparavant, il suffit d’écouter ces témoignages véridiques et en être pour le moins impressionné. Dieu connaît Sa création et tout ce qu’Il fait est bon. Rien de ce qu’Il fait n’est le fruit de l’imprévu, Il sait tout, Il prévoit tout, Il régit tout. L’ère de l’internet a changé la communication, les hommes échangent entre eux à la vitesse de l’électronique et les témoignages, autrefois limités à quelques uns, sont reproduits et accessibles au monde entier.

 

Il y a ce très petit enfant qui ne cesse de parler de sa mère d’avant, de son père, de sa famille et de sa maison. Ses parents finissent par faire avec lui le voyage et leur découverte les convainc de la réalité des souvenirs de leur très petit garçon. D’autres familles vivent d’autres expériences et internet leur permet de les publier largement. Des témoignages circulent ainsi, mêlant le vrai et le faux, et comme la foi est en grand danger, Moi, votre Seigneur et votre Dieu, J’ai décidé aujourd’hui de vous éclairer, de vous donner la connaissance exacte relative à cette réalité.

 

Lorsque J’étais sur la terre, J’ai annoncé que Je donnerai Mon Corps et Mon Sang en nourriture pour les hommes et  « Dès lors nombre de ses disciples se retirèrent et cessèrent de l’accompagner.  Jésus dit alors aux Douze : voulez-vous partir, vous aussi ? Simon Pierre lui répondit : Seigneur, à qui irons-nous ? Vous avez les paroles de la vie éternelle » (Jn 6, 66-67).

 

Je suis le Seigneur, votre Maître et votre Dieu et qui, mieux que Moi, est habilité à parler correctement et indubitablement de ces choses-là ? Personne, car les témoignages personnels ne sont que personnels, ils étonnent ou ils rebutent, mais ils ne sont qu’une infime frange de la réalité invisible.

 

L’enfant qui se souvient est un cas rare, l’adulte qui, tout à coup, perçoit en un flash sa réalité antérieure est aussi un cas rare, mais ces cas existent et leurs recherches d’identification ont été fructueuses. Je désire donc, Moi, le Seigneur, vous donner cette connaissance véritable, à Ma manière et selon Mon désir de vous éclairer dans la vraie foi catholique, celle que J’ai Moi-même enseignée à Mes apôtres et qu’ils ont ensuite relayée à l’humanité.

 

Cette connaissance de la vie de l’âme, qui est telle à cause du péché originel et du péché de Lucifer qui a soudoyé bien des anges devenus mauvais, est utile pour les hommes afin de ne pas être emportés dans l’imaginaire, les fables ou les extravagances d’un monde devenu grandement athée.

 

Je vous bénis, Mes enfants, Je vous aime et n’ayez pas peur. Soyez confiants, prudents, oui, il faut toujours être prudent, et conservez la foi en votre Maître et Seigneur. Votre Mère du Ciel vous y aidera tant que vous la prierez avec amour et dévotion.

 


Lecture de l’évangile selon saint Jean

Dimanche, 14 novembre 2021
         

Mon Amour pour Mes très chers enfants est exceptionnel. Vous ne le comprenez pas et vous vous abstenez souvent de le comprendre parce que c’est un grand mystère. L’Amour de Dieu vous dépasse et pourtant si vous priiez vraiment, comme certains saints l’ont fait, vous entreverriez ce mystère. Je M’unis aux âmes par la prière or la prière n’est pas chose anodine. Pour prier vraiment, il faut croire, il faut aimer et comprendre aussi votre petitesse. Tant que vous ne vous abaissez pas à la petitesse d’un enfant qui compte sur ses parents pour tout, vous aurez des manques et votre cœur sera encore indépendant. C’est la dépendance que Dieu demande, une confiance totale et inaltérable en Sa Toute Puissance, en Sa Parole, en Sa Paternité. Un petit enfant attend tout de ses parents sans se questionner sur leurs possibilités ou leurs carences. Ils sont ses parents et cela dépasse tout : Papa a dit, Maman a dit, et cela ne se discute pas.

 

Telle est la confiance que vous devez mettre en Dieu : Sa loi est inconditionnelle, Sa Parole est Vérité, Son Amour est total. Il est Tout et votre dépendance envers Lui doit être totale. Quand Il dit, c’est ainsi ; quand Il propose, c’est à accepter ; quand Il décide, on ne discute pas et on fait confiance.

 

Mes enfants, votre amour devrait être ainsi et Ma Mère dans une de ses apparitions disait : faites et je ferai. Ainsi, oui, soyez de bons enfants, suivez Mes lois, aimez-vous les uns les autres, rendez-vous service et Je ferai tout le reste. Quand Dieu est le premier servi, l’enfant de Dieu ne manque de rien ; non pas qu’il serait dans l’opulence, non, mais l’amour de Dieu l’assiste et le sanctifie.

 

Je vous donne Mon Amour, donnez-Moi le vôtre, aussi grand que possible, aussi beau que possible, aussi doux et prévoyant que vous le pouvez. Je serai heureux de vous et votre rang dans le Ciel sera bien placé.

 

Je suis le Seigneur et Je veux demander à tous Mes enfants de bien connaître les évangiles. C’est Mon enseignement, c’est votre Bible, c’est la seule lecture qu’il faut connaître à fond. Sans Moi vous ne pouvez rien, sans Ma Parole vous ferez fausse route. Dans les évangiles, tout est inclus : les dits et les non-dits, les enseignements et la connaissance du divin.

 

J’ai demandé à Mon crayon de publier Mes paroles et beaucoup d’entre Mes lecteurs ne les comprennent pas toutes. Lisez les évangiles avec application et vous comprendrez ce qui aurait pu vous troubler. Lisez aussi et surtout l’évangile selon saint Jean, qui est l’apôtre de l’Amour. C’est lui qui, le plus, a rapporté Mes paroles d’instruction à la vie divine en vos âmes. C’est lui qui a rapporté le plus Mes enseignements relatifs à la Sainte Eucharistie. C’est lui qui a rapporté le plus Mes enseignements relatifs à la Vie. Ne peuvent avoir la Vie que ceux qui viennent à Jésus-Christ (Jn 5, 40). Il dit aussi : « Le pain de Dieu, c’est celui qui descend du Ciel et qui donne la vie au monde (Jn 6, 33)… et les Juifs murmuraient, incompréhensifs ». Et encore : « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et Je le ressusciterai au dernier jour » (Jn 6, 54). La communion sacramentelle est donc nécessaire pour avoir la Vie et pour ressusciter au dernier jour.

 

Mes enfants, imbibez-vous de Mes Paroles, réfléchissez-y et ne pensez pas qu’elles soient vagues ou légères ; non, Mes Paroles sont profondes, elles sont la Vérité. J’ai dit que ceux qui reçoivent Ma Vie en eux par la réception du pain de Vie, auront la vie éternelle en eux et ressusciteront au dernier jour. « Qui mangera ce pain vivra à jamais » (Jn 6,58).

 

Par ces paroles sur lesquelles Je désire attirer votre attention, Je vous confirme ce que j’ai voulu que soit publié dans le chapitre ‘le monde invisible’.  Qui reçoit le pain de vie – dignement, cela va de soi – est en état de grâce, reçoit la vie éternelle et la résurrection au dernier jour. C’est écrit 3 fois : en Jn 6, versets 40, 44 et 54. Ceci signifie que les autres, et ils sont nombreux, ne recevront ni la vie éternelle ni la résurrection au dernier jour.

 

Je veux ainsi vous rassurer sur Mes Paroles publiées dans ce chapitre ‘Le monde invisible’ ; ce monde invisible est un lieu de repos qui permet à une âme de reprendre des forces et de revenir sur la terre pour y être instruite et grandir en sainteté. Cette grande grâce est due à la Miséricorde de Dieu qui n’a prévu cette largesse qu’en raison du péché originel. Elle a été rendue possible par le mystère de la Rédemption par lequel Jésus-Christ a voulu sauver toutes les âmes. Mais celles qui auront fait le mal sans vouloir s’en repentir, ces âmes-là seront damnées (Jn 5, 29).

 

Je suis le Pain de Vie et celui qui vient à Moi n’aura plus jamais faim : il sera comblé pour l’éternité et sa joie sera immense.

 

Je vous bénis, Mes enfants, soyez Miens et demeurez auprès de votre Père des Cieux. Qu’il en soit ainsi.

 


Récapitulatif

 

Le 28 novembre 2021
       

Mes chers enfants,

 

Je suis le Seigneur Dieu, Jésus-Christ, le Verbe divin, Seigneur des nations et de chacun d’entre vous.

 

Je confie à Mon crayon le soin de reproduire cette lettre destinée à répondre à chacun de vous qui Me lisez car les mêmes questions sont souvent posées.

 

Si vous êtes catholiques, la question de revenir dans un autre corps (réincarnation) ne se pose pas. Vous êtes baptisés et par conséquent, vous êtes enfants de Dieu ; si vous vivez saintement, ce que Dieu demande à chacun de vous, vous aurez part à Son Royaume des Cieux. Si vous avez commis des péchés – ce qui est malheureusement le plus probable – et que vous n’y avez pas satisfait par des pénitences adaptées, tout en ne rejetant pas l’enseignement de Jésus-Christ venu sur la terre pour sauver tous les hommes – et Je dis bien ‘tous’, même ceux qui ne Me connaissent pas encore -, vous aurez un temps de purgatoire dans ce lieu destiné à reblanchir vos âmes tachées par les péchés non réparés.

 

Quand vous serez purifiés, après un temps adapté, vous quitterez le purgatoire pour entrer dans la joie et le bonheur du Paradis. Le Paradis est l’antichambre du Ciel, qui est la Demeure de Dieu et des saints. Le Paradis, et cela n’est écrit nulle part parce que c’est Moi Dieu qui vous l’apprend, est un lieu de sanctification parfaite, prélude du Ciel et destinée à préparer les saintes âmes qui s’y trouvent à entrer dans le Ciel comme fils de Dieu et frère de Jésus-Christ, dans une sainteté parfaite, tellement parfaite qu’elle ne peut quasiment pas s’imaginer.

 

Et puis, il y a les méchants, les pervers, les révoltés, les égoïstes, les jaloux et tous les autres, immergés dans les péchés capitaux, lesquels sont au nombre de sept: l’orgueil, l’avarice, l’envie, la colère, l’impureté, la gourmandise et la paresse. Pour ceux-là, ainsi que saint Jean l’évangéliste cite Mes paroles : « (…) ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour la damnation » (Jn 5, 29).

 

Mais il y a beaucoup d’hommes naturellement bons, dévoués, accueillants, empressés à rendre service et à qui, selon une expression mal à propos, « on donnerait le Bon Dieu sans confession ». Cette expression est inexacte parce que tout homme a besoin de se confesser à Dieu et au prêtre qui Le représente, mais cette expression impropre sert à qualifier de « bonnes » personnes. Or ces « bonnes » personnes se trouvent dans toutes les religions et en quelque lieu de la terre. Ces personnes-là, qui ne connaissent pas Dieu, qui n’ont pas l’occasion de rencontrer un prêtre missionnaire, comme cela peut arriver sans faute de leur part, ces personnes ignorantes de la vérité divine enseignée par Jésus-Christ, ont été rachetée par le sacrifice de la Croix et, à leur mort (ceci, Je vous l’apprends) ces âmes sont dirigées vers des Limbes particulières, celles des païens qui ont été bons mais qui ne Me connaissent pas et, par conséquent, ne peuvent être Mes disciples. A ceux-là et parce que la Terre est l’unique lieu de l’univers où il est possible de connaître le Dieu Incarné et devenir Son frère par le baptême et une vie chrétienne, à ceux-là Je vous apprends que Je leur donne la grâce, par les mérites de Ma Croix, de se réincarner et devenir enfant de Dieu.

 

La sainte Eglise catholique n’enseigne pas cette connaissance car son rôle est de conduire vers le Ciel les enfants de Dieu et d’être missionnaire, c’est-à-dire d’aller chercher tous les hommes comme Je le leur ai demandé : « Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui ne croira pas sera condamné » (Mt 28,19 & Mc 6,6).

 

Tout Mon enseignement, tout l’enseignement et la mission de la sainte Eglise consiste à convertir des incroyants, à leur apporter la foi en Jésus-Christ, l’unique Dieu et unique Sauveur ; et aux baptisés, à les fortifier en cette foi.

 

En parlant de la possibilité pour les incroyants de bonne volonté de revenir sur la terre dans un nouveau corps, afin d’être cette fois-ci enseignés de la grandeur et de l’importance d’être disciple de Jésus-Christ, J’ai, Moi votre Seigneur et votre Dieu, une nécessité à vous ouvrir l’esprit sur de nouvelles connaissances qui n’ont aucun rapport avec les croyances des fausses religions qui sont malheureusement nombreuses sur la terre.

 

Mais après le renouveau terrestre qui doit venir bientôt et qui est annoncé par de nombreux messagers du Ciel, les hommes entreront en un temps béni où la seule religion sur terre sera celle de Jésus-Christ. Toutes les personnes qui naîtront alors seront instruites de la belle religion enseignée par Dieu Lui-même (Jn 6, 45). Toutes les âmes qui séjournent encore dans les limbes des païens reviendront sur la terre en ces jours-là et toutes recevront la bonne instruction en ce millénaire de paix et de chrétienté. D’autres sont déjà revenues mais toutes ne sont pas revenues dans une famille catholique. Je sais ce que Je permets et pourquoi Je le permets, mais le message que Je veux donner aux hommes est qu’aucun homme ne se sauve malgré lui, comme aucun ne se perd malgré lui.

 

Par le Saint Sacrifice de la Croix, J’ai sauvé TOUS les hommes mais ceux qui Me rejettent et font le mal, ceux-là Je les condamne à la géhenne de feu éternelle.

 

Je demande à tous Mes fidèles qui ont connaissance de cette explication de rejeter toute ressemblance avec d’autres religions qui ne se réfèrent pas à Mon enseignement. Ces croyances sont fausses, inexactes et sans aucun lien avec l’enseignement divin. C’est par Ma Passion et Ma Croix que Je sauve, c’est par Ma Passion et Ma Croix que l’humanité tout entière peut avoir part à la Demeure de Dieu, éternellement. Mais pour cela, il faut nécessairement faire partie de la famille de Dieu : cela ne se peut qu’en étant baptisé, en étant uni à Jésus-Christ et en L’aimant totalement par l’obéissance à Ses lois et l’union sacramentelle.

 

En ne voulant pas être disciple de Jésus-Christ, on finit par se damner ; si on ne connaît pas Jésus-Christ, la grâce est donnée de revivre une autre vie pour atteindre la nécessaire union avec Lui et la Vie éternelle (Jn 6, 54).

 

Chers enfants qui recevez cette lettre, soyez dans la joie de comprendre que Je n’abandonne aucune de Mes créatures, Je donne à toutes la possibilité de Me connaître, de M’aimer, d’être avec Moi pour l’éternité mais… à condition de le vouloir.

 

La sainte Eglise enseigne le chemin de la vie éternelle et Moi, le Seigneur, Je soulève un coin du voile du monde invisible. C’est une grâce et Je vous en offre la primeur. Sinon, sans cette possibilité de revenir sur la terre pour connaître Jésus-Christ, que deviendraient toutes ces âmes ? Puisqu’elles ne seront pas sauvées malgré elles, doivent-elles alors être damnées alors que Je suis venu sur terre pour sauver toute l’humanité ? Je Me suis offert pour elles aussi sur la Croix et elles viendront à Moi : « Et Moi, élevé de terre, J’attirerai à Moi tous les hommes » (Jn 12,32).

 

Je suis le Centre de toute chose, « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie, nul ne va au Père que par Moi » (Jn 14,6).

 

C’est par cette révélation de la réincarnation des âmes ignorantes que la vérité des évangiles se raffermit et que toute contradiction ou incompréhension disparaît.

 

Soyez en paix, Mes enfants, Je veux la totalité de Mes enfants en Mon Royaume, ceux qui sont Mes enfants et ceux qui doivent encore le devenir. Que la paix soit avec vous, cette paix intérieure que le monde ne peut donner.

 

Je vous bénis et vous laisse dans les bras de Ma très sainte Mère, qui est aussi votre Mère.

 

Catégories : Messages du Ciel, Soeur Beghe

Quelques messages du Ciel du mois d’octobre 2021

 

PDF pour imprimer tous les messages d’octobre 2021:
2021-10 – OCTOBRE -MESSAGES DU MOIS de plusieurs sources – 57 pages

Pour imprimer les messages selon votre choix, voir ci-dessous.


 


 

 

 

 

 

    


 

Catégories : Message du Ciel par mois

Message de Trevignano Romano de OCTOBRE 2021

 

 Source:

      

Pour Imprimer cet article: 2021-10 Octobre Trevignano Romano

 


Trévignano Romano 30 octobre 2021

      

Mes enfants, merci d’avoir répondu à mon appel dans votre cœur. Chers enfants, n’ayez pas peur de ce qui va arriver, vous verrez des choses que vous n’avez jamais vues auparavant, mais si vous êtes en Christ, le mal ne vous touchera pas. Enfants, suivez mes conseils, priez pour l’Église et pour les personnes consacrées, je les regarde et je vois avec quelle indifférence la vérité de la Parole de Dieu change. Soyez des grains cachés et vous germerez comme de grands fruits, avancez avec force et unissez-vous dans l’amour de Dieu et suivre le véritable enseignement de la foi. Maintenant, je vous laisse avec ma bénédiction maternelle au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, amen.

       


Trevignano Romano 26 octobre 2021

                 

Chère fille, merci d’avoir répondu à mon appel dans ton cœur. Mes enfants, je vous demande d’écouter les vrais prophètes de ces derniers temps, car ils sont mes messagers et à ce titre ils seront votre guide. Moi, je veux sauver tous mes enfants et c’est pourquoi je touche encore la terre, il n’y a pas plus d’aveugles que ceux qui ne veulent pas voir et malgré les signes des temps prédits, même ceux qui ont la foi refusent de regarder Qu’est-ce qui se passe. Mes enfants, les temps sont durs, la terre entière continue d’être couverte de ténèbres, je vous demande de beaucoup prier et la conversion est urgente. Je vous le redemande : pour la fête de satan restez chez vous en prière et allumez un cierge béni, malheureusement les sectes sataniques accompliront des rites monstrueux, mais n’ayez pas peur mes anges sont avec vous et seront plus nombreux avec le temps , tout est prêt pour le combat final. Maintenant, je vous bénis au nom du Père du Fils et du Saint-Esprit, amen.

           


 Trevignano Romano 23 octobre 2021

               

Ma fille, merci d’avoir répondu à mon appel. Bien-aimés, je sens combien il y a d’amertume et de solitude dans ton cœur pour ce monde et pour tout ce qui va à l’envers. Mes enfants, sachez que cette saison sera difficile, la pandémie a été le prétexte pour s’habituer à ce qui va arriver et si vous n’êtes pas fort dans la foi vous ne pourrez pas survivre, tant sera la douleur qui sera aussi être vu autour de vous, seuls ceux qui auront une foi vivante et inébranlable seront protégés par mes anges. Je vous demande d’amener des âmes à Dieu, parlez de lui à ceux qui ne le connaissent pas. Vous verrez bientôt le feu descendre du ciel, ce sera le baptême du Saint-Esprit et certains malades s’en remettront. L’Avertissement est proche, soyez prêts, mais pour ceux qui ne plieront pas les genoux en reconnaissant Dieu, ils auront la damnation éternelle. Priez pour la Syrie, car à partir de là, la guerre commencera, priez pour l’Église, où ils annonceront bientôt la religion unique et le soutien au transhumanisme, crucifiant à nouveau Jésus-Christ. Maintenant je vous laisse avec ma bénédiction maternelle, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, amen

         


Trévignano Romano 19 octobre 2021

Message de Jésus 18h00

              

Ma sœur bénie, moi, votre Jésus, je vous demande de parler à vos frères. Je veux que chacun de vous, quitte les choses de la terre, soit lumière des choses matérielles car vous n’apporterez que votre cœur devant moi. Mes enfants, voyez les signes de mon retour et comme je l’ai déjà dit à mes apôtres, je ne viens pas pour unir, mais pour séparer le bien du mal. En ce temps de satan, qui est maintenant terminé, beaucoup de mes enfants (prêtres) préférés qui se sont livrés aux plaisirs du monde, je demande de revenir vers moi avec le même amour avec lequel ils ont été appelés, avant qu’ils ouvre-leur les portes de l’enfer. Enfants et frères bien-aimés, préparez-vous courageusement comme de vrais soldats à combattre la plus grande apostasie jamais vécue. Je vous demande à nouveau de bien vous préparer à l’avertissement, tout le monde n’y croira pas, même pas beaucoup de mes personnes consacrées. Je t’ai toujours demandé de m’offrir tes souffrances, et pourtant on m’a refusé. Frères, moi Jésus-Christ, je n’ai jamais abandonné personne, moi, en tant que mendiant j’ai cherché l’amour et souvent je suis dans un coin de votre maison, de votre travail, de votre cœur et je vous regarde en attendant votre regard et au lieu de cela, vous êtes attiré par la fausse lumière qui n’est pas la mienne. Vivez davantage dans les lieux où apparaît ma Très Sainte Mère, car c’est là que vous devrez vous rendre quand on vous le demandera, afin que vous ne puissiez manquer de rien, de protection et de beaucoup de providence. Je vous demande d’adresser vos prières à Moi et à ma Mère et je serai heureux de vous aider, j’ai dit aussi à mes apôtres et je le répète aujourd’hui, je serai avec vous jusqu’à la fin des temps. Frères, vous serez comme les premiers chrétiens,

                   

Votre cher Jésus.

          


Trevignano Romano 16 octobre 2021

          

Enfants bien-aimés, merci d’être ici en prière et d’avoir répondu à mon appel dans votre cœur. Mes enfants, je pleure parce que je vois combien de douleur vous rencontrez en chemin, mais encore une fois, je vous demande de vous convertir car bien que je vienne parmi vous, beaucoup ne croient toujours pas. Mes enfants, malgré votre foi vous serez aussi spirituellement touchés par le diable, faites attention, gardez en tête le discernement qui peut vous aider. Mes enfants, tout s’accélère grandement car il n’y a plus de temps, unissez-vous comme des frères et ne restez pas seuls car c’est le moment où vous aurez besoin les uns des autres. Priez beaucoup car la guérilla va augmenter. Priez pour l’Église. Les tsunamis se multiplieront et provoqueront des catastrophes majeures. Maintenant, je vous laisse avec ma bénédiction maternelle au nom du Père et du Fils du Saint-Esprit,

          


Trevignano Romano 12 octobre 2021

        

Mes enfants, merci d’être ici en prière et d’avoir répondu à mon appel dans votre cœur. Mes enfants, n’ayez pas peur, si seulement vous confiiez tout à mon Jésus ! Lui le docteur de l’âme, Lui le seul Sauveur. Mes enfants, la purification est nécessaire pour votre âme, vous verrez des guérillas dans le monde, vous verrez même des virus mortels où la science et la médecine n’arriveront pas, vous verrez des ouragans, des tremblements de terre et des destructions partout, tout cela viendra à cause de l’humanité qui veut tout changer avec l’humanisme. L’Église de Rome : sa purification sera grande. Réfugiez-vous dans mon Cœur Immaculé. Enfants, mes enfants, écoutez mes paroles, non pour vous effrayer, mais pour vous préparer et vous consoler, vous n’êtes pas seuls, Dieu vous bénit. Moi Miséricordieuse Mère suis avec toi tous les jours, prends mes mains et je te conduirai sur le chemin parfait qui mène à la lumière. J’enverrai mes anges pour vous assister, ayez une foi vivante et courageuse, je vous aime. Maintenant, je vous bénis au nom de la Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, amen.

              


Trévignano Romano 09 octobre 2021

         

Mes enfants, merci d’être ici en prière et d’avoir répondu à mon appel dans votre cœur. Mes enfants, profitez de ce moment de grâce pour vous convertir d’urgence, mais n’avez-vous pas encore compris qu’il n’y a plus de temps ? Regardez mon Fils, il est mort pour vous, lui et lui seul pourra vous donner tout ce dont vous avez besoin, il est paix et amour et bien qu’il ait montré de mille manières qu’il est proche de vous, vous êtes pris par le choses du monde et que vous n’avez pas de temps à lui consacrer, ne comprenez-vous pas que seul le ciel pourra prendre soin de vous ? Mes enfants, ne vous inquiétez pas, ne doutez pas et n’ayez pas peur, car quiconque est avec le Christ n’aura pas à craindre, confiez-vous entièrement à lui et obéissez à ses lois, soyez toujours prêts car tout arrivera dans une heure. Je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, amen.  

           


Trevignano Romano 06 octobre 2021

Dernière Cène à Marina di Grosseto

        

Mes enfants, merci d’avoir répondu à mon appel dans votre cœur. Mes enfants, priez, priez, priez beaucoup pour Jérusalem car ce sera dans la tribulation. Vous avez été choisis comme soldats de la lumière pour faire tomber les ténèbres qui vous entourent. Je vous ai déjà dit que tout allait bientôt échouer, et encore je vous le dis : quand vous entendez et voyez des frères contre des frères, des guérilleros dans les rues, d’autres pandémies à venir à cause de virus et quand la fausse démocratie devient dictature, ici, alors le temps de l’arrivée de Jésus est proche. Mes enfants, vivez ces messages qui arrivent par grâce, soyez unis et rappelez-vous que la parole de Dieu est Une et pour toujours., malheur à ceux qui essaieront de changer ce que Jésus a laissé dit, car bientôt Il vous rendra ce à quoi vous avez droit, en bien et en mal. Faites le plein d’eau, de nourriture et de médicaments. Aujourd’hui, en ce lieu, de nombreuses grâces descendront, pliez les genoux en prière. Maintenant, je vous bénis au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Priez pour les victimes d’un accident d’avion.

                      


Trevignano Romano 03 octobre 2021

          

Mes enfants, merci d’avoir écouté mon appel dans votre cœur. Enfants, mes petits enfants, nombreux seront ceux qui s’en iront, mais beaucoup d’autres s’approchent de la foi parce qu’ils ont compris que c’est le seul salut. Revenez à la formation de petites communautés, suivez l’Évangile et la vraie doctrine de la foi. Mes enfants, vous marchez vers des temps difficiles, mais vous n’avez pas à craindre lorsque votre cœur est pour Jésus, évangélisez et surtout témoignez. Mes enfants, vos prières me rendent heureux et surtout consolent mon cœur de Jésus, profitez de ces temps car bientôt l’Eucharistie disparaîtra. Soyez les apôtres de mon cœur et préparez-vous, car tout est prêt, pour que les écritures s’accomplissent. Priez pour l’Église. Aujourd’hui, de nombreuses grâces descendront sur vous.

                  

Catégories : Messages du Ciel, Trevignano Romano

Messages du mois de OCTOBRE 2021 de Jésus-Christ à Sœur Beghe

 

Source: https://srbeghe.blog/index-2021/

Pour imprimer: 2021-10 – OCTOBRE – SoeurBeghe – textes du mois

 

 


CHAPITRE : L’avenir

Les vierges sages


Jeudi 7 octobre 2021

          

 

Mon Amour pour les hommes est si grand, si immense, qu’il est impossible pour les êtres humains de l’imaginer. Mon Amour a englobé la totalité de l’humanité en un amour personnel et individuel pour chacun. Je vous connais tous, Mes enfants, un par un et dans la totalité du grand nombre qui a évolué, qui évolue et qui évoluera sur la terre.

 

Chacun de vous M’est connu, il est aimé et voulu ! Ceux qui ne Me connaissent pas Me connaîtront, oui, car tous ont été créés pour Me connaître et M’aimer, mais tous ne le voudront pas.

 

Comment est-il possible de ne pas répondre à l’Amour par l’amour ? Le savez-vous? Par orgueil, par amour de soi c’est-à-dire par égoïsme, et par concupiscence. Telles sont les trois grandes prédations que l’Ange du Mal a développées en vos cœurs et en vos âmes, et ce sont des tentations qui menacent même Mes plus fidèles enfants.

 

L’orgueil, la comparaison avec le voisin, votre amour pour les compliments, pour la reconnaissance de ce que vous considérez comme vos mérites, votre recherche de gloire, d’être mis hors du lot, ou au contraire, le déni de vous-mêmes au point de vous mépriser, de vous laisser aller, de ne plus faire d’effort, et puis tous les péchés liés aux besoins ou à la recherche de vos attraits sensuels : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher, et enfin l’impureté qui vous rend comme des animaux à la puissance 10 parce que votre liberté dépasse la leur.

 

Voyez combien l’Ange du Mal vous a dépravés et il en est tant qui le suivent. Il est détestablement heureux de vos chutes, de vos péchés, il déteste le pécheur autant que ceux qui Me sont fidèles, sinon plus parce qu’il peut s’acharner sur le pécheur tandis qu’il le peut moins sur Mes fidèles.

 

L’Ange du Mal voit son temps s’écourter car il sait, comme vous, que Dieu le vaincra. Comme il sait que son temps est compté, il essaye d’y mettre les bouchées doubles. Il vous haït et vous le suivez, Je vous aime et vous Me dédaignez ! Votre raison, Mes fidèles enfants, devrait se lever contre tout ce qui Me porte atteinte et vos actions personnelles devraient tendre à Me plaire. Je suis l’Amour parfait, si excellent que personne ne le surpasse ; jetez-vous dans Mes bras, priez-Moi et Je vous exaucerai.

 

Je vais nettoyer la terre, oui, Je le veux par Amour parce qu’elle est tellement abîmée que vous-mêmes ne pourriez plus la relever. Le monde est pourri, l’appât du gain a tout disloqué, les très riches ne pensent qu’à flouer leurs semblables, les puissants veulent asservir les plus petits et ceux qui sont démunis, ceux-là n’intéressent personne sinon Moi.

 

Ce n’est pas ce monde-là que J’ai voulu et de même que J’ai englouti sous les eaux du Déluge la totalité des habitants de la terre, ayant gardé Noé et sa famille pour repeupler le monde, ainsi Je réduirai la population actuelle et ne garderai que Mes choisis. Beaucoup des Miens, de Mes fidèles, n’y survivront pas mais dans une tornade, tous les habitants ne sont-ils pas touchés sur son passage?

 

Votre place, Mes très chers, est au Ciel et si vous M’y rejoignez rapidement, vous serez les plus heureux ! N’ayez donc aucune crainte, l’un sera pris, l’autre laissé, mais votre place est dans la Patrie céleste car là seulement serez-vous éternellement choyés, éternellement heureux, éternellement choisis.

 

Ayez confiance en votre Maître et Seigneur Jésus-Christ, qui sait mieux que vous pourquoi, comment et quand ! Ne vous posez pas de question sur le temps, le lieu ou sur ce que vous pensez être le nécessaire. Si vous pensez faire quelques provisions, pourquoi pas, mais raisonnablement car vous ne connaissez pas l’avenir sinon par quelques prévisions. Veillez en bon père ou mère de famille, sage et prévoyant, mais pas en matérialiste ni en égoïste.

 

Soyez sages en tout, comme les vierges sages qui n’ont pas exagéré leur provision d’huile. Les vierges folles qui avaient des têtes de linotte n’ont pensé à rien et cela vaut tant pour le matériel nécessaire que pour l’état de votre âme. C’est avec votre âme que vous quitterez la terre et tout le matériel restera derrière vous. Par conséquent le nécessaire, oui, le surplus, non.

 

Je veille sur vous ; avec Moi et Ma très sainte Mère, vous serez en sécurité, c’est votre belle âme qui nous attire à vous ; plus elle sera belle, plus nous en serons les admirateurs. Soyez en paix, soyez en sécurité, soyez confiants et surtout soyez bons, généreux et fervents.

 

Dieu vous bénit.

     


CHAPITRE : Le monde invisible

L’âme


Dimanche 3 octobre 2021

      

Je suis le Très Haut et le monde M’appartient malgré les dommages qu’y a provoqués l’Esprit du Mal. Cet Esprit est condamné depuis sa complète défaite lorsqu’il a voulu affronter Dieu, Père Fils et Saint Esprit, et que saint Michel Archange s’y est interposé. La chute du plus bel Ange de la création fut un coup dur pour la belle réalisation voulue par Dieu pour Sa création tout entière mais, ayant donné à toutes Ses créatures le grand don de la Liberté, afin de choisir librement le Bien et repousser le Mal, Dieu le laissa libre dans sa décision de choisir le Mal et rejeter le Bien.

 

Le premier homme et la première femme firent de même et Dieu fut le premier blessé par ce choix méprisant et révulsif. Il accorda Son pardon à la faiblesse de l’homme repenti et décida de relever l’humanité par l’offrande de Dieu le Fils et de conserver Sa faveur à cette humanité faible et déconnectée du bien véritable.

 

Il prit chair en la très sainte Vierge Marie quand les temps furent mûrs pour Son Incarnation et Il s’offrit par Amour, par respect et par vénération pour Dieu le Père, si cruellement offensé depuis les origines de l’humanité. Par Son offrande, Il rétablit l’humanité en Son étreinte, mais au cas par cas. Les bons chrétiens et les saints, en opposition avec les hommes avides et pervers.

 

Et il en est ainsi depuis cet Holocauste divin qui ouvrit le Ciel aux frères et aux sœurs du Seigneur Jésus-Christ. Les Anciens furent délivrés de leurs limbes, celui des Patriarches, et ils entrèrent dans les hauteurs de la divine Demeure. Tous n’y entrèrent pas car à certains il fallait encore acquérir la sainteté ; ils entrèrent dans le Paradis, lieu de sanctification et de bonheur préalables à la plénitude du Ciel. Le bon larron, lui aussi, entra dans le Paradis où il paracheva la nécessaire sainteté pour entrer dans la divine Demeure, But et Finalité de tout enfant de Dieu.

 

Le Paradis est la dernière sphère avant d’entrer dans la divine Demeure et il a, lui aussi, des paliers à franchir les uns après les autres par toutes les âmes qui s’y trouvent. Elles montent régulièrement, chacune à sa mesure ; au Paradis il n’est possible que de monter. Le Paradis est l’antichambre du Ciel et comme il est appelé lui aussi à disparaître à la fin du monde, il est nécessaire de ne pas s’y attarder. Les âmes qui s’y trouvent ne s’attardent pas, elles sont déjà saintes ou en passe de le devenir entièrement, mais l’approche de Dieu est tellement grandiose qu’une sanctification pleine et entière est nécessaire à toute âme.

 

La sainteté dans le Ciel est semblable à la sainteté de Jésus-Christ et de la très sainte Vierge Marie ; il ne faut donc plus posséder en soi le moindre attrait ni le moindre reliquat de la triste condition humaine pécheresse. Le Seigneur n’a-t-Il pas dit que même le juste péchait sept fois le jour (Ps 26,16), or la sainteté consiste à se détacher de tout ce qui est encore humain en soi.  La condition d’enfant de Dieu nécessite la pureté de la très sainte Vierge Marie, sa condition immaculée quoique bien alerte et bien présente.

 

Lorsque l’enfant de Dieu entre dans le Ciel, son émoi est à son comble. Il voit Dieu dans Sa réalité divine, il est proche de Lui, il est Son enfant et il est à Son image parfaite et éternelle. Il est non seulement Son enfant mais il est adulte et sa relation avec Dieu n’est plus celle de l’enfant, elle est celle de l’adulte sincère et dévoué.

 

L’entrée dans la divine Patrie est le but, la finalité de la condition humaine et toutes les âmes en leur corps glorieux y sont pour une éternité joyeuse, bonne, admirable et surnaturelle. Que Dieu soit béni pour Sa bonté, Son œuvre admirable, Sa patience exemplaire et Son extraordinaire créativité.

 

Et Moi Jésus-Christ, Je veux parler de Ma création. Qu’est-ce que l’homme ? Qu’est-il ? Comment est-il agencé ? Il est composé de trois entités, le corps, l’âme et l’esprit. Et c’est Moi, Dieu, qui explique Ma création ! Le corps d’abord : il est soumis à la douleur, à la pesanteur de la terre et, en lui-même, la médecine a découvert les nombreuses réactions : cardiaques, nerveuses, émotionnelles, musculaires, lymphatiques, et la vie corporelle prend sa source de manière corporelle. La vie du corps tourne sur elle-même, comme le balancier d’une pendule qui se meut par son propre mouvement. Ainsi en est-il de la vie corporelle : tant que le cœur bat, la vie corporelle se maintient, le cœur en est le balancier. D’autres fonctions peuvent s’affaiblir mais c’est toujours la fin du battement du cœur qui détermine la fin de la vie corporelle.

 

L’âme est la conscience du corps auquel elle est unie et elle se manifeste au corps par un réseau de connections cervicales. C’est elle qui régit le corps et devrait le diriger vers le Bien. Quand la connaissance inscrite dans le cerveau augmente, la conscience – qui est l’âme – s’en nourrit et acquiert peu à peu sa maturité, son expérience, sa personnalité. Si la conscience n’est pas formée, elle ne pourra pas juger de la valeur de ses actes ni de la valeur des choses.

 

C’est par l’instruction et la connaissance qu’une conscience bien formée atteindra la sainteté, à moins qu’elle ne se laisse influencer par les tentations et par les attraits corporels. Une conscience peut ressentir par elle-même ce qui est bien ou mal, mais c’est l’instruction, l’enseignement qui lui donnera les fondements nécessaires à la réflexion et à la recherche volontaire du vrai bien. L’âme immature doit apprendre ce qu’est le bien et le mal, l’âme mûre l’aura appris et elle sera ou non fidèle à sa conscience, qui est elle-même.

 

Que Dieu vous bénisse et vous garde. Ce thème sera continué.

 


La procréation médicalement assistée


Lundi 4 octobre 2021

        

Mes enfants, soyez en paix, c’est Moi votre divin Maître qui vous parle. Je désire que vous compreniez le désastre de la procréation médicalement assistée (PMA) et, pour cela, vous devez comprendre que l’union de l’âme et du corps est une nécessité vitale.

 

Le corps, s’il est reproduit en dehors de la volonté de Dieu, comme il l’est lors des expériences et des manipulations qui sont des péchés manifestes contre la loi divine – l’action de produire un germe masculin en dehors de l’union matrimoniale est une abomination, de même le prélèvement de la graine féminine par l’entremise médicale est une atteinte grave à la pureté féminine –, ce corps est vide parce qu’il n’est plus qu’une œuvre corporelle.

 

Dieu a donné à l’homme et à la femme le don de multiplier l’espèce humaine par leur union intime, et c’est Lui qui décide alors de faire éclore ou non cette union en un futur être humain, doué de raison dans l’unité d’une âme et d’un corps.

 

L’homme et la femme ne peuvent décider de cet aboutissement, Dieu seul en est le Maître. Certains couples ont peu d’enfants ou pas du tout, d’autres en ont beaucoup et la morale catholique a été soutenue et expliquée bien clairement dans l’encyclique du pape Paul VI « Humanae Vitae » du 25 juillet 1968. Cette encyclique vaut pour tous les âges de la terre et ce n’est pas parce que la médecine s’est engagée dans la recherche de la vie corporelle que cette encyclique devient désuète. Non, cette encyclique, récente dans l’histoire de l’Eglise suit de peu la légalisation de la pilule contraceptive (en France le 28.12.1967) qui va bouleverser la morale catholique et la morale tout court. Comme toute loi nocive, cette loi ouvrira la voie à d’autres lois de plus en plus immorales jusqu’à permettre le grand massacre des enfants par l’avortement. Et pendant ce temps, comme si l’homme en avait besoin, des hommes immoraux, médecins et chercheurs scientifiques, cherchent à créer la vie, voulant reproduire ce que la nature humaine a accompli depuis la nuit des temps.

 

Ils en sont venus à refaire au moyen d’aiguilles, de seringues, de liquide conditionné et d’un bocal le processus de fécondation d’un ovule. Croyant à une victoire digne du Créateur et en se substituant à Lui, ils donnent médicalement à la femme un gamète fécondé. Ce système de fécondation paraît identique au démarrage de la vie de tout futur enfant, mais qu’en est-il vraiment ? Le Bon Dieu a-t-Il donné Sa bénédiction à cet acte? Le médecin est-il habilité selon la morale matrimoniale catholique et naturelle à effectuer ce plagia?

 

Ainsi qu’il est dit dans Humanae Vitae, nr 17 : « Si on ne veut pas abandonner à l’arbitraire des hommes la mission d’engendrer la vie, il faut nécessairement reconnaître des limites infranchissables au pouvoir de l’homme sur son corps et sur ses fonctions ; limites que nul homme, qu’il soit simple particulier ou revêtu d’autorité, n’a le droit d’enfreindre. Et ces limites ne peuvent être déterminées que par le respect qui est dû à l’intégrité de l’organisme humain et de ses fonctions.»

 

Le médecin qui provoque en laboratoire la fécondation d’un ovule, est-il à l’intérieur ou à l’extérieur des limites infranchissables de l’homme sur son corps et sur ses fonctions ? Il est véritablement et indubitablement à l’extérieur puisqu’il est dans un laboratoire. Il s’ensuit que l’homme et la femme qui ont donné leur assentiment pour une telle fécondation sont entièrement, absolument, indiscutablement en dehors des limites voulues par le Créateur et enseignées par la sainte Eglise.

 

Dieu adhère-t-Il au mal ? Ou à tout acte qui défie Sa loi? Ne laisse-t-Il pas plutôt les acteurs à leur péché sans n’y avoir Lui-même aucune part?

 

Les époux ainsi que tout homme et femme qui, depuis le début des âges, se sont unis et ont donné naissance à un enfant, ont suivi la loi inscrite par Dieu dans la nature et l’être humain ainsi conçu a le droit de connaître et d’aimer son Seigneur et Maître. Mais l’enfant, s’il est un homme corporel issu d’une fécondation en laboratoire, a-t-il été conçu selon la volonté de Dieu et en collaboration avec le Créateur qui décide, Lui, de la venue à la vie destinée à devenir éternelle?

 

Il est permis d’en douter et Moi, Jésus-Christ, Je déclare que ces malheureuses vies corporelles créées en dehors de toute loi naturelle et par la seule volonté humaine, sont vides d’âme ; le corps, si magnifiquement doué par le Créateur pour être en parfaite cohésion avec une âme destinée à la vie éternelle, en est privé. Le corps créé ainsi, par décision humaine et en dehors de toute soumission à la loi divine, est vide et, même s’il paraît vivant par le mécanisme si extraordinairement inventif du Créateur, il n’est que mortel et vide.

 

La première créature humaine a été créée dans la perfection de toutes les vertus et l’obéissance en était l’une d’elles. Adam et Eve ont été désobéissants et orgueilleux parce qu’ils ont voulu s’attribuer la connaissance du bien et du mal et depuis, l’homme touché et envoûté par le démon continue à vouloir se mesurer à la puissance de Dieu. Maintenant, il touche à la vie or « Dieu posta devant le jardin d’Eden les Chérubins et la flamme du glaive fulgurant pour garder le chemin de l’arbre de la vie »  (Gn 3, 24). Il s’ensuit que le péché actuel de l’homme est très grave car il tend à manger du fruit de l’arbre de la vie mais il n’en a ni le droit ni l’autorité.

 

La flamme du glaive des Chérubins est proche de tomber sur la terre car le péché de l’homme crie vengeance au Ciel et la voix en détresse des enfants avortés et lâchés sans baptême se mêle à cet appel vers le Très Haut.

 

L’incohérence humaine est sans pareille : d’un côté elle tue ses enfants à naître et de l’autre elle en crée, dépouillés éternellement.  Dieu Trinité, Père Fils et Saint Esprit, regarde la terre avec la plus grande pitié et, pour faire cesser cet amoncellement de péchés qui atteint un paroxysme, Il ne tardera plus à prendre les rênes de la purification et du renouveau de cette terre si abîmée.

 

Qu’Il soit béni, le Dieu d’Amour et de Pureté, qu’Il soit béni le Dieu Vengeur mais si Miséricordieux et Juste à la fois. Que la très sainte Vierge Marie, l’auguste Mère de Dieu, se réjouisse de ce qui vient et que les anges et les saints nous soient propices.

 


La personnalité


Samedi 23 octobre 2021

            

Mes enfants, après un temps de silence, Je reviens vers vous, Je ne vous ai pas abandonnés. Je suis aussi l’Esprit Saint, cette si belle colombe qui va et vient sans être atteignable. La colombe est l’emblème pour les hommes du Saint Esprit de Dieu, parce qu’Il est précisément inatteignable, Il est le souffle divin. Le Saint Esprit, 3e Personne de la Très Sainte Trinité, est Dieu, Il est tout en tous, Il est l’Inspirateur des prophètes, Il est la Force des martyrs, Il est la Lumière de la Sainte Eglise dont Jésus-Christ le Seigneur est la Tête.

 

Le Saint Esprit, 3e Personne de la Très Sainte Trinité détermine le Père et le Fils dont Il est l’Esprit, de même que votre Ange Gardien détermine la personnalité de toute personne humaine qui est corps, âme et esprit, à l’image et à la ressemblance de Dieu.

 

Que vous soyez chair et sang ne fait pas de vous une personne uniquement charnelle, non pas ! Vous êtes charnels à cause de votre corps mais vous êtes spirituels à cause de votre âme et de votre esprit, tous deux immortels et destinés à la vie éternelle.

 

Votre ange, tout en étant un avec vous ne quitte pas son environnement céleste, et votre âme, issue d’une création puisqu’elle a un commencement, est immortelle et fait son chemin de sanctification (ou de perdition) sur la terre par l’intermédiaire du corps auquel elle est attachée.

 

Le corps si imparfait, car lié à la matière, est précieux car il est la matière visible de l’âme tant qu’elle est sur la terre mais dès qu’il meurt, il libère cette âme qui poursuit son chemin. Elle ne dépend de ce corps que pendant un temps, mais elle lui est liée de manière si forte que la personne ne réalise pas sa double essence (corps, âme) et se croit une. Or elle est deux et même trois avec son esprit, comme une feuille de papier l’est avec une autre feuille sous un carbone qui lui permet de faire une copie absolument identique. Lorsqu’on sépare la copie de l’original, les lettres sont formées identiquement et c’est ainsi que le corps et l’âme sont un tout mais peuvent être séparés par la mort du corps. Le corps est la copie, l’âme est l’original et l’esprit auquel elle est unie est l’original supérieur qui imprime en l’âme sa personnalité.

 

C’est ainsi qu’après la Résurrection des morts, au Jugement dernier, les corps ressusciteront et seront réunis à leur âme et à leur esprit pour le plus grand bonheur de la créature en son Dieu, Créateur de toute chose. Mais de même que l’esprit (l’ange) se sépare de l’âme damnée et prend à sa charge une autre âme naissante, ainsi l’âme en voie de progression peut aussi se servir d’un nouveau corps pour continuer sa progression vers la sainteté ; la vie de l’âme est immortelle et à la fin d’une vie corporelle, elles ne sont pas légions à avoir acquis la sainteté.

 

La sainteté ne s’acquiert que par la vie corporelle, la sainteté ne s’acquiert pas dans le monde invisible. Pourquoi? Parce que la vie corporelle a été créée par Dieu pour être une identité physique de l’âme qui, avant le péché originel, était destinée à la sainteté dans sa trilogie. Par le péché qui occasionna la chute de toute l’humanité naissante, la sainteté fut mise à mal par le démon tentateur et les âmes ne furent pas nombreuses à atteindre la sainteté selon le plan originel de Dieu. Elles trébuchèrent, elles furent la proie des démons et de toutes les attaches humaines qui vinrent contrecarrer le plan divin. Le purgatoire fut créé par Miséricorde divine, car il fallait un hôpital divin pour soigner et corriger les plaies humaines, mais la tare du péché fut si grande que Dieu le Père envoya Son divin Fils pour sauver cette humanité, déchue au point de ne pouvoir se relever seule.

 

Le propre de la terre et du monde visible est de donner l’instruction et la pratique de l’élévation spirituelle. Le propre de la vie dans le monde invisible est de se reposer, de gagner en maturité et de se solidifier. La différence entre le monde visible et invisible est importante. Dans le monde visible, la peine et l’effort sont des moyens pour s’unir à la Croix du Seigneur, tandis que dans le monde invisible, l’âme se repose, prend des forces et de l’agilité pour continuer sa marche vers l’Amour de Dieu. Le monde invisible est un arrêt, le monde visible est le trajet.

 

Sans le monde visible, l’âme ne pourrait se mobiliser pour se sanctifier; en ce monde visible, elle se frotte à la résistance du tangible, elle s’adapte, elle se mesure, elle réagit en bien ou en moins bien, ou même en mal, à qui lui résiste. La matière du corps et du créé l’oblige à se mesurer avec piété, douceur, contrition et charité ; elle acquiert ainsi les vertus qui lui permettront un jour de voir Dieu son Père, en face à face.

 

La vie dans le monde invisible est tout autre : dans l’immatière, l’âme se repose, réfléchit, se réjouit mais n’acquiert ni érudition, ni opposition. Elle est donc appelée à revenir dans le monde matériel pour lutter et grandir dans la vertu.

 

Les âmes qui reviennent dans des corps pour continuer leur périple sanctificateur, s’adaptent totalement à l’enfance corporelle de leur état, les souvenirs corporels – sauf exception – supplantent totalement leurs expériences antérieures. Ce n’est que dans le monde invisible qu’elles savent qui elles sont, d’où elles viennent et quel a été leur chemin.

 

Que Dieu vous bénisse, chers lecteurs, chers enfants. Soyez doux et aimants envers la grande bonté divine qui vous explique l’invisible.

 


La connaissance du monde invisible


Dimanche 24 octobre 2021,
en la fête de saint Raphaël Archange

       

Je suis le divin Maître de Mes enfants et Je les aime à cause de leur parenté avec Moi. Cette parenté est si importante : par le baptême, ils sont devenus les enfants de Dieu le Père, les frères de Jésus-Christ leur Seigneur et leur Dieu, et ils sont éclairés par la lumière du Saint Esprit qui les illumine et les sanctifie.

 

Le Saint Esprit est l’esprit prophétique de ceux à qui Je donne le don de prophétie et tu en es. Je t’ai donné ce don par pure gratuité et, pas plus que tout autre, tu n’en étais digne. Je donne le don de prophétie à qui Je veux, quand Je veux et où Je veux. Nul n’est en droit de le demander, nul n’est en droit de s’en glorifier. C’est Mon choix et Moi seul en suis le Déposant. Nul n’est en droit de M’en blâmer, nul n’est en droit de le contester, c’est Mon choix, Moi seul en décide. Si un prêtre ou même un évêque qui reçoit son autorité dans le sacrement de l’ordre et puis dans la réception du sacre, le conteste, il est hors de son droit ecclésiastique de vouloir le juguler. Le prophète est soumis à l’autorité ecclésiastique en tant que fidèle obéissant à la loi de Dieu mais le clerc serait hors de son pouvoir s’il s’applique à contrecarrer la mission donnée au prophète.

 

Le prophète dépend directement de Dieu dans les connaissances qu’il reçoit de Lui ; et dans ce cas, la Sainte Eglise a l’unique tâche de le garder sur les rails de la foi. La Révélation dit-on est close depuis la mort du dernier des apôtres, car la Révélation concerne tout ce que Jésus-Christ, Seigneur et Maître, a enseigné et révélé pendant Sa vie terrestre. Mais le Seigneur a-t-Il tout révélé? Les hommes ont-ils été enseignés sur tous les sujets? Le monde invisible leur a-t-il été révélé? Les mondes de l’univers visible leur ont-ils été révélés ? Les réalités invisibles à l’œil nu de l’univers et ces réalités si lointaines qu’elles sont inatteignables même avec les télescopes les plus puissants, n’ont pas fait partie de l’enseignement du Seigneur Jésus-Christ de Son vivant sur la terre.

 

Le Seigneur a enseigné l’essentiel de ce qu’il nous était nécessaire de savoir pour parvenir à la sainteté et atteindre le bonheur éternel, et cela était suffisant. Il a parlé de la conduite à tenir, des vertus à exercer, des vices à éviter et à combattre, mais Il n’a pas donné d’information au sujet des sciences visibles ni de connaissance des réalités invisibles.

 

Quels sont les états dans le ou les mondes invisibles? Quel est le périple des âmes après la mort de leur corps? Rien de tout cela n’a été révélé et le Seigneur, à l’aube du grand  changement que connaîtra la terre, veut par Ses prophètes développer cette connaissance.

 

A-t-Il le droit de parler par Ses prophètes? La sainte Eglise, épouse parfaite, sainte et soumise à Jésus-Christ son Epoux, n’est pas en position de le Lui défendre. Elle peut et doit étudier les dire de ces prophètes, mais elle n’a pas le droit de faire taire ni de contredire la sainte Parole divine. Le prophète a le devoir de parler lorsque le Seigneur le lui demande et s’il hésite par souci de demeurer dans la Vérité, le Seigneur sera heureux de lui. Mais s’il refuse de parler alors que le Seigneur le lui demande, est-il encore dans son droit?

 

Révéler des choses nouvelles est une tâche difficile pour un prophète qui est catholique romain, fidèle à toute la tradition bimillénaire de la sainte Eglise car la nouveauté d’une science doit être abordée avec circonspection et grande prudence.

 

Le Seigneur a révélé depuis de nombreuses années à Son crayon de nombreuses connaissances sur le monde invisible. Ces connaissances ont reçu l’aval de son directeur spirituel mais elles sont restées non publiées à cause précisément de l’ignorance de la sainte Eglise catholique et romaine au sujet du monde invisible, de sa grandeur et de son inexploration.

 

L’unique connaissance de la sainte Eglise du monde invisible est : le Ciel, le purgatoire et l’enfer, les limbes des Patriarches et les limbes des enfants morts sans baptême avant l’âge de raison. Certains saints ou âmes du purgatoire se sont manifestés aux hommes et la sainte Eglise catholique a toujours manifesté une extrême prudence avant d’en attester la véracité. Il en est de même pour les apparitions de la très sainte Mère de Dieu.

 

La sainte Mère de Dieu, messagère du Père, du Fils et du Saint Esprit a souvent parlé à des hommes, des femmes ou des enfants de la terre et, là encore, la sainte Eglise a fait preuve d’une grande prudence avant d’en accréditer la véracité. Les prophètes de l’Ancien Testament ont été bien connus à travers les siècles de cette période précédant la Rédemption et ensuite, la sainte Eglise, sûre et certaine de son rôle d’épouse du Seigneur Jésus-Christ, a accompli son rôle d’enseigner la Vérité et de conserver précieusement le dépôt de la foi.

 

A travers ces deux millénaires, elle connut de nombreux soubresauts, elle fut attaquée à de nombreuses reprises, elle fut dépecée et meurtrie mais le Seigneur à ses côtés l’a toujours épaulée car « les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle » (Mt 16, 18). Ceci signifie-t-il qu’elle sera toujours fidèle ? Qu’elle ne trébuchera pas? Qu’elle ne mourra pas ? En effet, cela ne signifie pas cela ; cela signifie qu’elle se redressera si elle a été infidèle, qu’elle se relèvera si elle a trébuché, qu’elle ressuscitera si elle a paru mourir.

 

Ce que le Seigneur a révélé au crayon qui écrit ces lignes a été donné pour être étudié et connu dans les nouveaux temps de la terre, lorsque les hommes et les femmes, pieux, fervents et dévots seront aptes à comprendre et à admirer le plan de Dieu en Sa création.

 

Oui, il y a d’autres mondes sur lesquels vivent d’autres créatures animées, oui il y a de nombreuses limbes dans le monde invisible, oui la pyramide de la vie est beaucoup plus complexe que ce que l’on croit savoir, oui Notre Seigneur Jésus-Christ s’est incarné en la très sainte Vierge Marie selon un processus naturel, le miracle étant qu’Il n’avait pas de père terrestre selon la chair. Ceci veut dire que la prise de possession de Son Corps par Son Ame et Son Esprit (Dieu) s’est faite selon le plan de Dieu pour tout corps.

 

Jésus-Christ tel qu’Il est de toute éternité (corps, âme, Esprit) s’est incarné, c’est-à-dire que Son Ame et Son Esprit ont pris possession d’un corps naissant et que ce processus est inscrit dans la nature habituelle du plan créateur de Dieu. Que l’Ame de Jésus-Christ ait été créée au moment de Son Incarnation est possible mais l’Eternité n’étant pas dépendante du temps car elle lui est supérieure, Jésus-Christ, le Sacré-Cœur, a été, est et sera de toute éternité.

 

Toutes ces choses doivent être révélées au monde afin que les hommes qui entreront dans le monde rénové les connaissent ou en soient instruits. Connaître le monde invisible, c’est-à-dire l’espace dans lequel entre tout homme après sa vie terrestre, est le désir de Dieu pour Ses enfants pieux et dévots. Cette connaissance les aidera aussi dans leur chemin de sanctification car, mûris et sages, ils seront désireux de connaître leur avenir invisible tandis que les hommes jusqu’alors n’en auraient eu nul profit.

 

 

Catégories : Messages du Ciel, Soeur Beghe, Soeur Beghe - Message du mois de...

« Bien connaître la religion catholique » – Message du 23 novembre 2021 à Soeur Beghe

       

Source: https://srbeghe.blog/2021/11/23/bien_connaitre_la_religion-catholique/

Pour imprimer:  2021-11-23 Bien connaitre la religion catholique – SBeghe


Chapitre: La Sainte Église

Mardi 23 novembre 2021

Bien connaître la religion catholique

 

         Quand un homme ou une femme contrevient à l’enseignement de la sainte Eglise catholique, elle contrevient à son Père des Cieux. Elle est alors en opposition avec ce que le Père des Cieux veut puisqu’Il a confié à l’Epouse de Jésus-Christ, la sainte Eglise, de diriger Ses enfants.

 

        Il est vrai que ceux qui doivent prêcher l’enseignement de l’Eglise, n’ont pas toujours bien accompli leur mission en n’informant pas leurs ouailles de ce qu’il aurait fallu. Il est un sujet qui est rarement relayé : la contraception telle que l’Eglise l’enseigne ne fait pas souvent l’objet d’un sermon. Qui parle en chaire de l’encyclique Humanae Vitae, de S.S. Paul VI, qui a causé tant de récriminations au moment de sa publication et puis, l’orage passé, on n’en a plus parlé. Est-ce ainsi que les prêtres conduisent correctement leurs ouailles ? Ne doivent-ils pas répéter ou même rabâcher la doctrine fondamentale à la vie des chrétiens? Cette encyclique concerne la vie de presque tous les baptisés, il est donc essentiel de leur donner la connaissance de leurs droits et devoirs familiaux.

 

         La contraception est devenue un mode de vie et la perversité est enseignée jusque dans les écoles. Qui parmi les prêtres en fait son cheval de bataille ? Avec l’aide de la grâce, les adorations du Saint Sacrement, les veilles de l’Heure Sainte, l’observance de l’abstinence et du jeûne [que l’Eglise actuelle a supprimée sauf 2 jours dans l’année], ces moyens sont précieux pour redonner à Dieu Sa place dans votre vie quotidienne et vivre pour Lui au lieu de vivre pour vous-mêmes.

 

          Mes chers enfants, ceux qui approchent de l’âge adulte ou tous ceux qui y sont, relisez attentivement cette encyclique Humanae Vitae, du 25 juillet 1968. Chaque mot y est important car tel est l’enseignement de la sainte Eglise catholique. Les Dix Commandements de Dieu sont des lois divines et celui qui les transgresse est en état de péché. Ce n’est pas la Déclaration des Droits de l’Homme qui doit être votre catéchisme, ce sont les Commandements de Dieu et les encycliques pontificales qui ont jalonnées l’histoire de l’Eglise jusqu’à cette encyclique de 1968. Vous y apprendrez les droits de Dieu et les devoirs des hommes et Je vous prendrai contre Mon Cœur. Il est du devoir de l’homme de connaître sa religion car les Papes ont parlé à son intention, pour l’aider à marcher à la suite de Jésus-Christ, l’aider à être Son disciple et Son bien-aimé.

 

        C’est à cela qu’il faut tendre, c’est le but unique de tout homme or comment tout savoir sans étudier, sans lire, sans écouter ? Depuis saint Pierre, les papes ont tous dit la même chose, insistant plus sur tel ou tel aspect, et le pape Pie XII a donné des enseignements magnifiques aux soignants, aux familles, aux époux, aux jeunes. Qui les connaît ? Qui même s’en soucie ?

 

          Mes enfants, revenez à Moi avec une conscience droite, pure et bien formée. C’est ainsi que vous M’aimerez comme Je veux être aimé. L’amour est un échange et J’ai besoin que Mon enseignement soit compris, que Je sois aimé tel que Je suis et non comme un Dieu bonasse qui serait indifférent à une multitude de péchés. Je vous aime et J’ai besoin de votre amour, celui qui fait et fera de vous des saints.

 

        Soyez bénis, Je vous confie à la pureté, à l’obéissance et à l’amour de votre Mère, la très sainte Vierge Marie.

 

 

**

Catégories : Messages du Ciel, Soeur Beghe, Soeur Beghe - La Sainte Église

« J’appelle à Moi tous les hommes » – Message du 22 novembre 2021 à Soeur Beghe

       

Source: https://srbeghe.blog/2021/11/22/jappelle_a_moi_tous_les_hommes/

Pour imprimer: 2021-11-22 jappelle_a_moi_tous_les_hommes – SBeghe

 


 

Thème: Notre Seigneur Jésus-Christ

Lundi 22 novembre 2021

J’appelle à Moi tous les hommes

 

          Mon Amour pour Mes enfants est total or tous les hommes ne sont pas Mes enfants. J’ai créé les hommes pour qu’ils le soient tous, oui, absolument tous, mais ils sont  trop nombreux ceux qui ne le sont pas. Ceux qui ne le sont pas sont les non-baptisés, or il y tant de non-baptisés. Le prologue de l’évangile de saint Jean le dit en toutes lettres : « Mais à tous ceux qui L’ont reçu, Il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu » (Jn 1, 12). 

         

           Les apôtres ont reçu du Seigneur Jésus-Christ l’ordre de « baptiser les nations au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28,19). Par le baptême, l’homme devient enfant de Dieu et comme vous le savez, le baptême est un sacrement, le 1er des sept sacrements. Il est reçu sous la forme du sacrement proprement dit, ou par le sang (martyre) ou par le désir quand le sacrement est inaccessible. Ce sacrement fait de l’homme un enfant de Dieu et, par sa conduite régie par la vertu, l’homme à sa mort entrera dans le Royaume de Dieu. Ses péchés non satisfaits devront l’être par la purification et la satisfaction du purgatoire mais l’enfant honnête, sincère et aimant son Père des Cieux peut être assuré d’avoir part à la vie éternelle et à la résurrection de la chair. Tel est l’enseignement reçu des apôtres, tel est l’enseignement de la sainte Eglise, mère des chrétiens.

           

           Qu’en est-il des autres hommes, ceux qui ne sont pas des enfants de Dieu ? Ils sont de deux catégories : des hommes bons mais pécheurs à cause de la faute originelle et d’autres, moins bons ou même mauvais. La Sainte Eglise enseigne, à la suite des apôtres et du Seigneur Jésus-Christ, que ceux qui ne veulent pas de Lui, qui Le refusent ou Le rejettent, ou commettent le mal, ceux-là seront damnés.

 

          Il n’y a pas de rédemption sans volonté d’y avoir part, l’homme qui veut être sauvé doit nécessairement vouloir être disciple de Jésus-Christ. Tel est l’enseignement de la sainte Eglise : le salut ou la damnation. La sainte Eglise appelle à elle tous les hommes et, à ceux qui viennent à elle, elle leur enseigne cette connaissance : être avec Jésus-Christ ou Le refuser et encourir la damnation. Tel est son rôle et depuis le début de son institution, elle a toujours poursuivi sa mission.

 

          Elle parle à ses enfants qui l’écoutent ou lui désobéissent, et tout ce qu’elle leur enseigne leur apprend à être de meilleurs enfants de Dieu. Les autres hommes, qui ne sont pas ses enfants, elle n’a pas le rôle de les enseigner puisqu’ils ne la connaissent pas. Elle va vers eux, c’est l’Eglise missionnaire, mais elle ne les atteint pas tous, loin de là. Ceux qu’elle n’atteint pas sont des païens, créés comme tout homme avec le péché originel et qui ne peuvent être sauvés sans avoir été convertis par le baptême sous une de ses trois formes.

 

         Le Seigneur Jésus-Christ s’est immolé sur la Croix pour eux aussi, Il s’est offert en sacrifice à Son Père pour satisfaire aux péchés de tous les hommes, absolument tous. A ces pauvres hommes qui n’ont pu être touchés par la grâce de leur vivant sur la terre, est donnée la grâce – acquise par le Sang de Jésus-Christ – de revenir sur la terre dans un nouveau corps afin d’avoir la possibilité de connaître l’unique vrai Dieu. C’est une grâce, acquise chèrement par l’Agneau de Dieu, qui veille sur toutes Ses créatures et qui prend soin de toutes. Ceci n’a jamais été enseigné par la sainte Eglise puisque son rôle est de prendre soin de ses enfants et d’en faire naître à la Vie autant qu’elle le peut.

 

           Ses soins vont à ses enfants et à tous ceux qui viennent à elle, mais son rôle accueillant ne peut aller au-delà. Elle appelle à elle, elle instruit ceux qui sont ses enfants et ceux qui viennent à elle. Elle leur donne Jésus-Christ, Son enseignement, le Sien, lui qui est la Voie, la Vérité et la Vie. Ceux qui viennent à Lui auront la vie éternelle, telle est notre foi.

 

          Avant leur péché, Adam et Eve avaient été créés revêtus de la grâce sanctifiante, en vertu de laquelle ils étaient enfants de Dieu, destinés à Le voir et à le posséder éternellement dans le Ciel (catéchisme des diocèses de Belgique, 1954). La Rédemption a rendu à l’homme cet état de grâce et, par les sacrements confiés à la sainte Eglise, il peut conserver cet état avec le plus de sainteté possible.

 

          Mes enfants, Mes grâces sont si étendues qu’il vous est impossible de les entrevoir toutes. Faites confiance à Dieu qui connaît vos besoins, qui vous prend contre Son Cœur et vous donne tout le nécessaire pour arriver à Lui.

 

          Soyez bons et soyez Mes témoins auprès de vos frères de la terre, peut-être moins chanceux que vous. Ne jugez pas, soyez des exemples de bonté, de charité et de douceur, et vous serez auprès de Moi pour l’éternité dans le bonheur immense de la Vie en votre Dieu.

          Que Dieu le Père soit aimé et adoré, le Fils respecté et admiré, le Saint Esprit loué et vénéré et que la Très Sainte Trinité soit, de même, bénie, adorée et honorée.

 

         Quand un pauvre païen se trompe, or comment ne le pourrait-il pas, il prend de nombreuses décisions sur la base de ce qu’il pense être la logique. Il peut être prudent, bon, exigeant pour lui-même et avoir beaucoup de qualités naturelles, mais il lui manquera la vue surnaturelle, le jugement sous le regard de Dieu. Il pourra être franc, loyal, discipliné et bon, mais il n’aura pas de référence surnaturelle, il n’offrira pas ses difficultés en union avec la Passion et la Croix du Sauveur, il ne se réfèrera pas à Lui, il vivra sa vie pour elle-même et non en union avec Dieu.

 

         La vie sans Dieu ne gagne aucun mérite, pas même le bien qui aura été fait car il n’aura pas été fait pour le Seigneur Dieu. N’étant pas enfant de Dieu, il n’est pas de la famille du Père des Cieux, il ne peut donc pas avoir part à cette famille des Cieux. Il ne peut aller au Ciel même s’il a été bon car il n’est pas de la famille des enfants de Dieu.

 

           Cette connaissance est très importante : il est nécessaire, absolument nécessaire de faire partie de la famille de Dieu pour entrer dans Sa Demeure éternelle. Il est faux de croire qu’il suffit d’être bon pour être sauvé, que croire en Dieu est indifférent, être généreux quoique neutre à l’égard de Dieu, pour jouir avec Lui de la Vie divine. Le Ciel n’est pas l’aboutissement des incroyants, aussi bons soient-ils, le Ciel n’est que pour les enfants de Dieu et qui ont agi comme tels.

 

            Tout l’enseignement de Jésus-Christ est un appel à la connaissance et à l’obéissance à Dieu, une injonction à devenir disciple et saint. La sainteté est avant tout l’oubli de soi et la priorité donnée à Dieu et au prochain à cause de Lui. Soi-même ne compte que pour imiter Jésus-Christ, imiter la très sainte Vierge Marie, imiter les saints qui nous ont donné leur exemple.

           

           Nous y sommes tous appelés, chacun à son heure et chacun à sa mesure.

 

          J’appelle tous les hommes à venir à Moi et si certains n’en ont pas la possibilité par ignorance et sans faute de leur part, le temps de venir à Moi leur sera donné. Tel est le beau message que Je vous ai expliqué dans le chapitre ‘Le monde invisible’ ; c’est une grâce de Ma Miséricorde, c’est une grâce de Ma Volonté et de Mon Amour pour chacun d’entre vous.

 

            Le péché originel a blessé si profondément l’humanité qu’elle est devenue aveugle et souvent fermée aux beautés surnaturelles du Plan de Dieu sur elle. Elle refuse ce qu’elle ne voit pas or les yeux du corps ne voient pas loin, ils ne peuvent embrasser l’humanité. Un intellect peut être brillant, il y a quelques QI[1] élevés, peu au-delà de 130, or celui de Dieu est illimité. Le plus intelligent des hommes ne fait pas le poids ! Il reste fini, mortel et sujet à de nombreuses maladies ou infirmités.

           

              S’il connaît Dieu, il entrera en Son éternité, s’il ne veut pas Le connaître, il sera damné. Mais à tous ceux qui doivent encore Le connaître, L’aimer et entrer dans la famille de Dieu, cela leur sera donné.

 

               Telle est votre belle religion dont Je suis le Sujet. Je vous aime, Je veille sur vous et vous êtes Miens. Qu’il en soit ainsi.  

 


[1] QI = Quotient intellectuel

Catégories : Messages du Ciel, Soeur Beghe

Plantes médicinales indiquées par le Ciel à Luz de Maria

 

« Ce document présente explicitement les messages concernant les plantes médicinales indiquées par le Ciel. Dans certains cas, ils indiquent les usages, les propriétés et les contre-indications que possède chaque plante médicinale. Toutefois, il incombe à chaque personne d’étudier en profondeur le dosage, les contre-indications et l’interaction de la plante avec son organisme particulier et avec les autres traitements médicaux qu’elle reçoit, afin de ne pas créer d’interférences ou d’intoxication par combinaison de  substances, en tenant toujours compte de son état de santé. Des recherches approfondies sont nécessaires pour toute personne envisageant d’utiliser des plantes médicinales ; et cette nécessité doit être transmise à ceux à qui l’on recommande de les utiliser. »

 

« Dans notre désir de fraternité, nous avons consulté des experts en la matière et vous présentons les informations de base sur les plantes médicinales recommandées par le Ciel ainsi que les considérations suivantes de grande importance pour leur utilisation correcte et leur plus grand bénéfice :… »

 

Pour lire la suite, télécharger et imprimer:  Plantes medicinales

 

 

          

Catégories : Messages du Ciel, Remèdes du Ciel, Revelaciones Marianas

Message de la très sainte Vierge Marie à sa fille bien-aimée Luz de María le 20 novembre 2021

       

Source: https://www.revelacionesmarianas.com/FRANCAIS.htm

Pour imprimer: 2021-11-20 RV FRA 49


Enfants bien-aimés de Mon Cœur Immaculé,
            
MON CŒUR IMMACULÉ TRIOMPHERA ET SUR TOUTE LA TERRE SERA L’AMOUR TRINITAIRE.
          
LE LAIT ET LE MIEL COULERONT SUR CETTE TERRE (Nb 13,27)
ET LES ENFANTS DE LA SAINTE TRINITÉ EN SERONT LE REFLET.
             
Enfants bien-aimés,
          
LE MOMENT EST VENU !  Vous êtes tombés entre des mains perverses. L' »antidote » est le fantasme d’un destin stipulé par Satan et ses légions terrestres.
       
La plupart de Mes enfants aux cheveux blancs disparaîtront peu à peu, sans que ce soit la Volonté du Père Éternel. Les ficelles sont tirées, ceux d’âge mûr suivront. Des maux inconnus apparaîtront de manière inattendue. Comme Mon Cœur de Mère s’afflige ! Tant de lamentations, partout !
        
JE VOUS APPELLE À LA FOI VÉRITABLE :
CONSCIENTE, PROFONDE ET CONVAINCUE.
          
La conversion de la créature humaine doit se faire maintenant ! C’est urgent, afin de pouvoir discerner le bon chemin et ne pas devenir comme des pharisiens, car le mal se servirait de vous pour pénétrer là où il ne peut pas aller seul.
          
Peuple de Mon Fils, bien-aimés de Mon Coeur Immaculé,
        
Tant de peurs s’accumulent dans la vie mondaine parce que Mon Fils est dédaigné….. C’est cela qui vous fait agir sans réfléchir.
        
Le Peuple de Mon Fils doit prier sans cesse le Saint Rosaire, et ne pas arrêter de recevoir Mon Fils dans la Sainte Eucharistie, après s’est dûment préparé en recevant le Sacrement de la Réconciliation.
      
Celui qui ne garde pas son cœur, ses oeuvres et ses actions sur le chemin de la Vérité Divine, ne pourra pas voir la réalité….. Il faut vous convertir !
        
Tout le monde s’est vu confier quelque tâche au sein de ce Peuple. Malheur à ceux qui, ayant été appelés à une mission particulière, ne la prennent pas au sérieux. Pauvre d’eux, Mes enfants ! 
              
L’humilité est la couronne du temps présent ; l’orgueil est un serpent qui se retourne contre son propriétaire.
        
Préparez-vous, enfants bien-aimés de Mon Cœur Immaculé, priez avec le cœur.
                      
Priez, enfants, priez pour l’Allemagne ; elle fera l’expérience de la douleur.
       
Priez, enfants, priez pour la France ; la société se soulèvera et souffrira.
         
Priez, enfants, priez pour les États-Unis ; la douleur ne s’en ira pas.
           
Priez, enfants, priez pour l’Amérique centrale ; la souffrance à l’excès arrivera.
      
Priez, enfants, priez pour Porto Rico ; son sol tremblera.
        
Priez, enfants, priez pour l’Espagne ; l’humanité la jugera.
           
La nature se soulèvera et fera des ravages.
          
En tant que Mère de tous les hommes, au-dessus de votre misère humaine et de vos rébellions, Je vous aime et vous garde dans mon Cœur Immaculé, l’Arche du Salut.
         
Je vous bénis et vous offre Mon Manteau Maternel, à l’abri duquel vous trouverez de grands enseignements, qui sont les empreintes de Mon Divin Fils, révélatrices de la Miséricorde Divine.
           
N’AYEZ PAS PEUR, JE SUIS VOTRE MÈRE, JE VOUS AIME.
MA BÉNÉDICTION EST AVEC CHACUN D’ENTRE VOUS.
       
Maman Marie
          
JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ
JE VOUS SALUE MARIE, TRÈS PURE, CONÇUE SANS PÉCHÉ

           

Catégories : Messages du Ciel, Revelaciones Marianas

Communiqué de: « Message du Salut – Jésus le bon berger – Enoc »

       

Source: http://www.mensajesdelbuenpastorenoc.org/francais.html
         

 


Seigneur, en ces mois de novembre et décembre 2021, nous voulons prier pour notre frère de Colombie Enoc et tous ses proches. Que les messages que vous avez donnés à Enoc pour la conversion de nos âmes, de nos nations, de nos dirigeants et de tous tes enfants soient entendus et spécialement par tous les prêtres de l’Église catholique, les citoyens et dirigeants de la nation de Colombie; nation aimée et choisie par vous.

Seigneur, merci pour tous les messagers et prophètes des derniers temps que vous avez choisis pour répandre Ta Parole. Bénissez-les et protégez-les en ces temps très difficiles pour tous. 
       

Seigneur, que votre volonté soit faite. 

Seigneur, donne-lui le repos éternel
et que brille sur lui la lumière perpétuelle, qu’il repose en paix


 

Catégories : Jésus le bon berger - Enoc

Les messages de Trevignano Romano de NOVEMBRE 2021

          

Source: https://notredamedetrevignano.wordpress.com/

Pour imprimer: 2021-11 Message de Novembre de Trivignano Romano


C’est le moment de l’Antéchrist, qui apparaîtra bientôt.

20 NOVEMBRE 2021

       

Message de Notre Dame de Trevignano Romano à Gisella Cardia,

C’est le moment de l’antéchrist, qui apparaîtra bientôt.

Mes enfants, merci d’avoir répondu à mon appel en ton cœur.

Je vous remercie mes enfants d’avoir plié vos genoux.

Chers enfants, vous êtes nombreux à prier pour anticiper la venue de mon Fils Jésus, je vous comprends, mais l’ordre de toutes choses doit être respecté, ainsi la construction d’une maison qu’il faut d’abord voir sur le projet et puis admirer la beauté de la maison, c’est ainsi qu’est le plan de Dieu qui se réalisera après que certaines choses se seront produites.

C’est le moment de l’antéchrist, qui apparaîtra bientôt.

Maintenant l’apostasie de l’Église a retiré beaucoup de mes enfants des sacrements et pour ceux qui ont une foi précaire, ils tombent facilement par erreur.

Mes enfants, n’ayez pas peur si vous êtes dans la vraie foi, confiez-vous à mon Fils Jésus qui peut tout faire avec la paix qui se répandra.

Maintenant, je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,

amen.


Jésus reviendra pour faire toutes choses nouvelles
et il n’y aura plus de douleur, plus de lamentation,
mais seulement la paix et l’amour…

16 NOVEMBRE 2021

           

Message de Notre Dame de Trevignano Romano, à Gisella Cardia,


Ma fille, merci d’avoir répondu à mon appel dans ton cœur. Je suis toujours là pour demander une conversion urgente, je vous demande de ne pas continuer à défier Dieu.

Ne comprenez-vous toujours pas que le diable, avec sa ruse, veut totalement vous contrôler, y compris vos esprits ?

Heureux ceux qui, malgré les ténèbres qui s’emparent du monde, restent fidèles aux paroles de Jésus et prient avec joie et paix dans leur cœur. Mes enfants, ayez confiance en Jésus-Christ et non en de fausses idoles, qui conduisent mes enfants à la perdition.

Je vous ai donné l’arme la plus puissante, le Saint Rosaire pour combattre le diable, n’ayez pas peur et soyez fidèle à la Parole de Dieu.

Tout est prêt pour attaquer mon Église et beaucoup de sang coulera sur la grande place, priez, priez, priez beaucoup !

Jésus reviendra pour faire toutes choses nouvelles et il n’y aura plus de douleur, plus de lamentation, mais seulement la paix et l’amour.

Maintenant, je vous laisse avec ma bénédiction maternelle au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, amen


Chers enfants, priez pour l’Église,
priez pour l’Amérique où tout est prêt pour la guerre.

13 NOVEMBRE 2021

           

Message de Notre Dame de Trevignano Romano, à Gisella Cardia,

Chers enfants, merci d’avoir répondu à mon appel dans votre cœur. Mes enfants, aujourd’hui je suis ici en tant que Mère des Douleurs, je regarde vos cœurs et je ne vois pas la paix dont vous aurez besoin pour affronter les temps sombres.

        

Enfants bien-aimés, combien de mal y a-t-il encore dans le monde, persécutions, jugements contre vos frères, rappelez-vous que seul Dieu est juge et non vous, confiez-Lui toutes vos souffrances.

           

 Mes enfants, je vois beaucoup de gens qui prient beaucoup, mais sans cœur et sans amour, ce ne sont pas des prières, mais seulement des paroles inutiles, mettez-y tout votre amour et avec vos yeux et vos mains vers le ciel, tournez-vous vers Jésus-Christ, unique et vrai Sauveur.

         

 Chers enfants, priez pour l’Église, priez pour l’Amérique où tout est prêt pour la guerre.

           

Priez pour la Russie, qui semble vouloir la paix, mais est déjà prête au conflit. Faites pénitence mes enfants.

           

Maintenant, je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,

        

Amen.


Je rassemble mes enfants, pour qu’ensemble,
ils puissent évangéliser le plus possible,
maintenant c’est urgent.

6 NOVEMBRE 2021

           

Message de Notre Dame de Trevignano Romano, à Gisella Cardia,


Mes enfants, merci d’avoir répondu à mon appel en votre cœur. Enfants, je vous demande d’avoir un cœur pur, enlevez la haine, le ressentiment et faire une confession chaque semaine, préparez-vous car l’avertissement est sur le point d’arriver. Je ferai un pont entre le ciel et la terre pour tous mes enfants préférés.

           

Mes enfants, marchez sur la route de la sainteté, vos souffrances offertes serviront pour le salut de beaucoup d’âmes, en particulier la souffrance de ma préférée. Je rassemble mes enfants, pour qu’ensemble, ils puissent évangéliser le plus possiblemaintenant c’est urgent.

         

Ma fille, parle de mon Jésus dans le monde, moi Je serai à tes côtés, mon amour et ma consolation attireront beaucoup d’âmes, qui autrement seraient perdues. Mes enfants, priez pour les dirigeants, car ils préparent quelque chose de dangereux pour vous.

           

Priez pour l’Église. 

        

Maintenant, je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, Amen.

       


Priez pour que la guerre ne puisse pas commencer
car tout est prêt dans les pays.

3 NOVEMBRE 2021

          

Message de Notre Dame de Trevignano Romano, à Gisella Cardia,


Mes enfants, merci d’avoir écouté mon appel dans votre cœur. Je suis heureuse de vous voir ici à genoux en prière. Mes enfants, comme j’aimerais vous  voir ainsi, malgré la pluie de bénédictions, surtout en ces temps très difficiles. Cela plaît beaucoup à Jésus, surtout de voir une vraie foi, une foi courageuse, qui n’a peur de rien.

Vous, enfants, m’avez été confiés et je vous aime comme la Mère de Jésus et votre Mère. Je veux vous éloigner du péché, je veux que vous soyez toujours prêts à être avec votre regard uni à celui de Jésus.

Priez les enfants pour l’Église, car malheureusement les menaces sont de l’intérieur.

Souviens-toi que tu seras persécuté comme mon Fils l’était. Vous serez traité de fou comme on l’a dit à mon Fils ; et vous ne serez pas accepté pour votre foi.

Vos douleurs seront mille fois récompensées. Surtout, si vous continuez sur ce chemin, vous profiterez d’une journée paradisiaque. Priez pour que la guerre ne puisse pas commencer car tout est prêt dans les pays. Priez pour l’Espagne.
       

Maintenant, je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen

Catégories : Messages du Ciel, Trevignano Romano

AYEZ CONFIANCE! ABANDONNEZ-VOUS!

         

Source : https://maranathajesus.net/2021/11/21/ayez-confiance-abandonnez-vous/

Pour imprimer: 2021-11-20 – Ayez confiance Abandonnez-vous – MaranathaJesus


Message du 20 novembre 2021,

Mes chers enfants, demeurez ferme dans la foi!
Ne vous énervez point et soyez toujours prudents en vos agirs, paroles et pensées! 

        

Je suis avec-vous, alors, ne vous inquiétez pas! 

         

Ceux qui M’auront obéi dans la foi et demeureront fermement ancrés en Moi
dans la prière garderont la paix même dans la souffrance.
Priez et soyez toujours mes fidèles serviteurs et servantes jusqu’à la fin de ces ténèbres. 

         

Suivez-Moi dans Ma barque! Ça brasse dans les tempêtes,
mais J’y suis aux commandes pour vous conduire sur la route du bonheur éternel. 

           

Mes petits, ne craignez rien car avec Moi tout est abondance de grâces,
d’amour, de Lumière, de suavité, de joie qui vient,
et Je reviens, J’y suis presque maintenant.

          

Ma justice est débutée et vous verrez Ma grandeur
qui va illuminer tous les recoins de la terre et vos âmes!

         

De grâce, accrochez-vous à Moi!

Ne demeurez qu’en Moi!

Ne vivez que pour Moi!

Que Ma gloire soit!

Que Justice soit!

Que Ma Lumière soit!

       

Amen, Je vous le dis : Le temps est venu, tout s’accomplira devant vos yeux et ne soyez pas effrayés,
car tout a été dit, et tout sera en votre monde d’incrédulité!

            

Votre foi et votre repentir vous sauveront!
 Soyez qu’amour pour l’Amour de votre Dieu jusqu’à mon retour!

              

Heureux les invités au banquet du Royaume éternel et qui croit en Dieu Trinitaire!

 Heureux Mes fidèles enfants élus et choisis de toute éternité!
Nombreux sont appelés mais trop peu entreront au royaume des cieux!

     Heureux ceux qui auront donné leur vie et leur cœur tout à Dieu;
ils boiront et mangeront la nourriture céleste qui fait vivre éternellement,
et ils seront rassasiés des délices du ciel… sans fin!

 

 Amen, Je vous le dis : tout appartient à votre Dieu
qui détient toute chose et tous les évènements du monde sous Son regard!

                

Moi seul vous sauvera!

            

Moi seul délivrera ce monde des ténèbres avec la Puissance du Père!
Moi seul fera ce qu’il faudra pour vous aider.
Votre Dieu suffit! Croyez-en Moi! Croyez-en Nous!

             

Tendrement, Je vous bénis! Demeurez dans ma barque!
Vous êtes Mes amours, vous êtes mes amis et apôtres des derniers temps!

               

Ayez confiance!

Abandonnez-vous!

          

NE SOYEZ QU’AMOUR POUR MOI ET POUR TOUS!

     Jusqu’à votre dernier souffle,
votre mission est au cœur du monde avec Moi!

           

Braves soldats de foi, que Ma lumière brille en vous
et que Ma paix soit sur vous!

Amen, Jésus votre Sauveur au cœur du monde!

Je suis!

Je viens!

Je reviens!

Patience pour encore un peu de temps et courage Mes amours!

Priez! Priez! Priez!

Amen! Amen! Alléluia!

             

Fin du message 22h : 23, le 20 novembre 2021.

Catégories : MARANATHAJESUS, Messages du Ciel

Les messages du Ciel transmis à Robert Brasseur du Québec


Les messages du 11 septembre 2021 au 3 novembre 2021

 

Les messages du 12 janvier 2021 au 17 avril 2021

 

⇒ Les messages de toute l’année 2020en format PDF pour imprimer  – 30 pages – 25 messages – avec une table des matières

 

Source des messages du 31 octobre 2010 au 17 avril 2021 : https://sites.google.com/site/jemarcheverslalumiere/messages


 

Catégories : Messages du Ciel, Robert Brasseur

Messages du Ciel transmis à Robert Brasseur du Québec du 11 septembre 2021 au 3 novembre 2021

         

Source : source première des messages après le 17 avril 2021 est inconnue, cependant le site suivant diffuse les messages de Robert Brasseur : http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/f143-robert-brasseur-quebec

Les messages du 31 octobre 2010 au 17 avril 2021 sont disponibles ici: https://sites.google.com/site/jemarcheverslalumiere/messages

N.B. : Les messages de Robert Brasseur n’ont pas d’autre titre que la date et l’heure du message. Les titres qui sont ajoutés sont extraits des textes.

⇒ Imprimer cet article: 2021 Message du 11 Sept au 03 Nov de RB


Laissez-vous guider par les lumières du Saint-Esprit
Samedi, 11 septembre 2021

 

Message de Notre Père du Ciel à Robert Brasseur,

« Chers enfants, vous qui peinez à travers ce combat, laissez-vous guider par les lumières du Saint-Esprit. Seuls, vous ne pouvez traverser ce ravin que le Malin a creusé devant vous ; mais demandez-Moi la grâce de vous aider à le franchir. N’oubliez pas que le combat se fait entre le Bien et le Mal et que, vous, chers enfants, êtes placés au centre…

Priez pour obtenir toutes les lumières nécessaires afin de pouvoir être guidés. La nuit obscure que vous traversez ne doit pas vous empêcher de prier pour vos frères et soeurs ; mais vous devez vous « stimuler » afin d’éclairer ceux qui vous entourent. C’est ainsi que vous gagnerez le cœur de ceux qui vous blessent. N’oubliez jamais que la prière vous unit au Ciel et qu’elle vous apporte la paix du cœur et l’amour pour ceux qui vous persécutent.

Un temps vient où vous n’aurez plus d’autre choix que de vous accrocher à Ma Divinité, car c’est seulement par elle que vous serez transférés dans ce Nouveau Paradis que J’ai préparé pour tous ceux qui auront accepté l’Amour que je leur aurai infusé.

C’EST AINSI QUE S’ACCOMPLIRA LE DESTIN DE CEUX QUI ACCEPTERONT LA GRACE DE LA CONVERSION.

Cher fils, merci de ton écoute.

Ton Papa, rempli d’Amour pour chacun de ses enfants        R/B


Le temps est venu de vous préparer pour le « GRAND JOUR »

Mercredi 29 septembre 2021

 

Message de Notre Mère du Ciel via Robert Brasseur,

« Chers enfants, le temps est venu de vous préparer pour le « GRAND JOUR » ! Ne vous troublez pas, mais soyez conscients que votre cœur doit être prêt à recevoir cette Grande Pentecôte.

Le temps de la Vérité doit se concrétiser en chacun des cœurs de Mes enfants. Le Feu du Saint-Esprit va devenir si intense, que beaucoup ne pourront supporter cette Purification…

Chers enfants, Je vous demande de préparer votre cœur par une GRANDE CONFESSION envers Celui qui vous a créés: Votre Papa du Ciel.

Pour ceux qui ne peuvent rencontrer un prêtre, prenez le temps de vous arrêter et de regretter SINCÈREMENT chacune de vos fautes par une contrition parfaite envers Mon Fils, qui a donné Sa Vie pour le rachat de votre âme.

Priez beaucoup pour ceux qui vous persécutent et ne craignez pas pour votre corps, mais plutôt pour votre âme, car c’est elle qui vous conduit à la Vie Éternelle.

Plusieurs vont reconnaître le mal qu’ils ont fait envers leurs frères et sœurs et c’est ainsi que leur cœur va se transformer et se convertir.

Soyez des âmes de Feu, afin de sauver l’humanité qui est au bord du désastre.

SEULE, LA PRIÈRE peut vous sauver et vous protéger contre ce mal qui déferle sur la terre.

Priez pour vos dirigeants afin qu’ils découvrent la Lumière et la Vérité.

Cher fils, merci du temps de ton écoute. »

Marie, ta Maman


Je cherche des âmes de Feu,
mais peu sont enclins à prier
et à Me remettre tout entre les Mains 


Dimanche 3 octobre 2021

Notre Papa du Ciel à Robert Brasseur 3 octobre 2021

« Cher petit, oui, cher petit, ta présence Me réconforte et Me plaît. J’ai besoin d’âmes comme toi pour que Je puisse éclairer Mes enfants qui sont dans les ténèbres.

La peur, la crainte et leur manque de foi les rendent vulnérables. J’ai besoin de toi pour les rassurer et leur apporter un soutien en ce temps présent.

Je cherche des âmes de Feu, mais peu sont enclins à prier et à Me remettre tout entre les Mains. Le temps est venu où beaucoup vont comprendre l’importance de prier, parce que leur survie en dépend.

Le vaccin va réduire inconsciemment leur santé et les rendre vulnérables au mal.

Si Je n’interviens pas pour les sauver de leur emprise satanique, beaucoup vont se précipiter dans les mains de Satan.

Ce vaccin va les réduire graduellement et les rendre vulnérables envers tout microbe. Ces microbes vont être projetés dans l’air par ceux qui ont créé ce virus.

Seule, Ma protection demeure, et rien d’autre ne peut sauver Mes enfants de ce fléau qui est causé par l’homme au nom du malin.

Cher fils, Je vois que beaucoup tombent en ce moment; plusieurs ne pourront trouver un refuge parce que le mal les aura séduits dans leur détresse. Je Suis très déçu de voir Mes enfants qui sont happés par ce mal.

Un temps vient où votre sécurité ne viendra que de Moi. Rien d’autre ne pourra vous protéger contre ceux qui seront hantés par Satan et ses acolytes.

Mais, par Ma Puissance, vous allez traverser ce fléau en toute quiétude.

Cher fils, Je désire te rassurer, toi et tous ceux qui Me sont fidèles; ne craignez pas, Je serai à vos côtés pour vous soutenir et vous éclairer.

Ne soyez pas dans la crainte, mais soyez dans la joie, car votre délivrance approche.

Je viendrai vous chercher en temps opportun, lorsque les tribulations seront à leur comble; vous, vous n’y serez plus, car cette terre sera purifiée par le feu afin de faire place à cette Nouvelle Terre.

Soyez dans la paix et l’Amour. Cher fils, c’est ainsi que tout va se concrétiser. Merci de ton écoute et demeure uni à Mon Cœur de Père. Je t’aime et Je bénis toute ta famille spirituelle ainsi que tous ceux qui te sont chers. »

Ton Papa, rempli de compassion pour Ses enfants

R.B.


C’est seulement par la prière que vous pouvez arrêter ce mal

Mardi 19 octobre 2021

 

Notre Maman du Ciel à Robert Brasseur,

« Cher fils, Je Suis Marie, ta Maman,

Cher fils, Mon Cœur de Mère « saigne » à la vue de Mes enfants qui se perdent… Beaucoup n’ont encore rien compris de l’importance et de la puissance de la prière !… Plusieurs de Mes petits sont dans la souffrance et rien ne peut arrêter le mal qui se propage sur la terre en répandant ses tentacules sur les dirigeants.

La terre s’enlise graduellement dans l’abîme du péché et c’est seulement par la prière que vous pouvez arrêter ce mal. Plusieurs seront anéantis par le manque de nourriture; une FAUSSE FAMINE est à l’horizon et beaucoup vont périr par l’insuffisance de nourriture.

Chers enfants, intensifiez vos temps de prière afin que Je puisse écraser ce mal qui envahit les élus.

N’oubliez pas que la prière du chapelet et celle du Saint Rosaire, sont les armes LES PLUS PUISSANTES que vous possédez pour écraser Satan et ses acolytes.

SATAN S’EFFACE DEVANT LA PUISSANCE DU CHAPELET!

Chers enfants, c’est un cri du Cœur que Je vous lance: Priez plus que jamais! afin de chasser ce mal qui envahit Mes enfants!

Demandez de l’aide pour votre survie, car vous en aurez besoin.

Merci cher fils, de ton écoute. »

Marie, ta Maman

r/b


La Grâce apporte la force et l’aide;
mais pour ceux qui ne sont pas dans la prière,
leur chemin n’a aucune issue.


Mercredi 3 novembre 2021

Notre Papa du Ciel à Robert Brasseur,

« Cher fils, que Ma Grâce descende sur toi et sur ta famille spirituelle. Le Chemin à suivre est un combat pour tous Mes enfants; mais, par Ma Grâce, ce Chemin devient plus abordable.

La Grâce apporte la force et l’aide; mais pour ceux qui ne sont pas dans la prière, leur chemin n’a aucune issue.

Prier, c’est obtenir la force et le courage de persévérer lorsque la tempête se fait plus intense. C’est pour cette raison que Je vous demande de prier pour tous ceux qui ne prient pas, afin, que par vos prières et les grâces qui y sont rattachées, ils retrouvent LA LUMIÈRE.

Prier, c’est chasser le Malin et c’est obtenir la liberté du cœur.

Le péché emprisonne le cœur et le rend vulnérable aux attaques subies par ceux qui vous blessent. Ne vous dérobez pas devant l’Adversaire, mais soyez fervents et persévérants. Le cœur doit être libéré de tous ses tourments, et c’est seulement par Ma Grâce que Je peux vous accorder cette purification du cœur, afin qu’il devienne libre du mal qui l’entoure. Sans Ma Présence et sans Ma Puissance vous ne pouvez traverser ce mur que le Malin place sur votre chemin, et c’est pourquoi J’insiste tellement sur la prière.

Le temps est venu où vous devez être unis au Ciel en permanence par la louange et l’offrande. Je ne demande pas d’être à genoux en tout temps, mais ce que Je désire c’est que votre journée et votre travail soient une offrande à Ma Divinité.

LE TEMPS DES LOISIRS, N’EST PLUS ! Vous êtes présentement au combat et le combat se fait plus intense, et c’est seulement par LA PRIÈRE que vous pourrez vous libérer des attaques que le Malin vous tend. Vous avez une ARMURE et cette ARMURE devient votre protection contre le déchaînement de Satan.

Donc, servez -vous de vos armes par la puissance de vos louanges et de vos prières.

Cher fils, merci du temps de ton écoute. Je t’aime et Je bénis. »

Ton Papa, rempli de compassion pour tous Ses enfants.

 

 

Catégories : Messages du Ciel, Robert Brasseur

Messages du Ciel transmis à Robert Brasseur du Québec du 12 janvier 2021 au 17 avril 2021

         

Source : les messages du 31 octobre 2010 au 17 avril 2021 :
https://sites.google.com/site/jemarcheverslalumiere/messages

⇒ Imprimer cet article: 2021 Messages du 12 janvier au 17 avril de RB


Message de mardi 12 janvier 20213h35

Chers enfants, le seul Chemin qu’il vous reste, c’est le Chemin de l’Amour

           

Notre Père du Ciel à Robert Brasseur,

« Chers enfants, le seul Chemin qu’il vous reste, c’est le Chemin de l’Amour. La haine détruit l’âme et la rend mélancolique; s’ensuit les mensonges et la détresse psychologique.

L’homme et la femme ont été créés pour s’unir à leur Créateur. C’est ainsi que doit s’accomplir le destin de la Création.

L’homme et la femme, par leur sacrement de mariage, s’unissent pour prolonger la longévité de la Création; et c’est en s’unissant ainsi avec leur Créateur que tout s’accomplit selon le plan établi par Ma Divinité. C’est pourquoi l’homme et la femme ont été créés libres de toute attache matérielle.

Aujourd’hui, le Malin détruit cette Création et apporte la haine et la discorde parmi Mes enfants. Beaucoup se retrouvent désabusés et leur comportement devient sarcastique et leur liberté brimée.

C’EST SEULEMENT PAR LA PRIÈRE QUE TOUS MES ENFANTS POURRONT RETROUVER LE CHEMIN DE LA LIBERTÉ…

C’est en s’unissant au Ciel que l’être humain retrouvera la joie intérieure et recevra la grâce nécessaire pour traverser cette tempête.

Il ne faut pas oublier que l’homme et la femme ont été créés à l’Image de leur Créateur et doivent toujours demeurer en union constante avec le Ciel afin de recevoir toutes les Lumières en ce temps de Purification.

Chers enfants, priez plus que jamais ! parce que c’est votre survie qui en dépend.

Soyez assidus à la prière!

Cher fils, merci de ton écoute. »

Ton Papa, rempli d’Amour pour tous Ses enfants.

r/b


Message de mardi 2 février 2021 – 2 h 30

Les journées sont comptées d’ici à ce que vous receviez le Feu du Saint-Esprit…

Message de notre Père Céleste à Robert Brasseur

« Chers enfants, un temps vient où vous ne pourrez plus trouver le temps de prier… ce temps est déjà à vos portes.

C’est pourquoi Je demande à chacun de Mes enfants de réciter des croisades de prières, afin que leurs cœurs ne s’alourdissent pas et qu’ils ne se laissent pas distraire par toutes les faussetés qui sont véhiculées à travers les médias.

Les journées sont comptées d’ici à ce que vous receviez le Feu du Saint-Esprit…

C’est pourquoi vos prières sont si importantes en ce temps, afin que tous Mes enfants puissent trouver et reconnaître LA CHANCE ULTIME DE LEUR SALUT par ce Feu d’Amour qu’ils vont recevoir.

C’est un « CADEAU » que J’apporte à tous Mes enfants afin qu’ils retrouvent le vrai sens de leur pèlerinage sur cette terre.

N’oubliez pas que toutes vos prières sont inscrites dans le « LIVRE DE VOTRE VIE » et chacune d’elle porte le Fruit du Saint-Esprit.

Toute prière faite dans la profondeur de votre cœur uni au Ciel, est un baume sur Mon Cœur de Père et c’est ainsi que Je touche le cœur de ceux pour qui vous priez.

Par chacune de vos prières, J’adoucis le cœur de ceux qui sont dans les ténèbres afin qu’ils puissent retrouver l’amour et la sérénité.

Priez plus que jamais ! C’est par la grâce que beaucoup seront sauvés.

Cher fils, merci du temps de ton écoute. »

Ton Papa d’Amour

r/b


Message de Vendredi 19 Février 2021– 20 h 50

Je désire de tout Mon Cœur de Mère sauver tous Mes enfants



De notre Mère Céleste à Robert Brasseur,

« Cher fils, Je Suis Marie, ta Maman remplie d’Amour pour tous Ses enfants. Je désire de tout  Mon Cœur de Mère sauver tous Mes enfants, même ceux qui sont les plus endurcis dans leurs péchés.

C’est par chacune de vos prières que Je peux toucher le cœur de chacun et c’est aussi par chacune de vos souffrances qui sont offertes que Je peux toucher les âmes les plus insensibles.

Ne cherchez pas ailleurs que dans la prière pour sauver ceux que vous croyez perdus, car, c’est en union avec le Ciel que beaucoup trouveront une Lumière d’espoir… parce que plusieurs sont sans issue dans cette saga.

Aujourd’hui, Je viens vous dire de ne pas désespérer, mais de placer toute votre confiance en votre Créateur et surtout de vous abandonner à la Grandeur de Sa Miséricorde. C’est dans l’abandon à votre Père que vous pourrez traverser ce passage ténébreux en toute quiétude.

N’OUBLIEZ PAS: COMME MÈRE, JE VOUS PROTÈGE ET VOUS PLACE SOUS LE SCEAU DE MON FILS JÉSUS !

Votre confiance doit descendre au plus profond de votre être, même si tout s’écroule autour de vous.

Priez plus que jamais afin d’adoucir les catastrophes qui vont survenir.

C’est par la prière que vous recevrez la force de traverser cette tempête.

Cher fils, merci du temps de ton écoute. Je t’aime et Je te bénis. »

Marie,  ta Maman 

  r/b


Message de Mercredi 10 mars 2021 2 h 35

Cher fils, en ce temps de tribulations, beaucoup de Mes enfants vont périr



Message de Notre Père du Ciel à Robert Brasseur,

« Cher fils, en ce temps de tribulations, beaucoup de Mes enfants vont périr. Leur manque de foi envers leur Créateur les conduit tout droit à leur perte. En ces jours qui sont comptés, beaucoup chercheront une solution dans ce vaccin. Hélas, si chacun connaissait toute l’importance d’être uni à Moi par la prière afin d’assurer leur sécurité contre ce virus…

La seule protection adéquate envers ce mal, demeure la protection que J’accorde à ceux qui Me sont fidèles.

En ce temps, seule la prière peut vous aider à traverser ce déluge de calamités et ainsi beaucoup retrouveraient la Lumière et la Vérité.

Mes chers enfants, aujourd’hui JE VIENS VOUS SUPPLIER de vous unir à Mon Cœur de Père afin de recevoir toutes les grâces nécessaires pour assurer votre survie. C’est seulement de cette manière que vous pourrez traverser ce temps où les « Ténèbres » cherchent à vous séduire par toutes les faussetés qui sont véhiculées par les médias. Sachez, chers enfants, que le Malin travaille très fort afin d’anéantir tous Mes enfants. Par le manque de prière, le monde vous engloutit et vous induit en erreur.

Aujourd’hui, Je vous demande d’être fermes à chaque sacrifice que cela vous demande, afin de sauver le plus d’âmes possible. C’est en offrant chacun de vos sacrifices unis à la Croix de Mon Fils, que vous trouverez le Vrai Chemin qui vous conduira en toute sécurité aux Portes de la Vérité.

Cette Vérité, c’est la souffrance de Mon Fils, transpercé sur la Croix par une lance d’où jaillit cette Eau, qui est la Source qui vous unit au Ciel. N’oubliez pas, que sans ce Sacrifice, les Portes du Ciel demeuraient fermées.

Alors, soyez assidus à la prière, et à vous unir à Mon Fils, afin de sauver le plus d’âmes possible.

Cher fils, merci du temps de ton écoute. Je t’aime et Je te bénis. »

Ton Papa rempli d’Amour pour tous Ses enfants.

r/b


Message de Dimanche 21 mars 2021 – 2 h 15

Je crie et Je vous supplie de chercher votre sécurité
UNIQUEMENT en vous unissant au Ciel par la prière.

 

Message de notre Mère Céleste à Robert Brasseur,

« Mon fils, Je Suis Marie, ta Maman.

Cher fils, beaucoup de Mes enfants n’ont pas encore compris toute l’importance que Je leur accorde en venant sur cette terre, car Je désire de tout Mon Cœur de Mère sauver tous Mes enfants.

Présentement, beaucoup recevront ce vaccin et plusieurs en subiront les conséquences qui seront désastreuses pour un grand nombre.

Depuis plusieurs années, J’avertis Mes enfants que les temps qui s’annoncent seront cruciaux pour votre survie.

Sans la prière, plusieurs seront anéantis par leur manque de foi. Aujourd’hui,

Je crie et Je vous supplie de chercher votre sécurité UNIQUEMENT en vous unissant au Ciel par la prière.

De plus en plus, vous serez confinés dans vos démarches en ce qui concerne votre liberté.

Un temps vient où vous aurez besoin de toutes les Lumières du Saint-Esprit pour vous guider parmi ce déluge de ténèbres qui envahissent la terre.

Mes enfants, ne vous surprenez pas si plusieurs de vos proches reçoivent ce vaccin; c’est tout simplement parce qu’ils n’ont pas encore compris toute l’importance de la protection que la prière leur accorde.

À tous ceux qui s’unissent à Mon Cœur de Mère, Je leur donne la protection nécessaire à leur survie en ce temps de tribulations.

Dans ce combat qui s’amorce, soyez prêts afin de ne pas vous laisser surprendre, car le Malin travaille très fort pour endormir les consciences par la fausse publicité. Soyez donc aux aguets et ne vous laissez pas endormir par toutes les faussetés qui y sont véhiculées.

Sachez reconnaître la Vérité par les Lumières du Saint-Esprit en vous unissant au Ciel par la puissance que le CHAPELET vous procure.

Mes enfants soyez bénis.

Mon fils, Je t’aime et Je te bénis. »

Marie, ta Maman


Mardi 13 Avril 2021 – 5 h 10

Tous et chacun doivent augmenter leur temps de prière
afin de recevoir toute cette Lumière.

Message de notre Père Céleste à Robert Brasseur,

« Cher fils, c’est par la Lumière du Saint-Esprit que chacun de Mes enfants va retrouver l’espoir et la force de traverser ce temps de tribulations. Tous et chacun doivent augmenter leur temps de prière afin de recevoir toute cette Lumière. Beaucoup trouveront un refuge dans Mon Cœur. Si Je procède ainsi, c’est pour que chacun de Mes enfants puisse percevoir cette Flamme qui va le transformer.

Chers enfants, comprenez bien que vous êtes au cœur d’un combat très intense entre le Bien et le Mal. C’est pourquoi vous devez intensifier chacune de vos prières afin que l’Esprit Saint puisse toucher le cœur de ceux qui présentement seront saisis de frayeur par leurs péchés.

La transformation sera radicale, mais plusieurs ne pourront traverser ce passage qui pour eux sera extrêmement difficile. Par contre, pour ceux vers qui vos prières sont dirigées, leurs cœurs seront attendris. N’oubliez pas, chers enfants, que vous allez être de plus en plus restreints dans votre liberté. Pour cette raison, soyez patients et indulgents envers ceux qui ne réalisent pas l’ampleur de ce stratagème que le Malin manigance.

Beaucoup croient être dans la Vérité…

La Seule Vérité se discerne par les Lumières que l’Esprit Saint vous transmet, et seule la prière peut vous éclairer en ce temps de ténèbres.

Combien parmi vous, chers enfants, peuvent s’arrêter de prier en ces temps où tout bascule en un rythme démesuré ?…

Ne vous méprenez pas sur les astuces que le Malin place sur votre chemin. Descendez au plus profond de votre cœur pour y retrouver le sens de votre dignité. Cherchez le vrai but de votre vie et pourquoi Je vous ai créés.

Détachez-vous de tout ce qui peut vous éloigner de Ma Présence et apprenez à palper l’Amour que Je déverse dans le fond de votre cœur. C’est ainsi que vous pourrez traverser ce temps de tribulations par chacune des grâces que Je placerai dans votre âme.


Mon fils, merci du temps de ton écoute. Je t’aime et Je te bénis. »

Ton Papa d’Amour  r/b


L’orgueil est le péché qui rend aveugle

Samedi 17 Avril 2021 – 7h20

Message de notre Père Céleste à Robert Brasseur,

« Cher fils,

L ’AMOUR DEMEURE L’ARME ULTIME EN CE TEMPS. L’Amour est le pont qui vous unit à chacun de vos frères et sœurs. Sans l’Amour, rien ne pourrait exister, car tout ce qui existe à été créé par l’Amour et dans l’Amour.

Si seulement Mes enfants pouvaient se tourner vers Moi, Je leur infuserais cet Amour. Hélas, beaucoup sont aux prises avec leur ego et c’est ce qui les détruit intérieurement. C’est ainsi que Satan prend possession de leur âme.

L’orgueil est le péché qui rend aveugle et c’est lui qui détruit tout ce qui vous unit au Ciel. C’est pour cette raison que Je demande à chacun de Mes enfants d’intensifier ses prières afin de chasser ce fléau qui est l’orgueil.

Ce fléau est plus intense chez plusieurs de Mes consacrés… Leur regard sur le monde les a emmenés à réduire leur capacité d’éclairer Mes enfants en ce temps de tribulations.

Aujourd’hui, Je vous demande de prier beaucoup pour vos prêtres, afin que leur cœur soit inondé d’amour et d’humilité. C’est ainsi qu’ils pourront retrouver le vrai sens de leur vocation: celle d’éclairer Mes enfants et surtout de les guider en ce temps d’épreuves.

Présentement, beaucoup sont affectés par ce qui est véhiculé. Leur foi s’est disculpée et la peur les a envahis. C’est ainsi que Mes brebis se retrouvent sans aide et sans réconfort. Le but principal de Mes consacrés est de remplir leur rôle de Pasteur. Le Pasteur, c’est le remplaçant du Christ mort sur la Croix pour le rachat des âmes.

Aujourd’hui, combien se sacrifient pour Mes brebis ? Très peu. Pourquoi ? Parce qu’ils ne demandent pas l’aide nécessaire. J’attends avec impatience de les aider. Hélas ! Le monde les a séduits, au point où leur humilité leur a fait fausse route pour faire place au confort et à la luxure.

Cher fils,l’Église s’effondre parce que Satan s’en est emparé pour la détruire et bientôt vous verrez l’abomination au cœur même de Mon Église.

Mon fils, sois béni. »

Ton Papa d’Amour    

 r/b

 

Catégories : Messages du Ciel, Robert Brasseur

Jour du Souvenir: bénédiction aux victimes pacifiques qui à genoux, aujourd’hui, sollicitent Dieu.

          
« Message de Jésus-Christ à Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice,
servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu. »

Source: Texte  Lu sur heurededieu.home.blog 
Télécharger et imprimer: 2021-11-11 – Jour du Souvenir

        
« J’en appelle à votre vigilance, ce monde est porteur de mort par la confusion, les mensonges et les séductions.
Ne soyez attachés qu’à Ma Divine Volonté qui est pour vous Amour, Paix et Joie.
Votre foi, confiance en Moi Jésus Christ venu pour vous sauver, vous rendra lucides,
solides et invulnérables au mal destructeur de la bonté, de la beauté, de la Vie Divine en vous. »        
          
         
11 novembre 2021
en Bretagne à 04 heures 40,

          

Parole de Jésus Christ :
         
« Sous Ma Divine Bénédiction : du Père, du Fils et de l’Esprit Saint, Ma docile et tendre fille d’Amour, de Lumière et de Sainteté, en ce jour du Souvenir (armistice) qui devient dérision pour ceux qui font semblant de le commémorer.

         

Honte à ces hommes qui veulent perpétuer le système d’oppression et de guerre envers leurs frères. Bénédiction aux victimes pacifiques qui à genoux, aujourd’hui, sollicitent Dieu pour la délivrance de Son peuple disséminé sur la terre, captif d’une méchanceté ésotérique qui ronge les corps et les âmes.

           

Entendez, Mes enfants tant aimés, au travers de toutes ces faussetés toxiques mais enivrantes pour un grand nombre, Ma Voix dans Sa Puissance d’Amour qui vient apaiser votre cœur et vous donner la force de la résistance et l’assurance de la libération totale, en et par ces tribulations qui purifient le monde et rassemblent Mes enfants fidèles à la bonté et au respect de la Vie.

          

Je suis le Roi des rois, « Mon Royaume n’est pas de ce monde ». Ce monde d’épreuve doit passer, se terminer. Mon Royaume est Celui de la Promesse du Père où seront accueillis tous les enfants de Dieu pour l’éternité.

         

Demeurez dans Ma Parole Vivante, l’Originelle et Seule Vérité. À ceux qui désirent et acceptent Dieu Maître de leur Vie, deviennent possibles le discernement et la Lumière intérieure qui dissipent les ténèbres. Le désir de Dieu vous conduit à la communion, à l’unification de votre être en Dieu.

          

« Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme » – Luc 21, 36

             

J’en appelle à votre vigilance, ce monde est porteur de mort par la confusion, les mensonges et les séductions. Ne soyez attachés qu’à Ma Divine Volonté qui est pour vous Amour, Paix et Joie. Votre foi, confiance en Moi Jésus Christ venu pour vous sauver, vous rendra lucides, solides et invulnérables au mal destructeur de la bonté, de la beauté, de la Vie Divine en vous.

         

De recevoir en vous la Lumière du Christ, par la prière constante qui vous garde en lien avec Moi dans les grâces et bénédictions acquises aussi dans les Sacrements et l’Adoration du Saint Sacrement, vous révèle le plan de Dieu sur vous et vous éloigne de tous pièges, tendus par le déchu, lesquels vous pourrez ignorer même les sachant très actifs.

        

Demeurez en Moi, Je demeure en vous.

      

Jésus Christ

       

Seul Très Haut avec le Saint Esprit dans la Gloire du Père ».

              

Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice,
servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.

Catégories : Heure de Dieu, Messages du Ciel | Mots-clés :

Le péché a dévoré l’humanité

 

Jeudi 11 novembre 2021,

          

Moi, le Seigneur Dieu, J’aime Mes enfants, Je les aime et le leur ai prouvé en Me donnant totalement à eux dans le Saint Sacrifice de Ma Passion et de Ma Croix, et ensuite dans le sacrement de Mon très Saint Corps. Mon Corps et Mon Sang contiennent en chaque espèce la totalité de Ma Personne divine, la 2e Personne de la Très Sainte Trinité et, en Elle, les 3 Personnes qui la composent en un seul Dieu. Le Fils est inséparable du Père et du Saint Esprit, lesquels, chacun, sont inséparables des deux autres Personnes. Le Père, le Fils et le Saint Esprit, un seul Dieu mais Trois Personnes divines.
         
Cette nature divine Une et Trine est inacceptable pour les autres religions, lesquelles ne sont que des croyances ; l’homme a été créé par Dieu et Il a mis en lui l’attrait d’un Etre supérieur qu’il ne peut atteindre que par la Révélation. Par le péché originel, l’homme est attaché à la matière mais son intellect recherche ce qu’il a perdu : la connaissance de Dieu, Sa proximité et sa propre dépendance.
    
L’homme qui recherche cet élément perdu mais dont il a besoin, la réinvente et c’est ainsi qu’il y a eu tant de fausses croyances, de faux raisonnements et de chemins détournés. Adam et Eve avaient été créés pour être familiers quoique respectueux de Dieu, pour L’aimer, Le servir, L’adorer et être en Son amitié. La chute dans laquelle les hommes ont perdu cette connaissance n’a pas ôté leur besoin de Dieu et ils se sont faits de nombreuses interprétations, en général fausses, de ce qui leur manquait : la connaissance du vrai Dieu.
            
Suite à la Révélation de Jésus-Christ venu sur la terre, la sainte Eglise a reçu la mission d’évangéliser tous les hommes qui la peuplent et cette mission fut accomplie avec sainteté, courage, force et prières. Et pourtant que voit-on aujourd’hui, en l’an 2021 ? Les nations dans leur ensemble ont rejeté l’Autorité divine. Combien de nations sont encore soumises à la loi divine ? Il y a 197 pays dans le monde, 22 d’entre eux se sont consacrés par leurs évêques au Sacré-Cœur et au Cœur Immaculé de Marie, mais 2 pays seulement ont une constitution catholique. La religion catholique n’est religion d’Etat que dans 2 petits pays dans le monde, le Costa Rica et la République Dominicaine.
                 
La religion catholique d’Etat a été supprimée en Europe qui était le continent catholique par excellence et à quoi assiste-t-on aujourd’hui ? Une lente mais systématique destruction des sociétés, devenues matérialistes, naturalistes et individualistes.
       
Dieu peut-Il accepter cela ? Le Seigneur Jésus-Christ, venu sur la terre pour la sauver, voit Son œuvre se réduire comme peau de chagrin et des lois inhumaines s’implanter dans chaque pays. Ceux qui ne les veulent pas sont bannis de la communauté internationale, ils sont honnis et publiquement blâmés. Les lois immorales telles que le mariage pour tous, l’avortement, l’athéisme du secteur public et toutes les lois dites sociétales sont la ruine des nations qui les ont mises en vigueur.
      
La France, fille aînée de l’Eglise, celle dont le rayonnement culturel et la richesse faisaient l’admiration de tous, n’est même plus l’ombre de ce qu’elle était et, afin de la mettre plus bas que terre, voici les représentants de l’Eglise salis et punis pour les vices dans lesquels elle est tombée à cause de son absence de vertu et donc de foi. Cet état de déliquescence morale, chrétienne et politique est dû à l’absence de Dieu en premier lieu. Tant que Sa Primauté ne sera pas rétablie, la France, l’Europe, le monde se pourra se relever.
                     
Les châtiments annoncés par la très sainte Vierge Marie au cours des apparitions dont elle a comblé de nombreux pays en Europe et ailleurs, sont actuels, la première étape s’étant déjà manifestée. Les étapes futures, dont la force et l’importance iront croissant, ne seront ni tendres ni doux. Les pays les subiront de plein fouet et beaucoup se diront : « qu’avons-nous fait à Dieu pour être si douloureusement touchés ? ». Et Dieu répondra à ceux qui seront honnêtes : « Vous avez accepté le fruit défendu et l’avez dévoré!».
          
Oui, Mes enfants, c’est un état de fait, le péché a dévoré les corps et les âmes, et le temps actuel de la terre s’apparente à celui qui a précédé le Déluge. Dieu est sur le point de se détourner de Son Œuvre et de la laisser tomber dans les conséquences de son iniquité. La roue tourne et nul n’est en mesure de l’arrêter. Dieu seul le peut et Il le fera, mais à Sa manière, à Son Heure et selon Son Autorité.
          
Qu’Il soit béni pour Sa Majesté et Sa Grandeur, qu’Il soit vénéré comme la créature doit vénérer son Seigneur et Maître. Que les bons Anges veillent sur les hommes, leurs protégés. Qu’il en soit ainsi.
          
      

Merci, Seigneur Jésus pour Ta Parole et tes enseignements et Merci à Soeur Beghe.


                  

⇒ Lien  vers tous les messages, transmis à Soeur Beghe, de 2020 et 2021 (jusqu’à octobre)  en format PDF pour télécharger et imprimer

 

Catégories : LA FRANCE, Messages du Ciel, Soeur Beghe

Acceptez la délivrance offerte à tous en Cette Dernière Heure.

 

« Message de Jésus-Christ à Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice,
servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu. »

Source: Texte  Lu sur heurededieu.home.blog 
Télécharger et imprimer: 2021-10-21 Acceptez la délivrance offerte à tous

 

       

« Marie Reine des Cieux, Marie Co-rédemptrice avec Mon Église Vivante et Sainte
ont intercédé et sollicité Ma Miséricorde pour l’humanité entière.
Elles M’ont sollicité pour que tous sachent que le décret d’extermination total de l’humanité,
voulu par le mal, ne se réalisera pas.
 » 

 

 

Jeudi 21 octobre 2021, 14 heures en Bretagne

     

Lecture : Livre d’Esther – 6, 14-7 ; 6, 1-10 – Aman au banquet d’Esther

Aman, ayant obtenu du roi Assuérus le décret pour l’extermination du peuple juif, avait fixé la date de cette extermination par les Pourims (jeu de dés). Il avait aussi préparé, pour le soir même du banquet, la potence pour y pendre Mardochée, duquel il était jaloux.

Aman arriva donc au banquet offert au roi par Esther, son épouse. Le roi heureux de ce banquet offre à Esther de réaliser ses vœux afin de lui manifester sa joie et sa générosité. Esther explique alors sa tristesse et son désespoir dus à la décision royale d’exterminer le peuple juif dont elle fait partie. Elle informe aussi le roi du projet d’Aman d’éliminer rapidement Mardochée, en faisant cette déclaration elle révèle la traitrise sous-jacente qui menace le roi.

Le roi furieux sort donner ses ordres pour faire saisir le persécuteur des juifs et son propre ennemi. Aman se précipite vers la reine pour demander grâce mais déjà le roi ordonne l’exécution d’Aman par le plan qu’il avait lui-même préparé pour éliminer Mardochée.

 

Parole de Jésus Christ :

« Fille d’Amour, de Lumière et de Sainteté, Je te bénis du Père, du Fils et de l’Esprit Saint. Je te console et te protège dans la persécution que tu subis gardant courage, résistance et prière confiante en Ma Divine Volonté.

Je bénis Mon Église, demeurée Chrétienne, qui démontre une même résistance et même confiance envers le Dieu Unique et Trine qu’Elle sert afin de garder Uni et Vivant le peuple fidèle à Dieu.

La Révélation (apocalypse) portera maintenant la Lumière sur les voies offertes sur lesquelles vous vous engagez confiants : soit celle de la Vérité ou celle du mensonge, que vous avez choisie.  

La potence préparée par les misérables traitres envers Dieu et persécuteurs envers les enfants de Dieu sera le piège qui les saisira à l’orée de l’apogée de leur plan.

La menace qui plane sur vos têtes et vous garde captifs, dans la peur et sous leurs ordres, leurs méfaits et leurs crimes odieux, sera brisée par le désordre qu’ils ont provoqué dans la nature et la Vie des Miens (individus, pays et nations déstabilisés).

Soyez encore informés Mes enfants que l’antéchrist tentera, en vous utilisant, d’établir le règne de Satan, et malgré ses paroles doucereuses, ses attitudes séductrices, ses actions d’éclat, son objectif est de vous perdre, vous anéantir. Dans tout ce que vous entendrez et verrez, vous remarquerez la fausseté de l’artificiel et du superficiel bien habillé d’un rationnel qui étourdit, flatte et piège les orgueilleux qui suivent le mal et s‘auto-congratulent.

Attention Mes doux enfants que votre curiosité ne vous conduise pas à tenter de rechercher cet homme inique séduisant et à le suivre. Ne devenez pas de sa cour sise sur du sable mouvant s’ouvrant dans l’abîme du feu éternel.

La Fin des Temps est votre délivrance du mal. Elle ne peut être niée que par les menteurs qui s’associent au mal qui veut perdurer et dominer l’homme. 

Souvenez-vous que la prédestination de l’homme est la sainteté, c’est-à-dire devenir perfection à l’image de son Créateur, et de vivre auprès de Lui pour la Vie Éternelle. Ma venue sur la terre en Mon Incarnation avait pour but la Réconciliation et la Nouvelle Alliance avec le Père par le Sacrifice Ultime offert dans la Divine Volonté : votre Rédemption.

Le temps de l’épreuve de l’homme se termine maintenant. Les Temps sont accomplis, le retour au Père a été fixé dès la chute de l’homme. Rien ni personne ne peut s’opposer à la Volonté Divine, à Son Amour, à Sa Miséricorde et à Sa Justice.

Dans la marche de la Fin des Temps, Dieu a permis au malin d’agir sur la terre dans un sursis accordé pour plus ou moins 100 ans. Et, dans Sa Bonté Dieu a voulu que le Pape Léon XIII en soit informé par une grâce exceptionnelle, qui alors devient prophétie, informant Son Vicaire fidèle sur terre de la ¨crise¨ finale de l’humanité. Dieu voulait ainsi permettre le partage du message avec l’Église et, dans la fraternité chrétienne, préparer l’humanité à la purification nécessaire au retour vers le Père. Ainsi furent instituées, par Mon vicaire, les prières d’exorcisme dont celle sollicitant l’aide du Prince de la Milice Céleste, l’Archange Saint Michel.

À l’origine du monde, celui qui s’est opposé à Dieu, et qui dans son orgueil et sa colère, L’a défié, continue de Le blesser en blessant et manipulant Ses enfants dont il est jaloux et qu’il veut priver de leur Félicité Éternelle.

Dans son orgueil le déchu a toujours maintenu son désir insensé d’usurper la place de Dieu dans le cœur des hommes afin de pouvoir aussi manipuler la Création à son avantage et surtout à sa fantaisie satanique.

L’apocalypse que vous vivez est, dans la révélation du bien et du mal qui sollicite l’homme, l’appel ultime de Dieu envers tous les Siens ainsi que le déploiement effréné des souffrances et tortures que ce déchu vous a toujours imposées en gagnant, hélas, des collaborateurs imbus de pouvoir et de gloire pour agir dans ses projets.  

Marie Reine des Cieux, Marie Co-rédemptrice avec Mon Église Vivante et Sainte ont intercédé et sollicité Ma Miséricorde pour l’humanité entière. Elles M’ont sollicité pour que tous sachent que le décret d’extermination total de l’humanité, voulu par le mal, ne se réalisera pas.  

Entendez Mes Paroles. Écoutez Mes sollicitations d’Amour et de réconciliation. Joignez-vous à la Communion des Saints et priez pour vous et le monde entier. Acceptez la délivrance offerte à tous en Cette Dernière Heure.

Je suis le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs, Seule la Volonté Divine s’accomplit en cette Fin des Temps. Cette Volonté Divine n’est qu’Amour et Appel à la Vie éternelle pour chacun. Je viens vers vous Mes enfants pour vous offrir Ma Miséricorde, prenez Ma Main secourable et Mes bénédictions qui vous entrainent à la Vie Éternelle. Cette décision, ce geste ne peut venir que de vous. 

 

Jésus Christ Omniprésent

Offert en holocauste perpétuel pour chacun de vous

En cette Eucharistie : la Vie éternelle

 

 

Catégories : Heure de Dieu, Messages du Ciel

Accepterez-vous de sauver votre âme, de sauver votre patrie ? 

       

     

« Message de Jésus-Christ à Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice,
servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu. »

Source: Texte  Lu sur heurededieu.home.blog 
Télécharger et imprimer: 2021-10-21 accepterez-vous de

          

 

21 octobre 2021 – 16h59

 

Lecture : Baruch 4,25

« Mes enfants supportez la colère qui de Dieu vous est venue. Ton ennemi t’a persécuté mais bientôt tu verras sa ruine et sur sa nuque tu poseras ton pied. »

      

Parole de jésus Christ :

« Douce fille d’Amour, de Lumière et de Sainteté, Je te bénis du Père, du Fils et de l’Esprit Saint.

Ma France s’est écroulée. Elle s’est révoltée. Son propos est incohérent, Son langage a perdu son sens. Oui Mes Français sont insensés ! Ils disent : liberté, égalité, fraternité mais sans Dieu et sous celui qui, par tous les moyens, s’arroge le droit et le pouvoir de les éliminer.

Ce pays privilégié, et par Marie Immaculée tellement choyé et visité, ne reconnait plus, ne respecte plus son âme. Ce pays est dilué dans un pouvoir mondial qui donne ses ordres alors que la plupart de ses enfants dupés et piégés n’ont pas droit à la vérité puisqu’elle n’est pas, par eux, recherchée.

L’interdiction d’être est acceptée. Les inquiétudes de Mes enfants se limitent à la perte du confort et du contrôle de leur santé qu’ils ont confiés au ¨système¨. Cette attitude, cette soumission est dans le monde généralisée. Les hommes sont conditionnés à vivre dans la pensée magique. Pour eux tout doit être facilité, passivité, sensibilité dans l’impression de liberté et, en plus, pour être bien vu socialement évitant d’être critiqué, on doit s’afficher athée.

Quel tableau sombre je vous dépeins, Mes enfants. Mais, vous êtes-vous arrêtés dans votre course folle sans but réel, avez-vous regardé où vous vous dirigez, avez-vous admis que ce que vous nommez qualité de vie consiste au confort et à l’image que vous voulez projeter de vous au détriment de la vie de votre âme qui, étant éternelle, aspire à retourner au Père qui l’a créée ? (Libérée du matériel et de toute image surfaite)

De tous les écrits de l’histoire de l’homme et maintenant de tous les messages, informations, avertissements, enseignements et appels qui vous ont été faits venant de Dieu, qu’avez-vous retenu ? 

Hélas, très loin de la simplicité et de la bonté, tout ce qui se diffuse et se répand rapidement parmi vous se retrouve dans le sensationnel et le conditionnement que l’on veut vous imposer. Cela prend la première place, la seule place permise.  

Les appels de Dieu à la conversion, à la prière en fraternité pour le bien-être de tous, à la solidarité entre vous, à la résistance au mal et aux mensonges, ne rejoignent qu’un petit reste qui dans l’humilité cherche la Vérité dans l’abandon confiant en la Volonté Divine et Sa Miséricorde infinie.

Je viens pour toucher votre cœur, enfants créés par Amour et pour l’Amour éternel. Je viens porter la Lumière en chacun et aussi à ceux qui se tournent encore vers les ténèbres n’ayant connu que l’obscurité dans la décadence de l’humanité. Accepterez-vous de sauver votre âme, de sauver votre patrie ? 

Chaque nation a son identité propre, chaque enfant de Dieu est unique. Oui, Dieu vous a créés ainsi unique faisant partie d’Un Seul Corps. Soyez unis et respectueux de chacun et de ce Don de la Vie Éternelle.

Entendez, Mes enfants si chers à Mes Yeux, que vous M’êtes précieux, Je suis venu pour vous sauver et vous rassembler. Je connais votre misère, acceptez Ma Parole, Mon Appel et Mes lois d’Amour et de bonté qui seules peuvent vous rendre heureux dans le Cœur de Dieu.

Dans ce système socio-politique, qui vous gère et que vous avez accepté sans l’avoir compris, l’oppression et les sévices se maintiendront en augmentant. Leur objectif n’a rien pour respecter l’être humain.

Plus vous vous rapprocherez de Dieu, modestement dans le partage de la charité et de l’amour, plus vous serez à l’écoute humblement du langage clair de la Vérité, moins ce système aura d’emprise sur vous.

Oui, Je dois le répéter, c’est la Fin des Temps, le monde organisé par l’homme ambitieux, téméraire et orgueilleux doit se terminer ici et maintenant et, hélas, dans les souffrances qu’il s’est organisées lui-même.

Celui qui a subi, celui qui ne s’associe pas à cette décadence et ses mensonges, celui qui espère et désire la conversion de son prochain, est celui qui forme le peuple de Dieu appelé à dépasser toutes ces embûches, contraintes et maltraitances pour rejoindre le Roi des rois.

La prière du peuple de Dieu est accueillie, portée dans la Communion des saints, entendue et exaucée par le Père qui vous a préparé le Paradis promis dans la joie, la paix et l’Amour Infini.

 

Jésus Christ »

 

 

Catégories : Heure de Dieu, Messages du Ciel

Message de Trevignano Romano du 3 et 6 novembre 2021

 Traduction google de l’italien au français

Source: https://lareginadelrosario.org/2021/11/messaggi-novembre-2021/
Télécharger et imprimer cet article

Trevignano Romano 6 novembre 2021

           

Mes enfants, merci d’avoir répondu à mon appel dans votre cœur. Enfants, je vous demande d’avoir un cœur pur, d’enlever la haine, le ressentiment et de faire une confession hebdomadaire, préparez-vous car l’avertissement est sur le point d’être. Je ferai un pont entre le ciel et la terre pour tous mes enfants préférés. Mes enfants, marchez sur le chemin de la sainteté, vos souffrances offertes serviront au salut de beaucoup d’âmes, en particulier la souffrance de ma bien-aimée. Je rassemble mes enfants, pour qu’ils puissent évangéliser le plus possible ensemble, c’est maintenant urgent. Ma fille, parle de mon Jésus dans le monde, je serai à tes côtés, mon amour et ma consolation attirent beaucoup d’âmes, qui autrement se seraient perdues. Mes enfants, priez pour les dirigeants, car ils complotent quelque chose de dangereux pour vous. Priez pour l’Église. Maintenant, je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, Amen.
     
Trevignano Romano 3 novembre 2021

        

Mes enfants, merci d’avoir écouté mon appel dans votre cœur. Je suis heureux de vous voir ici à genoux en prière. Mes enfants, comme j’aimerais vous voir ainsi, malgré la pluie de bénédictions, surtout en ces temps très difficiles. Cela plaît beaucoup à Jésus, surtout de voir une vraie foi, une foi courageuse, qui n’a peur de rien. Vous, enfants, m’avez été confiés et je vous aime comme la Mère de Jésus et votre Mère. Je veux vous éloigner du péché, je veux que vous soyez toujours prêts à être avec votre regard uni à celui de Jésus.Priez les enfants pour l’Église, car malheureusement les menaces sont de l’intérieur. Souviens-toi que tu seras persécuté comme mon Fils l’était. Vous serez traité de fou comme on l’a dit à mon Fils ; et vous ne serez pas accepté pour votre foi. Vos peines seront mille fois récompensées. Surtout, si vous continuez sur ce chemin, vous profiterez d’une journée paradisiaque. Priez pour que la guerre ne puisse pas commencer car tout est prêt dans les pays. Priez pour l’Espagne. Maintenant, je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen

         

      

Catégories : Messages du Ciel, Trevignano Romano

Croisade de prières demandée par Jésus

         

« Ma chère fille bien-aimée, il faut faire savoir que Je désire former une armée de groupes de prière autour du monde. Je fournirai à Mon armée les prières qu’il faudra réciter pour sauver les âmes. Ces groupes de prière s’étendront et de leurs rangs se lèvera une véritable armée de disciples dévots pour annoncer la Vérité de Ma Divine Promesse de Salut pour tous. »
         
« Ces groupes formeront l’armée telle qu’elle a été ordonnée par Mon Père bien-aimé, et elle affrontera les ténèbres du mal causé par Satan, ses fidèles et partisans. »
       
« Message du 10 août 2011 : »
        
« La patience, la prière silencieuse journalière, la formation de groupes de prière, la récitation quotidienne du chapelet à La Miséricorde Divine, le jeûne et le Saint Rosaire de Ma Mère bien aimée, tout cela ensemble agit comme la formule parfaite pour sauver les âmes. »
        
Lire la suite: RECOMMANDATIONS POUR LES GROUPES DE LA CROISADE DE PRIÈRE.pdf

   


 

« Les Groupes de Prière Jésus à l’Humanité doivent être mise en place partout. Ils feront partie intégrante de la formation et de la coordination de l’armée de Mon petit Reste sur terre. Vous devez travailler de façon soudée, en amour et en harmonie, et rester en contact avec Ma fille Maria. […] »

      

« Je bénirai chaque Groupe de Prière, lorsqu’ils accepteront Ma Direction. J’ai besoin que des membres du clergé y soient associés et que des livres de prières soient utilisés. Maria vous fera bientôt savoir ce qui est prévu.
         
Préparez-vous pour cette Mission mondiale, comme jamais. C’est la Mission finale pour sauver les âmes et c’est Moi, Jésus-Christ, qui en dicterai chaque étape. Aussi Je vous demande de placer toute votre confiance en Moi.
        
Réjouissez-vous, car vous êtes bénis de recevoir ce rôle en cette période la plus importante de l’histoire du monde. Pour cela, Je vous accorderai de nombreux Dons, car J’ai besoin de votre aide pour sauver les âmes. Laissez-Moi vous donner la Bénédiction de Protection pour les Groupes de Prières Jésus à l’Humanité à chaque endroit où ils seront formés.

Mon Amour, Ma Bénédiction, Mes disciples bien-aimés, vous M’apportez paix, amour et consolation en ce temps.

         

Votre Jésus bien-aimé.

 

Lire tout le texte: message sur les groupes de prières

 


Elles n’ont qu’un seul but, c’est celui de sauver les âmes de tout le monde : chaque enfant, chaque croyance, chaque sexe, chaque dénomination religieuse, et les athées. Voilà Mon plus grand désir.
        
Vous, Mes disciples, êtes sous Ma direction. Les Grâces que Je déverse sur vous portent déjà leurs fruits. Bientôt, les pouvoirs que Je donnerai par les Grâces de la Croisade de Prières amèneront des milliers de nouvelles âmes.
        
Vous pouvez vous demander comment un petit groupe de prières pourrait arriver à de telles conversions ? La réponse est simple. Vous réussirez parce que vous êtes protégés par Mon Père, et guidés directement par Moi. Vous ne pouvez pas échouer. Quand vous expérimenterez beaucoup d’égarements et de querelles, aussi bien que des luttes intérieures, ce qui est prévisible dans ce travail, Je serai toujours à vos côtés.
        
Les gens se dresseront les uns contre les autres en Allemagne, en Italie et en France. Vous devez prier pour que Mes disciples restent forts et s’assurent que les Groupes de Prière de Jésus à l’Humanité soient formés rapidement dans ces pays-là.

      

« Ma chère fille bien-aimée, Je dois insister auprès de tous ceux qui croient en Moi, sur l’importance de prier pour chacune de vos nations. Pour faire cela efficacement, vous devez créer des groupes de prière consacrés à Jésus à l’Humanité. Utilisez ce Groupe pour réciter toutes les Prières de la Croisade qui vous ont été données. »

       

Vous devez prier pour arrêter le génocide qu’elles prévoient, pire que ce qu’a fait Hitler pendant la deuxième guerre mondiale.

       

« sachez que beaucoup de prières peuvent aider à atténuer une grande partie de leur plan »

        

N’oubliez jamais l’importance du Sceau du Dieu Vivant. Il vous protègera ainsi que votre famille, non seulement en esprit mais également physiquement. Vous êtes bénis de recevoir le Sceau et c’est votre devoir de vous assurer que le plus grand nombre possible d’enfants de Dieu le reçoivent aussi.

        

À l’improviste, on demandera à tous d’accepter la Marque d’Allégeance mondiale.
          
Une fois incrustée, elle empoisonnera non seulement votre esprit et votre âme, mais également votre corps. Car elle provoquera une peste destinée à éliminer une grande partie de la population mondiale. Vous ne devez pas accepter la Marque. À la place, Je vous dis ce qu’il faut faire. Beaucoup accepteront la Marque parce qu’ils se sentiront impuissants.

      

Ces âmes innocentes seront sauvées si elles sont en État de Grâce au moment où elles seront forcées d’accepter la puce. Le reste d’entre vous devrez vous organiser pour protéger votre famille et votre fidélité à la Sainte Eucharistie et à la Messe. Lorsque
l’antichrist dévorera toutes les religions, les seules armes qui le rendront impuissant sont la Sainte Messe et la Transsubstantiation du Pain et du Vin en Mon Corps et Mon Sang dans la Sainte Eucharistie.

           

Mes Messes doivent perdurer. Ceux d’entre vous qui savent cela doivent se regrouper en grand nombre maintenant et commencer les préparations. Plus vous vous préparerez tôt, plus vous recevrez de Grâces pour augmenter vos rangs tout autour du monde.

     

Le pouvoir d’empêcher, d’atténuer et de mitiger ces épreuves repose dans vos mains, Mes disciples. Vos prières peuvent alléger beaucoup de ces souffrances planifiées par l’armée de Satan pour les années à venir.

 

Lire tout le texte: ORGANISATION DES GROUPES DE PRIÈRE.pdf

    


À télécharger: 

Source: https://www.internetgebetskreis.com

 

Croisade de Prières et Litanies pour livret.pdf 

 

1-Prière de LUNDI
2-Prière de MARDI
3-Prière de MERCREDI
4-Prière de JEUDI
5-Prière de VENDREDI
6-Prière de SAMEDI
7-Prière de DIMANCHE

CROISADES DE PRIÈRES À RÉCITER TOUS LES JOURS

 

GROUPES DE PRIÈRE JÉSUS À L-HUMANITÉ DANS LES PAYS FRANCOPHONES
LISTE DES GROUPES EXISTANTS

 

       

Catégories : Messages du Ciel, Prières

La TS Vierge Marie, Co-Rédemptrice – message transmis à Soeur Beghe

Télécharger et imprimer: 2021-11-08 – La TS Vierge Marie, Co-Rédemptrice

 

Lundi 8 novembre 2021,

 

La très Sainte Vierge Marie ne voulut jamais déplaire à Dieu, en aucun détail, absolument aucun.

C’est ainsi qu’elle était toujours alerte, toujours prête à rendre service, toujours exceptionnellement heureuse ou paraissant l’être, souriante, agréable et prête à tout quand Dieu était servi Lui aussi. Elle ne récriminait jamais quand elle était blessée, elle n’en laissait rien paraître sauf lors de la Passion de son divin Fils, où les larmes et la peine ne pouvaient être masquées. Son cœur était déchiré mais elle ne pleurait pas comme le font la grande majorité des hommes, elle pleurait comme Dieu accepte qu’on pleure, elle pleurait le mal, la souffrance de son Fils mais aussi tout le mal et toute l’injustice développés par la haine du démon.

Elle savait d’où provenait ce mal et avec son Fils, elle souffrait en réparation des injures faites à Dieu et en Lui à Son divin Fils. Sa souffrance était acceptée, offerte, et dans sa souffrance elle restait la Bien-aimée de Dieu. Elle ne s’offusquait pas de la profondeur de la cruauté infligée à son divin Fils, elle l’acceptait dans toute son horreur, dans tout son abîme et elle souffrait comme aucune mère n’a jamais souffert. Elle suppliait Dieu de lui en donner une part et plus qu’une part, la totalité de la souffrance de Jésus-Christ, car une telle mère ne pouvait se séparer de Dieu, or son Fils était Dieu.

Sa participation à la souffrance divine en son Fils fut réelle, elle fut profonde, entière et partagée. Tout ce qu’Il souffrit, elle le souffrit parce qu’un partage n’est pas un amoindrissement, c’est la même étendue pour chacun. Ce partage fut une épreuve indescriptible et il fut l’unique consolation du Christ en Sa Passion et Sa Mort douloureuse sur la Croix. Il prit tout sur Lui, rien ne Lui fut épargné, Il souffrit tout et la participation de Sa Mère, Sa créature bien-aimée entre toute, à Sa solitude, à Sa dissolution physique, à Ses douleurs insupportables Lui fut cependant un baume et une source d’énergie incomparable. Ils furent deux à partager ce calice d’amertume qui n’en fut pas amoindri pour autant, mais leur union en fut sublimée et leur amour filial et maternel en fut soudé à jamais.

La très sainte Mère de Dieu y acquit sa maternelle sollicitude pour l’ensemble de l’humanité, elle devint réellement la mère de l’humanité car elle acquit, au même titre que son divin Fils et par Lui, sa justification et sa guérison. Le péché originel fut pardonné et la guérison accordée à tous ceux qui désireraient en bénéficier. La sainte Mère de Dieu en avait acquis les mérites et il était juste qu’elle soit reconnue comme Co-Rédemptrice du genre humain. Elle l’est et même si ce titre ne lui a pas encore été reconnu officiellement par la sainte Eglise, elle l’est et ce ne lui sera pas contesté.

     

 

 

Catégories : Messages du Ciel, Soeur Beghe | Mots-clés :

Les messages du Ciel transmis à Luz de Maria

             

          

Télécharger et imprimer les messages 

 

2021

         

2021-01 Janvier
2021-02 Février
2021-03 Mars
2021-04 Avril
2021-05 Mai
2021-06 Juin
2021-07 Juillet
2021-08 Août
2021-09 Septembre
2021-10 Octobre

 

 

Année – 2014
Année – 2015
Année – 2016
Année – 2017
Année – 2018
Année – 2019
Année – 2020

                

 

Autres documents importants

         

           

        

LUZ DE MARÍA DE BONILLA

          

« La vie de Luz de María a été guidée par Dieu depuis sa naissance dans un petit pays d’Amérique centrale: Le Costa Rica. Elle vit actuellement en Argentine.
        
Elle procède d’une famille de grandes traditions chrétiennes, dans laquelle elle a grandi aux cotés de ses frères dans une atmosphère de spiritualité, l’Eucharistie étant le centre de sa vie. Elle passa sa jeunesse sous le regard de ses bien-aimés Anges Protecteurs et de la Sainte Mère qui furent ses compagnons et confidents. Depuis lors, elle fut témoin de Manifestations célestes, prédisant ainsi ce qui se concrétisera progressivement des années plus tard.
          
A coté du développement de sa vie professionnelle, elle fonde un foyer qui compte aujourd’hui 15 membres qui l’accompagnent depuis que, dans son foyer, des manifestations divines ont commencé à se produire tels que: l’exsudation des images religieuses, des arômes inexplicables, entre autres, faisant en sorte que sa famille et proches furent témoins de l’expérience spirituelle de Luz de María.
            
Pendant la Pâques 1990, eut lieu la rencontre définitive avec la Très Sainte Mère, qui lui annonça la guérison physique d’une maladie dont elle souffrait et l’accueillit de façon spéciale afin de la préparer à rencontrer Son Fils Divin, commençant ainsi un long chemin durant lequel sa mission céleste s’éclaircira de façon subtile. »

     

Lire la suite….

 

Catégories : Messages du Ciel, Revelaciones Marianas

Les messages du Ciel transmis à Énoch

 

      

Télécharger et imprimer les messages

de Janvier 2021 à septembre 2021

 

 

2021-09  Septembre
2021-08  Août
2021-07  Juillet
2021-06– Juin
2021-05   Mai
2021-04   Avril
2021-03   Mars
2021-02   Février
2021-01   Janvier

         

     

2020Tous les messages de l’année 2020

(120 pages avec une table des matières)

        

 

 

Catégories : Jésus le bon berger - Enoc, Messages du Ciel

Le bonheur exquis du Ciel

Mardi 21 septembre 2021

Télécharger et imprimer: 2021-09-21 – Le bonheur exquis du Ciel

           

          

Le Ciel est plein d’amour, c’est ce qui fait le bonheur de tous Mes saints. Ils sont pleinement heureux, toujours accueillants et remplis du bonheur céleste. Tel est le bonheur que Je suis venu apporter au monde en le sauvant de l’emprise du mauvais, de celui qui déteste Mes enfants et qui Me déteste aussi.

Si vous saviez, Mes enfants, combien Je vous aime ! Si vous saviez ! Vous vous plieriez en quatre, en six, en vingt pour Me contenter, suivant Mes préceptes et Me donnant votre amour et votre fidélité. Il est si étrange que tant d’hommes et de femmes choisissent le mauvais camp, comme si ce mauvais camp leur était plus avantageux. L’assouvissement corporel en est le motif pour beaucoup et puis vient l’amour de l’argent, de l’ambition personnelle, de la gloire humaine : être au-dessus de son voisin, de ses semblables, quelle illusion éphémère !

Au Ciel, rien n’est ainsi. Il n’y a plus que le bonheur d’aimer Dieu comme son bien le plus précieux, son Père comme l’Etre éminemment chéri et respecté, aimé profondément et duquel on tient tout. Il est au-dessus de tout, Il remplit l’espace de Son Immensité mais Il est aussi tout à tous, Il est affectueux, riche, généreux et Il comble les vœux honnêtes de tous Ses saints. Il se fait accessible et personnel avec une telle humilité, une telle joie et même une telle facilité d’approche, que les saints sont tous profondément joyeux et désireux de Lui plaire. C’est la grande famille des bienheureux où tout est joie, détente, bonheur, action, mais aussi respect, louange, bienveillance et aussi … humour.

Il n’y a pas d’ennemi, pas de désordre, pas d’excès et surtout jamais de discorde. L’amour parfait, éveillé, enrichissant et propulsant. Telles sont les qualités et les vertus toujours en éveil dans la concorde et la plus totale confiance. La déception n’existe pas, l’embarras non plus, rien ne se perd, tout se gagne. C’est idyllique, c’est l’Eden au paroxysme de la situation la plus désirable, et obtenue.

C’est à un tel bonheur que Je vous convie, Mes enfants, et à plus encore.

Plus ? Les mots pour le dire en langue terrestre sont insuffisants car la réalité du Ciel dépasse la conception humaine des choses et, dès lors, les mots n’existent pas pour la rendre. La joie est une émotion humaine et, oui, elle existe dans le Ciel mais elle est divine aussi. Les sentiments de Dieu sont infinis comme Lui, et l’on peut dire même qu’Il n’a pas de sentiments tellement Il est au-delà de cela. Il aime comme Dieu, Il donne comme Dieu, Il a toutes les qualités et toutes les vertus comme Dieu, c’est-à-dire à une mesure qui nous dépasse totalement.

Il aime comme Jésus-Christ a aimé, c’est-à-dire totalement, sans se ménager, sans jamais se retirer en Lui-même, mais avec une bonté et une équité absolues. Nul homme n’arrive à Sa cheville et les plus grands saints, si admirables par leur exemple et leur ressemblance à Jésus-Christ, sont restés humains tandis que Lui est divin.

Il y a une dimension infranchissable entre la bonté humaine et la bonté divine. Mais lorsque vous serez au Ciel, vous expérimenterez cette dimension infinie puisque vous serez fils de Dieu et frère de Jésus-Christ dans l’exacte réalité de cette filiation.

Il s’ensuit que Je veux vous éclairer sur la beauté du Ciel, sa douceur, son exquise finesse et, en même temps, son extraordinaire variété. C’est vraiment un lieu, surnaturel certes, mais un lieu réel et absolument extensible. Il n’y a pas de péché, pas même la plus petite imperfection et personne n’y éprouve jamais, au grand jamais, le moindre indice d’ennui. Tout y est gai, riche, aimable, agréable, honorable, digne, beau, admirable.

Tous les saints ont le cœur comme dilaté de bonheur divin et Dieu se réjouit en eux. Tout le monde est actif mais tranquille à la fois, dans une très grande joie de faire ce qu’il fait et d’honorer Dieu, de Le révérer et de Lui plaire. Il y a une telle symbiose entre Lui et les Siens qu’un étranger en serait renversé. Dieu et l’homme, uni pour toujours et à jamais !

Pour un tel avenir, la possession totale de tout ce qu’on peut espérer, mais une possession licite et merveilleuse, que ne feraient les pauvres hommes que nous sommes pour l’acquérir ! Alors, oui, allons-y, grimpons la montagne, ne traînons pas, faisons les sacrifices nécessaires pour ne pas nous appesantir et marchons à une sainte cadence vers les hauts sommets de l’Amour divin.

 

 

 

Catégories : Messages du Ciel, Soeur Beghe | Mots-clés :

Paix Mes brebis bien-aimé!

Message du 20 octobre 2021

Source : https://maranathajesus.net/

Télécharger et imprimer: 2021-10-20 Paix mes brebis MaranathaJesus

Les articles de 2021 en PDF de maranathaJesus.net

        

Peuple de mon Église, priez!  Priez le temps s’assombrit, les forces du mal prennent du territoire!

        

Priez et ne vous laissez point intimider par ses outrages, ses manœuvres, ses ruses!

        

       

Mes enfants, Je sais, plusieurs vous êtes anxieux malgré vous de voir ce qui se passe dans le monde.  Je vous dis : Je suis avec vous et Je ne dors pas, bien au contraire, Je veille et Je prie de même.

      

Ne soyez pas effrayés par tous ces évènements incontrôlables et graves à Mes yeux.  Je suis votre Dieu d’amour, le seul, le vrai pour toujours.

       

Soyez prudents, très prudents!

          

Soyez dans Ma Volonté, le reste est sans importance, sans importance pour Moi!  Je sais vos occupations sont parfois nombreuses, mais qu’elles ne soient que pour Ma satisfaction et non la vôtre.

      

Mes petits, Je ne veux pas me répéter sans cesse, Je vous ai beaucoup parlé.

         

Je veux laisser plus de temps à plusieurs de mes prophètes pour prier davantage avec ferveur, ardeur et supplication.  Ne soyez pas surpris si beaucoup parlent moins maintenant en Mon divin Nom.

        

Soyez à l’écoute de Ma parole en vos âmes, Je veux me faire entendre en vous-même, en chacun de vous mes enfants.  Que le feu de Mon Esprit soit sur vous comme Mon amour en vos cœur!

         

Mes petits soldats, soyez ardents à la prière et lents au paroles inutiles!

       

Amen, Je vous le dis :  Je suis avec vous pour toujours!

        

Tendrement, Je vous bénis!

         

Paix mes amours!  Paix mes brebis bien-aimé!  Paix de la Trinité en vous!

         

          

Amen!  Votre Jésus Sauveur et Victorieux qui vient!

 

fin du message 20h :30

Catégories : MARANATHAJESUS, Messages du Ciel

Créez un site ou un blog sur WordPress.com